DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Aujourd’hui, Guillaume Borga nous présente son sac photo dédié à la photo outdoor. Il ne plus que la neige.


Basé à St-Nicolas de Véroce, au pied du Mt-Blanc, je me décris comme un amateur passionné. Amoureux de cette région, et parcourant la montagne depuis toujours, ma pratique photographique s’est naturellement orientée vers le paysage et les sports outdoor : escalade, ski, parapente… Depuis quelque temps, je prends un plaisir tout particulier à me retrouver seul en montagne, la nuit, pour révéler ces paysages nocturnes si fabuleux.
Pourquoi la photographie ? Pour saisir des instantanés de vie, et faire partager ces émotions au plus grand nombre.

Comme le sac photo idéal n’existe pas, j’en ai bien sûr plusieurs en fonction de mes sorties. Le sac présenté ici est vraiment le plus polyvalent et celui que j’ai quasiment toujours avec moi :

  • Sac Dakine Mission : compact, discret, et hyper confortable au portage. Il me permet d’emporter la quasi-totalité de mon matériel photo. Son compartiment interne cloisonné est amovible, et peut aisément être placé dans un autre sac plus volumineux si besoin. Sa poche frontale permet de glisser une veste, une gourde, et de multiples petits accessoires. Équipé d’une housse anti-pluie, il est à l’aise, quelle que soit la météo. On peut aussi porter des skis (ou un surf) lors des sorties hivernales.
  • Nikon D610 : un reflex plein format léger et hyper polyvalent. Il est fiable et ne m’a jamais déçu, que ce soit pendu au bout d’une corde ou dans 50cm de neige fraîche.
  • Batteries Nikon EN-EL15 : 1 dans le boitier, et 2 de rechange chargées. Dans les conditions de froid importantes, il n’est jamais agréable de louper des clichés à cause de batteries vides. Même si j’ai toujours été étonné par leur autonomie en toutes conditions.
  • Nikkor AF-S 50mm f/1.8G : le premier objectif plein format que j’ai eu. Sa qualité d’image associée à sa compacité fait qu’il ne quitte jamais mon sac.
  • Sigma 24-105mm F/4.0 DG OS HSM série Art : hyper polyvalent, il est monté en permanence sur le boitier. Aussi à l’aise en paysage qu’en photo d’action, il est génial !
  • Sigma APO 70-200mm f/2.8 EX DG OS HSM : l’arme absolue en portraits serrés ou en photo d’action. Il me permet aussi de saisir des détails dans un paysage. Certes il est un peu lourd, mais il faut savoir ce que l’on veut … Je l’adore !
  • Samyang 14mm f/2.8 ED AS IF UMC : si vous souhaitez être au coeur de l’action, il vous y emmène tout droit. Les paysages nocturnes sont aussi un domaine où il est parfaitement à l’aise. Le tout manuel n’est absolument pas un souci, dès que l’on s’y est habitué.
  • Loupe Tarion : très pratique pour vérifier l’écran LCD lorsque les conditions lumineuses sont délicates, et tout particulièrement en photo de nuit.
  • Trépied Cullmann Nanomax 400T : compact et léger, c’est le compromis idéal entre le poids sur le dos et la stabilité nécessaire en pose longue.
  • Sac poubelle : lorsqu’il faut stabiliser le trépied, on peut le remplir avec tout ce qu’on trouve (de la neige, du sable, des pierres) et on l’accroche facilement à la colonne centrale. Il peut également servir de protection de secours face aux intempéries ! Tout ça pour un poids et un encombrement record !
  • Lampe frontale Petzl : indispensable la nuit avec son éclairage rouge, ou bien lorsque l’on se fait surprendre par la nuit en montagne.
  • Housse de protection : protège le boitier et l’objectif, que celui-ci soit le 14mm ou le 70-200mm. Plus d’excuses à cause de la pluie ou de la neige.
  • Capture Pro Peak Design (lire notre test) : pour être réactif en toutes situations, il est impératif d’avoir toujours le boitier à portée de main, prêt à déclencher. Que ce soit en rando ou sur les skis, mon boitier est toujours accroché à la bretelle de mon sac à dos grâce à ce système. Je ne pourrais plus m’en passer.
  • Filtres Haida : polarisants et neutres de différentes densités (ND64 / ND1000), en diamètre 77mm et 82mm pour les objectifs dédiés au paysage. J’ai aussi des bagues d’adaptation filetées.
  • Cache oeilleton Nikon DK-5 : pour les poses longues.
  • Stylo Lenspen et lingettes microfibre : je n’aime pas les objectifs sales !!!
  • Boite de rangement rigide et étanche PNY : pour protéger mes cartes SD.
  • Yongnuo émetteur RF-600TX et récepteur RF-602RX : système radio de déclenchement à distance, indispensable pour la pose longue, ou les autoportraits en montagne.
  • Nikon ML-L3 : télécommande infrarouge. Ridiculement petite, elle reste au fond du sac, car il m’arrive de ne pas avoir de piles pour le système Yongnuo !
  • Verbatim MediaShare Wireless : idéal pour effectuer des sauvegardes des cartes SD lorsque l’on n’a pas de PC sous la main. Grâce à l’application installée sur le smartphone, on peut copier une carte SD sur une clé USB ou un disque dur externe en Wifi.
  • Archos Diamond S : smartphone avec plusieurs applications dédiées photo.
  • Adhésif d’électricien : pour fixer tout et n’importe quoi !
  • Sachets Silicagel : le matériel photo n’aimant pas l’humidité et la condensation, j’en mets dans tous les compartiments avec les objectifs et le boitier.

 

Je suis un fan de matériel, mais je tente de plus en plus de résister à cette frénésie d’achat, pour me contenter de ce que j’ai et plutôt travailler à affûter mon regard sur ce qui m’entoure …

© Guillaume Borga

© Guillaume Borga

© Guillaume Borga

Vous pouvez retrouver Guillaume Borga sur Flickr et Facebook.