Lorsque l’on évoque les mini trépieds de table, on pense bien souvent à de tout petits modèles peu qualitatifs et synonymes de plastique et de mauvaise stabilité.

Référence en matière de trépieds, Manfrotto a développé ces dernières années une gamme de petits trépieds à 2 sections, bien construits et à l’utilisation réellement envisageable.

La collection est composée de 2 références, le Pixi Evo, capable de supporter jusqu’à 2,5 kg et le Pixi, qui accepte jusqu’à 1 kg. Les autres références de la gamme, comme le Pocket, sont destinées à accueillir des petits compacts et des smartphones.

Nous testons aujourd’hui le Pixi Evo de couleur noire, que nous avons trouvé lors d’une vente flash sur Amazon.

Un trépied de table ? Pour quels usages ?

Ce type de trépied est destiné à la base pour une utilisation principalement en intérieur, afin de stabiliser un appareil photo pour des photos de groupe sur lesquelles on veut apparaitre, réaliser des compositions comme des natures mortes ou encore capturer un time-lapse statique en intérieur.

Mais lorsqu’un tel trépied est bien construit, on peut envisager des utilisations plus variées, en extérieur avec un appareil photo qui fait plus de 500 grammes, sans avoir à douter de la stabilité.

Dans certains cas, il peut être difficile de transporter un gros trépied, surtout quand il s’agit de visiter une ville le temps d’un weekend par exemple. L’utilisation d’un trépied traditionnel encombrant peut ne pas être judicieux. C’est dans ce genre d’occasion que le Manfrotto Pixi Evo est très utile.

Prise en main

A première vue, on constate qu’il s’agit bien plus qu’un simple petit trépied de table. Plus grand, il est aussi plus large et est doté d’une rotule imposante. La première prise en main confirme cette impression, et l’emploi de l’aluminium en plus du plastique rassure sur la robustesse de l’objet. Si la version Evo accueille 1,5kg de plus que la version standard, elle permet aussi de régler la hauteur des pieds et leur angle d’écartement sur deux niveaux pour passer de 10,5 cm à 20 cm de hauteur.

La rotule et le plateau sont solidaires et une grande molette sous le plateau permet de viser le pied à l’appareil.

Le Manfrotto a été récompensé d’un Red Dot Design Award en 2016

Stabilité

Équipé de patins antidérapants à l’extrémité de chaque pied, l’ensemble est stable à condition de ne pas être sur une surface trop penchée. Le poids de l’appareil peut en effet renverser le trépied s’il est mal positionné. La taille et l’écartement des pieds étant modulables, il est aussi possible de régler un côté plus long que les autres pour mieux répartir le poids et s’adapter à une surface non plane, sur un muret ou un capot de voiture par exemple.

Le trépied permet de cadrer au format portrait avec un emplacement pour mettre la rotule sur le côté.

La stabilité dépendra bien entendu du poids de votre matériel et ne sera pas optimale avec un boitier trop gros.

Pour qui ?

Le Manfrotto Pixi Evo et clairement destiné à être utilisé avec un boitier compact mirrorless, un hybride, bridge ou un compact expert, afin d’être sûr de bénéficier d’une bonne stabilité. Le constructeur annonce être capable de supporter un reflex d’entrée de gamme, mais on recommandera dans ce cas de ne pas monter une optique trop imposante, mais plutôt une petite focale fixe.

Le Pixi Evo peut aussi être utilisé avec un smartphone grâce à un adaptateur comme le Glif ou encore avec une GoPro et servir de perche.

C’est un trépied très polyvalent, idéal pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas s’encombrer d’un trépied traditionnel. Bien construit et stable tout en étant compact, il trouve facilement sa place dans un sac à dos.

Caractéristiques : 

  • Poids : 260 g
  • Charge max : 2,5 kg
  • Hauteur min : 10,5 cm
  • Hauteur maximum : 20 cm
  • Dimension fermé : 20,5 cm

Le mini-trépied Manfrotto Pixi Evo est disponible en rouge, noir ou blanc à partir de 39€.