À travers sa série « Hackney Studios », Jenny Lewis nous fait parcourir les ateliers d’artistes d’Hackney, connu pour sa scène artistique développée. Photographiant quelques 80 ateliers, la photographe a cherché à cerner l’ensemble du spectre créatif qui constitue l’esprit du district.

Situé au Nord-Est de Londres, Hackney contient des quartiers comme Hoxton, Shoreditch, Upper Clapton ou encore Hackney Wick, qui possède la plus grande concentration d’artistes de toute l’Europe. La photographe Jenny Lewis fait partie de cette communauté. Dans la série « Hackney Studios », elle photographie les artistes au plus proche de leur travail, dans leurs ateliers.  Débarqués à Hackney alors que c’était encore un quartier populaire, ils en ont fait le coeur créatif de Londres.

Peter Jones, Peintre © Jenny Lewis

Jenny Lewis a grandi à Little Clacton, dans le comté de l’Essex au sud-est de l’Angleterre. Elle vit à présent à Londres, dans le district d’Hackney. Photographe éditoriale de profession, elle travaille en parallèle sur un éventail de projets photographiques personnels. Ses séries photos font souvent l’objet d’un travail s’étalant sur plusieurs années.

Luke Hart, Sculpteur © Jenny Lewis

Reprenant la lignée des photographes qui se sont intéressés aux ateliers d’artistes, nous dévoilant les coulisses de la création depuis Ingres et Picasso, « Hackney Studios » est une combinaison des différentes personnalités créatives résidant à Hackney. Désirant intégrer ces représentants de la scène artistique d’Hackney dans le processus de fabrication de la série, la jeune photographe a demandé à chaque artiste nominé de désigner le suivant. Souvent, les artistes établis ont choisis leurs tuteurs et les tuteurs ont choisi leurs assistants, la série fait ainsi des allées et venues entre l’établi et l’inconnu.

« Ce manque de contrôle rend le travail excitant, chaque nomination a des répercussions radicales sur la direction que prend la série. »

Tida Bradshaw, Peintre © Jenny Lewis

De rencontres en rencontres, durant 4 ans, Jenny Lewis constitue un book de portraits. Plus que des portraits individuels, une fois assemblées, les photographies en disent long sur la communauté artistique d’Hackney et sur la diversité des arts qui y sont exercés.

Jupiter C, Musiciens © Jenny Lewis

Inhérente à ce milieu, la photographe britannique réalise des portraits intimistes, proches du sujet. Elle va chercher chaque artiste dans son individualité au-delà de son statut. Les artistes ne sont pas en train de travailler, la pose est naturelle, attentive à l’objectif et les éléments présents dans l’atelier reflètent la personnalité artistique des modèles.

L’image s’adapte au décor que la photographe portraitiste est amenée à visiter, parfois saturé, d’autres fois sobre. La lumière est travaillée pour mettre en valeur les modèles.

Blue Curry, Artiste © Jenny Lewis

John Atherton, Artiste

Jenny Lewis vit à Hackney depuis vingt ans. Elle a assisté à la transformation radicale du district au fil des années. Au départ quartier populaire, en devenant le centre de la scène artistique londonienne et une plaque florissante des nouveaux médias et de l’industrie digitale, Hackney a attiré une nouvelle population et s’est embourgeoisé. Certains des artistes impliqués dans le projet ont dû quitter peu à peu les lieux à cause de l’augmentation du coût de la vie qu’a impliqué la gentrification du quartier.

« C’est peut-être la dernière chance de célébrer la communauté artistique de Hackney avant que la gentrification du quartier ne chasse tout le monde vers de nouveaux horizons. Le quartier évolue tellement vite.« 

Aida Wilde, Print Maker © Jenny Lewis

Intimes, imbriquées entre elles, artistiques, les photographies de la série « Hackney Studios » nous font entrer dans l’univers d’un grand nombre des ateliers de Hackney et nous aident à comprendre l’étendue de la communauté et du spectre artistique inhérents au district.

Vous pouvez découvrir les autres photographies de la série ainsi que les travaux de Jenny Lewis sur son site.