5IbPtwVV29Q

Benjamin Von Wong est un photographe canadien de 30 ans, connu pour son style artistique hyperréaliste et ses séries photo conceptuelles.

Passionné par les challenges et les projets (apparemment) impossibles à accomplir, le jeune photographe, anciennement ingénieur, réalise d’intenses séances photo faisant intervenir un grand nombre de participants et une myriade de mises en scène et d’effets spéciaux. Aujourd’hui il se concentre notamment sur des projets environnementaux qui explorent les effets de la pollution et des activités humaines sur la planète, et l’importance de la préservation de la nature.

© Par Anna Tenne - "Behind the Scene : "Mad Max meets Trump's America" de Benjamin Von Wong

© Par Anna Tenne – Behind the Scene : « Mad Max meets Trump’s America » de Benjamin Von Wong

Il poste régulièrement sur sa chaîne Youtube et son site personnel de courtes vidéos révélant les coulisses de ses séances photo. Dans celle-ci, il revient sur l’un de ses projets récents originalement intitulé « Oxygen : Not For Sale » (Oxygène : Pas A Vendre), mais qui est devenu « Mad Max meets Trump’s America » (Mad Max rencontre l’Amérique de Trump) après l’élection de Donald Trump à la présidence américaine.

Il y relate rapidement la genèse de cette idée de mise en scène et tout le travail nécessaire à son élaboration. Le concept original est donc né de l’intention de capturer une scène représentant deux humains obligés de planter de nouveaux arbres en urgence à cause de l’air pollué et du manque d’oxygène.

En faisant quelques recherches sur l’impact de la pollution, notamment pour l’air que nous respirons, Von Wong se rend compte que dans certaines parties de la Chine, le plus gros pollueur du monde, les autorités sont obligées d’installer des sas autour de bâtiments scolaires, comme des gymnases, afin de filtrer l’air vicié.

© Par Anna Tenne - Behind The Scene : "Mad Max meets Trump's America" par Von Wong

© Par Anna Tenne – Behind The Scene : « Mad Max meets Trump’s America » de Benjamin Von Wong

Le principal coupable de cette pollution ? Le charbon qui rejette une grande quantité de CO2 dans l’atmosphère… mais qui s’avère être la solution de tous les problèmes économico-énergétiques des Etats-Unis selon Trump ! C’est ce nouveau contexte américain qui donne à la série de Von Wong une couleur politique qui n’avait pas été recherchée initialement.

Après avoir pris contact avec un groupe post-apocalyptique allemand regroupant des artistes et des acteurs, Wasteland Warriors, le concept évolue vers quelque chose d’encore plus poussé, avec des mises en scènes diverses, l’utilisation de plus d’accessoires et l’intervention de plusieurs modèles. Le groupe trouve enfin la localisation rêvée à Ferropolis, une ancienne mine de charbon reconvertie en musée.

© Par Von Wong - Behind the Scene : "Mad Max meets Trump's America" de Benjamin Von Wong

© Par Von Wong – Behind the Scene : « Mad Max meets Trump’s America » de Benjamin Von Wong

La vidéo montre brièvement la fabrication faite maison de leurs accessoires : une théière et un aquarium se transforment en “collecteur d’oxygène”, les masques à gaz sont créés à partir de déchets recyclés, et les costumes aux aspects steampunk rappellent fortement l’univers apocalyptique de la série de films Mad Max.

Les photos résultantes offrent un spectacle visuel impressionnant mêlant fantastique et réalisme, qui ont “amené de nombreuses personnes, toutes venant de milieux différents, à créer quelque chose qui n’existait pas auparavant”.

© Benjamin Von Wong - "Mad Max meets Trump's America"

© Benjamin Von Wong – « Mad Max meets Trump’s America »

© Benjamin Von Wong - "Mad Max meets Trump's America"

© Benjamin Von Wong – « Mad Max meets Trump’s America »

© Benjamin Von Wong - "Mad Max meets Trump's America"

© Benjamin Von Wong – « Mad Max meets Trump’s America »

Pour connaître un peu plus en profondeur les secrets de ce projet photo, n’hésitez pas à visionner les parties I et II de “Oxygen : Not For Sale” sur la chaîne Youtube de Von Wong.