Nydia Lilian Cavazos Sáenz est une photographe mexicaine née en 1985 à Monterrey dans le Nord-Est du Mexique. Pour rendre compte des conséquences probables de l’Homme sur notre planète, l’artiste nous présente sa série Post-Genesis.

Post-Genesis © Nydia Lilian

Post-Genesis © Nydia Lilian

Comme beaucoup de photographes, c’est pendant ses études d’arts visuels que la jeune Nydia choisit le cours de photographie et en tombe amoureuse. « Pour moi c’était assez évident de savoir ce que je voulais faire de ma vie : les arts visuels sont la seule chose que je sais faire. Tout le reste est assez compliqué pour moi ! » plaisante l’artiste contactée par Phototrend.

Post-Genesis © Nydia Lilian

Post-Genesis © Nydia Lilian

La photo est donc devenue rapidement une passion mais également un métier : « la photographie est une sorte de thérapie pour moi ». Ainsi, Nydia a monté un studio photo appelé Onioni qui travaille pour différentes entreprises comme les bières allemandes Beck’s, une entreprise spécialiste dans les véhicules sans pilotes nommée USTI ou encore la compagnie de transports Cuauhtemoc.

Post-Genesis © Nydia Lilian

Post-Genesis © Nydia Lilian

A côté de cette activité publicitaire, Nydia Lilian aime photographier des paysages, ses voyages, la nature tout en expérimentant toujours plus de concepts. Ici, dans sa série Post-Genesis, elle tente de mélanger tout ce qu’elle préfère dans la photographie : « le paysage, la nature, l’univers, la macro-photographie et les projets expérimentaux, toujours avec un point de vue abstrait ».

Post-Genesis © Nydia Lilian

Post-Genesis © Nydia Lilian

Partie en Islande pour avoir des paysages montagneux et humides, Nydia nous montre l’impact de l’être humain sur la nature et ce qu’il pourrait arriver si l’on ne fait rien. « J’ai imaginé que les clichés pouvaient provenir d’une nouvelle planète ou de la naissance de la planète Terre. Mais est-ce un nouveau départ après une catastrophe ? » s’interroge l’artiste.

Post-Genesis © Nydia Lilian

Post-Genesis © Nydia Lilian

Que peut-il bien se passer après que l’humanité ait atteint le point de non-retour de la Terre ? Grâce à la science fiction et aux idées que l’on a d’une planète post-apocalyptique, cette série est à la fois impressionnante, imaginaire et angoissante. Ce noir omniprésent ne nous permet pas de contempler ce paysage pourtant si beau. Il nous oblige à réfléchir sur les dégâts infligés à la Terre ainsi qu’à son avenir.

Post-Genesis © Nydia Lilian

Post-Genesis © Nydia Lilian

La plupart de ces photos sont aériennes. Ça ne nous semble pourtant pas si évident quand l’on regarde ces photographies avec parfois des sujets presque irréels en raison de la macrophotographie et du noir et blanc. Pour faire cette série inspirante, Nydia a utilisé un appareil Nikon D800 équipé d’objectifs 14-24 mm f/2.8, 50 mm f/1.4 et 105 mm f/2.8 de Nikon ainsi que deux objectifs Sigma, le 24-70 mm f/2.8 et le 70-200 mm f/2.8.

Post-Genesis © Nydia Lilian

Post-Genesis © Nydia Lilian

Quels sont les projets de cette artiste mexicaine pleine de potentiel ? Vivant de plus en plus de son travail personnel, Nydia Lilian souhaiterait continuer ce qu’elle sait faire le mieux, expérimenter : « Je voudrais voyager pour faire un autre projet de paysage, et j’espère faire bientôt un livre photo de ma série Post-Genesis. » A suivre !

Post-Genesis © Nydia Lilian

Post-Genesis © Nydia Lilian

Pour suivre son travail photographique, rendez-vous sur son site ainsi que celui de son studio. Vous pouvez également suivre Nydia Lilian sur Instagram, Behance ou Facebook.

Pour rester dans un univers post-apocalypse, vous pouvez également aller voir la série United Land de François Ronsiaux.