Le photographe engagé Benjamin Von Wong s’est lancé un nouveau défi : réduire le taux de déchets électroniques non recyclés grâce à ses photographies. Nous relayons le message fort et beau de ce jeune artiste canadien.

Après avoir dénoncé les effets désastreux de l’être humain sur l’environnement, l’accumulation des déchets plastiques dans l’océan et l’inaction de Donald Trump dans Mad Max meets Trump , Benjamin Von Wong s’attaque au gaspillage des déchets électroniques que nous ne recyclons pas toujours correctement.

Benjamin Von Wong

© Benjamin Von Wong

Aux Etats-Unis, environ 142 000 ordinateurs ont été jetés en 2010, et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Benjamin Von Wong a remarqué que ces informations sont rarement sur le devant de la scène.

L’artiste souhaite donc nous sensibiliser sur le recyclage des produits électroniques qui ne concerne malheureusement que 27% de nos déchets. Ainsi, en association avec l’entreprise Dell qui accueille le plus large programme de recyclage électronique au monde, Benjamin Von Wong dénonce le gaspillage numérique à travers ses photographies futuristes.

Benjamin Von Wong E-waste

Benjamin Von Wong

Ainsi, Dell a ouvert les portes d’un de leurs partenaires de recyclage à Dallas, Wistron GreenTech qui leur a fournit près de 2 tonnes de déchets électroniques. Et voici le résultat : des photographies inspirantes qui nous font réfléchir sur nos usages des appareils électroniques et surtout sur l’importance de recycler ces déchets.

Au cours de ces dix jours de séances photo intensives, cinquante volontaires sont venus, parfois de loin, pour aider l’équipe à préparer les décors entièrement fabriqués à la main et à partir de déchets recyclés. Les arcs électroniques ont pris par exemple 6 heures de travail chacun. Comme à son habitude, Benjamin a filmé son travail pour nous le partager sur sa chaine YouTube.

 

De nombreux artistes et spécialistes ont prêté main-forte au photographe dans son projet pour le recyclage électronique.

Ainsi, pour accentuer l’effet futuriste, Benjamin Von Wong a opté pour le body painting sur le corps du modèle. Ce travail minutieux semble être un véritable costume spatial. Il leur a fallu 8 longues heures pour pouvoir peindre la totalité du corps du modèle Clara Cloutier.

En ce qui concerne les arcs de cercle de la photo ci-dessous, le photographe canadien a demandé de l’aide à l’artisan David Jeter qui a proposé de travailler sur la fausse perspective. Cela permet de donner de la profondeur à la photographie sans que le décor prenne beaucoup de place et beaucoup de temps à construire. Le rendu est impressionnant.

Le tapis d’ordinateur portable a également demandé un important travail de préparation. Benjamin a invité au shooting son ami Andreas Markus Hoenigschmid qui aime dessiner de belles figures circulaires sur les plages. Grâce à ses conseils et à quelques heures de préparation, les ordinateurs formaient une spirale autour du modèle.

En plus de ces experts, des volontaires avaient répondu à l’appel de Benjamin sur les réseaux sociaux pour lui porter main forte et l’aider à peindre, trier, monter, percer et assembler les différents plateaux.

Benjamin Von Wong

Sony A7r-ii, 24-70mm | ISO250, 38mm, f/8.0, 1/60 © Benjamin Von Wong

Une fois le shooting terminé, toute l’équipe a vidé le plateau pour pouvoir ramener les déchets électroniques au centre de recyclage de Dell. 10 jours de travail pour seulement une journée de shooting, le résultat de ces trois photographies est surprenant.

En France, il vous suffit de déposer vos appareils dans un point de collecte disponible sur le site Eco-Systèmes. Les constructeurs informatiques proposent aussi de récupérer vos anciens produits électroniques pour les recycler. C’est le cas de DellApple, HP, Lenovo, Acer… Certaines autres marques n’ont pas d’informations aussi accessibles sur leur site malheureusement, et peut être pas de programme de recyclage.

Benjamin Von Wong

Sony A7r-ii, 16-35mm | ISO250, 22mm, f/5.0, 1/60 © Benjamin Von Wong

Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez continuer l’investigation sur le blog de Benjamin Von Wong et sur son site.