Mise à jour : découvrez notre test du Tamron 28-75 mm f/2.8 Di III RXD

Tamron annonçait lors du CP+ 2018 le développement d’un zoom 28-75 mm f/2,8 Di III RXD en monture Sony FE, son premier objectif destiné aux hybrides plein format Sony. Aujourd’hui, le constructeur en dévoile un peu plus sur sa construction et ses caractéristiques, avec une date de lancement et un tarif sous la barre des 1000€.

Test du Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III RXD, le zoom le plus équilibré en monture Sony FE

Une construction repensée pour l’hybride

Là où d’autres constructeurs adaptent leurs optiques pour être compatible avec la monture FE – on pense tout de suite à Sigma et sa gamme ART – Tamron a décidé de repartir de zéro pour proposer un zoom en monture FE, bien que la plage focale soit la même que l’ancien zoom pour reflex plein format.

Voici les caractéristiques techniques du 28-75 mm f/2,8 Di III RXD de Tamron :

  • distance focale 28-75mm
  • compatible plein format Sony (monture FE)
  • ouverture maximum : f/2.8
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 15 lentilles en 12 groupes, dont une lentille XLD (très faible dispersion), une lentille LD (faible dispersion), un verre asphérique GM et 2 lentilles asphériques hybrides pour corriger les aberrations et réduire la taille de l’optique
  • diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 1:2,9
  • angle de champ : 75°23′-32°11 (plein format) et 52°58′-21°05 (APS-C)
  • distance de mise au point minimale : 19 cm à 29 mm et 39 cm à 75 mm
  • diamètre du filtre : 67mm
  • tropicalisation : oui, 6 joints d’étanchéité
  • autofocus : oui, moteur RXD (Rapid eXtra-silent stepping Drive)
  • poids : 550g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : non, intégrée au boîtier Sony
  • dimensions : 73 x 117.8 mm (D x H)
  • monture compatible : Sony FE

Compact (11,7 cm de long) et léger (550g), ce zoom constant f/2.8 pour hybride plein format Sony devrait proposer une alternative très polyvalente et de qualité face au très cher G Master FE 24-70 mm f/2,8 vendu 2200€. La seule alternative jusqu’à aujourd’hui était le Zeiss FE 24-70mm f/4 (969€).

La polyvalence comme maître mot

La plage 28-75mm pourra déstabiliser les amoureux du grand-angle, mais Tamron, semble-t-il, a pris le pari d’un objectif plus « resserré » afin de garder une optique la plus légère et compacte qu’il soit possible de réaliser (117,8mm replié contre 136mm pour le Sony G Master). A ce sujet, le fut de l’objectif n’est pas en métal comme les derniers objectifs de la gamme SP, mais en polycarbonate. On retrouve toutefois la « Human Touch » de Tamron avec un design épuré et soigné. Sur celui-ci, pas de commutateur, tout se passe au niveau de l’électronique du boîtier.

Composé de 15 lentilles en 12 groupes, cette optique embarque une lentille à très faible dispersion, une lentille LD, ainsi que trois verres asphériques dont deux lentilles hybrides pour corriger les aberrations et réduire la taille de l’optique. Malgré l’absence du sigle SP, Tamron assure que les qualités optiques de son 28-75 mm f/2,8 Di III RXD seront au rendez-vous.

L’objectif n’est pas stabilisé (les hybrides plein format disposent tous d’une stabilisation du capteur, hormis l’A7 première génération) et dispose d’une tropicalisation (6 joints d’étanchéité) pour un usage extérieur revendiqué. Comme sur les objectifs récents de Tamron, la lentille frontale dispose d’un traitement à la fluorine pour minimiser les traces.

Tropicalisation

Enfin, l’objectif 28-75mm dispose d’une mise au point minimale de 19 cm à 28 mm avec un rapport de grossissement de 1:2,9, idéal pour photographier des détails en grand-angle. A 75 mm, la distance minimale est de 39 cm avec un rapport de 1:4.

Compatible avec les technologies Sony

Cette optique est compatible avec toutes les fonctionnalités des hybrides FF Sony, comme le système DMF (Direct Manuel Focus), l’Hybrid AF, l’Eye AF, les corrections optiques intégrées. A noter que la console TAP-in n’existe pas encore pour cette monture, sûrement en préparation par Tamron avec les prochaines optiques à venir.

Pour une discrétion et un usage vidéo, l’objectif dispose d’un moteur AF pas pas-à-pas RXD (pour Rapid eXtra-silent stepping Drive) qui offre un autofocus précis, fluide et silencieux. C’est une très bonne chose pour cette optique en monture Sony car les utilisateurs de boîtiers Alpha 7 et Alpha 9 jonglent souvent entre photo et vidéo.

Prix et disponibilité

Le zoom Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III RXD sera disponible à partir du 24 mai 2018 au prix public conseillé de 899€. Tamron frappe fort ici par rapport à l’optique correspondante chez Sony, la G Master FE 24-70mm f/2.8, vendue 2299€.

Notre premier avis sur le Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III RXD

Avec Sigma et ses 7 nouvelles montures ART en Sony FE et ce nouveau zoom de Tamron, la gamme des hybrides plein format Sony va enfin disposer d’optiques concurrençant les très chers objectifs de Sony (offrant une excellente qualité d’image, rappelons-le).

Avec ce 28-75 mm f/2,8 Di III RXD, Tamron continue d’écrire son histoire « Human Touch » avec ses objectifs SP (et celui-ci, non signé SP mais avec la même approche) : des objectifs polyvalents, performants, compacts et légers. Là où Sigma arrive sur la monture FE avec des focales fixes en série ART, Tamron lance un zoom transstandard, là polyvalence par excellence.

En ajoutant à cela la tropicalisation, un moteur AF silencieux et adapté à la vidéo et une distance de mise au point minimale de 19 cm à 39 cm selon la focale, le constructeur met toutes les billes de son côté – sur le papier – pour offrir l’objectif polyvalent par excellence en monture Sony FE, sans faire un trou dans la poche du photographe.