Luminar 2018 : nouveau logiciel d’édition photo disponible sur Mac et Windows (en précommande)

Macphun, désormais Skylum, vient d’ouvrir les précommandes pour Luminar 2018 Super Nova, son logiciel d’édition photo tout en un qui sera disponible à la vente le 16 novembre 2017. A l’heure où les utilisateurs de Lightroom se posent des questions, Luminar – meilleur logiciel photo 2017 selon les TIPA Awards 2017 – pourrait rapidement devenir une alternative sérieuse.

Parmi les nouveautés de Luminar 2018, l’arrivée d’une version Windows, des améliorations en termes de performances avec un nouveau moteur de traitement RAW, denouveaux filtres photo avancés utilisant l’intelligence artificielle et une solution de catalogage photo à venir en 2018.

Luminar 2018 est disponible en précommande au tarif préférentiel de 59€ (sans abonnement) pour les nouveaux clients et 39€ pour les utilisateurs actuels de Luminar via une mise à jour.

Luminar 2018 arrive sur Windows

Après une version beta Windows de Luminar 2018 disponible depuis plusieurs mois, Macphun saute le pas et cette nouvelle version sera désormais disponible sur macOS (à partir de Yosemite 10.10.5) et Windows (à partir de Windows 7). Le logiciel est disponible en français sur macOS mais uniquement en anglais pour la version Windows à son lancement. Une version française devrait cependant être disponible rapidement.

Macphun explique qu’il est possible d’acheter Luminar 2018 et de l’installer sur 5 ordinateurs, que ce soit sur Windows ou Mac. Il est donc possible d’acheter une licence de Luminar 2018 pour l’utiliser sur plusieurs ordinateurs.

L’arrivée de la version Windows de Luminar 2018 coïncide avec le changement de nom de Macphun qui devient désormais Skylum. Un changement tout du moins logique pour un éditeur qui jusque-là proposait des logiciels 100% Mac et s’ouvre désormais aux utilisateurs Windows.

Un nouveau moteur RAW pour des performances améliorées

Luminar 2018 intègre un nouveau moteur RAW qui promet, selon Macphun, des performances améliorées. L’ouverture des fichiers RAW est ainsi 2x plus rapide.

Le logiciel, qui manquait un peu de réactivité dans sa première version, prétend désormais être suffisamment performant pour offrir un workflow de traitement rapide et efficace. Nous le verrons lors de notre test prochain du logiciel.

Une interface adaptable et remodelée

L’interface de Luminar 2018 a été revue. Elle conserve cette modularité qui fait la force de Luminar tout en étant plus claire. Le logiciel et ses espaces de travail ajustables peut ainsi être utilisé très simplement en utilisant les Paramètres prédéfinis déjà intégrés à l’application et qui permettent de traiter en un clic une image, mais aussi de créer ses propres réglages pour les réutiliser sur plusieurs images grâce à un traitement par lot.

Luminar utilise également un système de filtres bien pensé : chaque réglage appliqué à l’image est en fait un filtre : le débruitage est un filtre, le développement RAW est un filtre, la structure est un filtre, etc. Les filtres s’empilent ainsi et peuvent être appliqués de manière globale à l’image, ou bien de manière sélective grâce à un pinceau, un filtre gradué ou radial ou un masque de luminosité.

Luminar intègre également un système de masques pour composer avec plusieurs photos et masques. Ainsi, des retouches complexes avec l’intégration du ciel d’une photo dans une autre devient possible.

« Les plus belles photos avec le moins d’effort à fournir », c’est comme cela qu’est présenté Luminar 2018 par Alex Tsepko, PDG de Macphun. « Notre mission est de rationaliser Luminar avec juste les outils et les contrôles dont les photographes ont besoin ».

De nouveaux filtres intelligents

Parmi les autres nouveautés, Luminar 2018 intègre de nouveaux filtres non destructifs dont certains basés sur l’intelligence artificielle. C’est notamment le cas du filtre « Rayons du soleil » (Sunrays) qui permet d’ajouter un flare et des rayons du soleil à son image de manière réaliste et naturelle. Le logiciel détecte les différents éléments de l’image pour faire percer la lumière à travers les branches d’un arbre ou les barreaux d’une barrière par exemple. Le rendu est impressionnant et réaliste, tout en étant réglage bien entendu. Le filtre Accent (à l’aide d’AI) permet également de renforcer l’image de façon intelligente.

Les tables de correspondance (Lookup Table ou LUT) sont également intégrés à Luminar 2018 pour pouvoir remapper les couleurs d’une photo de manière créative. Il est possible d’utiliser des tables créées par Macphun ou bien par d’autres photographes pour obtenir un color grading précis. Si vous êtes fans des presets de Lightroom, il est possible de les convertir en fichier LUT à l’aide d’un logiciel comme Lut Generator.

D’autres filtres comme le Dodge and Burn, le filtre mat, la correction d’objectifs (non automatisé en l’absence de la gestion des profils des objectifs), le débruitage en temps réel, etc., font leur apparition dans Luminar et complètent les filtres déjà présents. Avec cet ensemble de filtres présentés de manière imagés et expliqués dans l’interface, Luminar 2018 offre des possibilités infinies sans surcharger l’interface de son logiciel.

A noter également que les plugins Photoshop sont acceptés dans Luminar 2018. Vous pouvez par exemple utilisez les plugins de la suite Nik Collection.

Une solution de catalogage à venir en 2018 pour concurrencer Lightroom

Quelques heures après l’annonce de la fin de la licence perpétuelle pour Lightroom, Macphun avait annoncé un aperçu de la fonction de DAM (Digital Asset Manager) qui serait intégrée à Luminar en 2018.

Voici un aperçu en vidéo de cette interface :

Luminar est pour le moment un logiciel d’édition « image par image » ou en traitement par lot (en appliquant le même réglage à un ensemble de photos). Bientôt, il sera possible d’apercevoir, de classer et de gérer ses photos directement depuis Luminar 2018 grâce à des dossiers et albums intelligents.

Macphun explique en détail le fonctionnement de Luminar pour les utilisateurs d’Adobe sur cette page.

Cette solution de gestion des images fonctionnera sans abonnement ainsi qu’avec toutes les plate-formes de stockage (local ou dans les nuages). Elle arrivera en 2018, et de manière gratuite pour tous les utilisateurs de Luminar 2018 sans autres précisions de la part de l’éditeur. Cette solution de gestion d’images « disposera d’un certain nombre de fonctionnalités uniques dont la bibliothèque de Lightroom ne peut pas se targuer ». Nous avons hâte d’en savoir plus.

« Nous avons pris le temps d’écouter les photographes et ce qu’ils veulent est la performance et la qualité. Moins les photographes passent de temps devant leurs ordinateurs, plus ils en auront pour prendre des photos », explique Alex Tsepko, PDG de Macphun.

Prix et disponibilité de Luminar 2018

Luminar 2018 est disponible dès aujourd’hui en précommande jusqu’au 15 novembre 2018 à un tarif spécial de 59€ avec trois bonus :

  • un pack de préréglages et textures développés par le photographe Nicolesy Parchment
  • un pack LUT cinématique développé par Rich Harrington
  • un an d’abonnement Power au service SmugMug

Les utilisateurs actuels de Luminar peuvent mettre à jour leur version à un tarif spécial de précommande de 39€. Pour les utilisateurs de la version bet de Luminar pour Windows, un tarif spécial de précommande est proposé à 49€.

Luminar 2018 sortira le 16 novembre au prix public de 69€ pour les nouveaux utilisateurs et 49€ en mise à jour d’une version précédente de Luminar.

Notre premier avis sur Luminar 2018

Luminar a été lancé sur Mac fin 2016. Un an plus tard, le logiciel d’édition photo a eu le droit à quelques mises à jour mineures pour corriger les bugs et autres problèmes. Avec le nouveau Luminar 2018, nom de code Super Nova, Macphun compte bien envoyer Luminar en orbite pour aller décrocher le satellite Lightroom de son axe.

Nous avons pu prendre en main la dernière version beta de Luminar 2018 et ce logiciel est flatteur. Il offre une approche différente de Lightroom sur de nombreux sujets, comme la fenêtre de réglages qui est figée sur Lightroom, qui se construit et se paramètre sur Luminar pour ne garder que les réglages utiles. Luminar 2018 ne fait qu’une seule chose, le développement et traitement avancé d’une photo à la fois, mais il le fait à la fois de manière très simple grâce aux paramètres prédéfinis divisés en plusieurs catégories (Basic, Outdoor, Street, Portrait, Dramatic, Travel, etc.) comme de manière très poussée avec les filtres localisés et la gestion des calques.

Pour nous, Luminar est à la croisée de Lightroom et Photoshop dans ses fonctions. L’année 2018 sera d’ailleurs décisive avec l’arrivée d’un gestionnaire de photos intégré à Luminar.

Il y a encore des améliorations en termes de performances à avoir, mais si vous êtes fâché contre Lightroom et souhaitez essayer quelque chose de nouveau sans vous ruiner, foncez !

Voici une photo retouchée avec Luminar 2018 (image originale à gauche / photo passée dans Luminar 2018 à droite) :

Retrouvez toutes les informations sur Luminar 2018 sur le site de Macphun / Skylum.