En voici un qui a suivi à la lettre notre Mercredi Pratique sur les orages. Le photographe Frantisek Zvardon a pris l’une des plus belles photographies d’éclairs de ces derniers jours. Il nous explique en détail son idée et le résultat obtenu.

© Frantisek Zvardon

Frantisek est un photographe d’origine tchèque installé en France depuis maintenant plus de 30 ans. Basé à Strasbourg, il a pu subir les nombreux orages qui s’abattent régulièrement sur la France depuis le début du mois de juin, causant de nombreux sinistres.

Le 6 juin dernier, le photographe était en train de travailler dans son atelier lorsqu’il entendit l’orage passer au loin. Coincé par son travail, Frantisek Zvardon ne pouvait pas sortir photographier ces beaux éclairs en extérieur. Il a alors trouvé une alternative pour pouvoir malgré tout immortaliser ce phénomène météorologique très photogénique.

L’artiste nous explique le déclic : « J’ai vu que les éclairs étaient souvent verticaux devant moi. Assez rapidement j’ai trouvé l’idée de bien installer l’appareil et de choisir l’angle de prise de vue pour faire les premières images. » Il a alors mis en place son trépied et son Nikon D850 sur le toit de sa maison près de la fenêtre de son atelier pour pouvoir prendre les photographies.

Avec un objectif Nikkor 24-70mm f/2.8, 601 photographies ont été prises de 22h45 à 00h12. Les premières avaient été exposées 25 secondes à 400 ISO à f/10 en raison du paysage peu éclairé. Les suivantes ont été programmées pour des poses entre 10 et 25 secondes à f/11 avec seulement une seconde d’intervalle. Au total, une cinquantaine de photographies ont été choisies pour créer le cliché final, réalisé par montage.

Vous remarquerez que les éclairs n’ont pas les mêmes couleurs, avec des nuances de bleu, d’orange, de vert et de violet. Rien à voir avec du photomontage, tout cela est totalement naturel : « Cela dépend de la distance, de leur puissance et des nuages devant eux qui peuvent donner des couleurs très différentes. C’est comme les aurores boréales qui changent de couleur selon leur altitude et puissance, les gaz dans l’atmosphère,… »

Si vous souhaitez découvrir davantage de photographies de Frantisek Zvardon, n’hésitez pas à vous rendre sur son site.