Après avoir exploré quatre grandes villes la nuit pour les photographier sans âme qui vive avec sa série « Desert in the City », Genaro Bardy vient de sortir son livre Ville déserte aux éditions Ipanema.

Ce livre est le cheminement logique d’une série photographique débutée en 2014 et qui aurait dû voir le jour après une campagne Kickstarter. La campagne n’ayant pas réuni suffisamment de fonds, Genaro Bardy a trouvé un éditeur pour publier ce beau livre photographique aux éditions Ipanema.

« La ville ne donne jamais autant à voir et ressentir que lorsqu’elle est déserte. »

C’est sur un texte de Genaro Bardy que « Ville Déserte » s’ouvre. Dans l’avant-propos, le photographe auteur explique pourquoi il a décidé de réaliser cette série nocturne qui l’a emmené à l’autre côté de l’Atlantique, à Londres ou bien à Rome. Durant la première sortie photographique nocturne à Paris, Genaro a ressenti quelque chose suite aux discussions et échanges avec des passants curieux dans les rues désertes de Paris, c’est ce qui l’a mis sur la voie d’une série plus grande et à multiples villes.

Toutes les photos ont été réalisées durant la nuit de Noël (excepté pour New York où la nuit de Thanksgiving était plus adéquate). « Pourquoi la nuit de Noël ? Parce que c’est la seule soirée de l’année où la ville est rendue à elle-même », explique le photographe.

Débuté à Paris, le projet « Ville Déserte » (Desert in the City) s’est vite répandu au-delà des frontières avec Londres l’année suivante puis New York et Rome en fin d’année 2016. Le livre regroupe ainsi des photos de quatre grandes capitales dépourvues de leurs habitants et touristes le temps d’une nuit.

Ici, on découvrir l’Avenue des Champs-Élysées et l’Arc-de-Triomphe vidés de ses touristes, là la marée humaine incessante disparue des rues qui se rencontrent à Time Square, ou bien encore le silence complet sur la Fontaine de Trevi où des passants viennent pourtant y jeter des pièces à toute heure de la journée.

Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur cette série dans sur notre article de présentation de Desert in the City.

Ville Déserte : un livre sobre et minimaliste

Au format 23,6 x 30,2 cm (broché) , le livre Ville Déserte comprend 83 photos divisées en 4 parties : Paris, Londres, New York et Rome. Le papier utilisé est un papier mat couché moderne bouffant Symbol Tatami en 170g.

La couverture du livre affiche la photo du Pont des Arts à Paris, un lieu généralement toujours très vivant, ici déserté, même par les cadenas qui ont été enlevés des grilles quelques semaines avant.

L’intérieur de la couverture du livre est doré, ce qui répond bien au ton des photos, entre gris/noir et jaune doré. Le ton de ces photos donne un petit côté générique de « House of Cards », avec des couleurs peu saturées et une ambiance grise.

À chaque photo présentée sont associées des coordonnées géographiques (latitude et longitude) dans une volonté de partage : ces lieux et points de vue n’appartiennent à personne et le photographe partage ici les endroits photographiés. De toute façon, il s’agit de nombreux lieux déjà bien photographiés, sauf qu’ici, c’est dans une situation inédite, sans aucune vie.

Les photos sont imprimées sur un papier de bonne qualité. Elles sont parfois assez bruitées, en raison d’une sensibilité élevée utilisée pour les photos de nuit. Malgré l’usage d’un trépied, la montée en ISO est obligatoire car ces photos sont davantage des instantanés de nuit que des poses longues.

Nous aimons l’approche explicative de l’auteur dans ce livre : il nous livre son témoignage et l’histoire de ce périple au fil des pages, avec ici et là quelques anecdotes sur la photo présentée. On ignore souvent comment sont prises les images et quelle a été la difficulté du photographe, donc c’est un bon point.

Dans certains cas, le photographe se retrouve seul là où d’habitude la foule règne, comme à Timesquare (New York), Regent Street (Londres) ou la Fontaine de Trevi (Rome). À ces moments, de longues heures restent tout de même nécessaires, même à 3h du matin, pour obtenir des images sans âme qui vive. Mais une fois seul, la sensation est grisante : profiter seul d’un lieu magistral pendant quelques instants.

« Ville déserte » est en librairie depuis le 26 octobre 2017. Le livre est disponible au tarif de 29€ sur les sites Fnac.com et Amazon.fr.

Ce livre n’est qu’un début. Genaro a déjà une liste de prochaines villes à photographier : Tokyo, Hong-kong, Sao Paulo, Le Caire, Mexico, Johannesburg…

Exposition photo à la Galerie Hegoa à partir du 7 décembre 2017

La Galerie Hegoa (16 rue de Beaune à Paris 7) exposera le travail photographique de Genaro Bardy pendant 1 mois. Ce sera l’occasion de venir découvrir en grand format les photos nocturnes de ces villes désertes durant le mois qui les aura vu naître.

Revue de livre : Ville Déserte de Genaro Bardy
8Note finale