On ne présente plus Peak Design tant la marque s’est fait une place rapidement sur le marché de l’accessoire photo. Le succès du Capture est devenu un cas d’école lorsque l’on évoque les campagnes de crowdfunding, et la sortie de leur gamme de sacs, dont le Everyday Messenger que nous avons testé, a placé Peak Design comme un incontournable de l’équipement photo.

Nous allons aujourd’hui nous intéresser à la courroie Slide SL-2 et ses déclinaisons Summit Edition, utilisant le système de fixation breveté d’attache rapide Anchor, devenu l’un des succès de la marque.

J’utilise cette courroie depuis maintenant plus d’un an et voici mon retour sur cet accessoire qui ne me quitte plus.

Présentation de l’offre Peak Design

Peak Design propose une gamme complète de courroies, avec des tailles différentes, selon le type d’équipement que vous utilisez :

  • La Slide pour les boitiers reflex APS-C ou plein format
  • La Slide Lite, plus fine, pour un boitier plus léger ou un appareil mirorless
  • La Leash, simplissime, elle accueille toutes les tailles d’appareil
  • La Cuff, simple dragonne
  • Les Anchor Links permettent d’adapter une courroie d’origine au système Peak Design

À noter que toutes les solutions permettent d’accueillir un poids important. La largeur de la sangle sera surtout pour l’adapter en fonction de la taille du boitier, par souci de cohérence. Les goûts et les couleurs…

phototrend-test-courroie-peak_design-slide-summit-edition-lassen-tallac-24

La Slide SL-2 sur un Fujifilm X100F – La largeur de la sangle est très imposante par rapport à la taille du boitier

La courroie, un allié de taille

Les sangles d’appareil photo représentent un marché qui a le vent en poupe et les équipementiers (dont Peak Design ou BlackRapid) redoublent d’ingéniosité pour proposer des produits différents, pour vous faire oublier la douloureuse expérience de la courroie d’origine.

La courroie d’appareil photo est un accessoire très spécial : il paraît anodin et simple, mais nécessite pourtant beaucoup d’attention.

Une courroie qui ne sait pas se faire oublier car elle est inconfortable (elle coupe le cou), trop courte, trop longue ou encore difficile à régler (comme celles vendues avec votre boitier), fera que vous y penserez à chaque utilisation de votre appareil.

Une courroie doit être rassurante. C’est tout bête, mais c’est sur elle que repose la lourde tâche de supporter la retenue d’un boitier et de son objectif, représentant une certaine somme d’argent que l’on souhaiterait investir dans autre chose que le remplacement de son équipement suite à une courroie qui a lâché.

Elle doit être robuste, confortable et plus elle se fait oublier, mieux c’est.

Prise en main de la Slide SL-2 Summit Edition

La Summit Edition est une déclinaison de la Slide SL-2 noire traditionnelle. Peak Design propose les couleurs Tallac (bleu) et Lassen (orange) que nous vous présentons dans ce test.

S’il existe 3 couleurs disponibles pour ce modèle Slide SL-2, les coloris ne sont pas pour autant « flashy » et ne sont pas agressifs. Le noir conviendra aux plus discrets d’entre nous, mais les modèles Tallac et Lassen ont une couleur relativement sobre.

Seule la couleur diffère entre les 3 modèles.

Peak Design Summit Edition Lassen

Peak Design Summit Edition Lassen

Peak Design Summit Edition Tallac

Peak Design Summit Edition Tallac

La courroie est réalisée dans une matière rappelant celle des ceintures de sécurité et permet de régler la longueur grâce à deux poignées d’ajustement en aluminium.

La Slide SL-2 est une courroie d’apparence simple, qui peut ressembler à une courroie traditionnelle, mais peut être utilisée en sling strap (bandoulière), en courroie de cou, et en courroie épaule grâce à la longueur réglable de 99cm à 145cm.

Utilisation en bandoulière

Utilisation en bandoulière

Utilisation en courroie de cou

Utilisation en courroie de cou

Une pièce de cuir fait le lien entre la courroie et le système de points d’attache Anchor qui sont sur le boitier.

Une bande antidérapante est présente sur la partie du milieu pour maintenir la sangle sur l’épaule. Le revêtement se trouve sur la partie extérieure de la courroie, afin de pouvoir l’utiliser, ou non, lors du portage.

Selon si l’on souhaite que la sangle glisse sur l’épaule ou non, on retourne la sangle. Au déballage et lors des premières utilisations, on a l’impression qu’il s’agit d’un défaut de conception et que la bande de caoutchouc n’est pas placée du bon côté, mais rassurez-vous, cela a été pensé comme ça.

Côté de la sangle permettant de faire glisser l'appareil en bandoulière

Côté de la sangle permettant de faire glisser l’appareil en bandoulière

La bande antidérapante est en contact avec le vêtement, empêchant le glissement de la courroie vers l'avant ou l'arrière

La bande antidérapante est en contact avec le vêtement, empêchant le glissement de la courroie vers l’avant ou l’arrière

Pour un meilleur confort, cette partie centrale de la sangle est épaissie par un renfort et permettra d’épouser au mieux l’épaule ou le cou.

Lors du pliage, ne soyez pas surpris par la sensation de casse du renfort, nécessaire pour pouvoir ranger correctement la courroie. Sa matière fait que cette partie de la courroie est durcie et nécessite de la plier pour pouvoir la ranger dans son sac. (Je me suis surpris de ne pas laisser la sangle sur mon appareil systématiquement, comme je pouvais le faire avec la courroie d’origine.)

Le point de "casse" du renfort du cou, lorsqu'on replie la sangle

Le point de « casse » du renfort du cou, lorsqu’on replie la sangle

Nous n’avons pas constaté ce phénomène sur toutes nos courroies, mais elles ont toute cette petite « cassure » plus ou moins importante. Cela fait maintenant plus d’un an que ma courroie est comme ça et ça ne s’est pas empiré.

Les fixations Anchor de Peak Design

Les Anchors sont de petites pastilles en plastique très solide desquelles sort une boucle souple permettant, grâce à un noeud tête d’alouette, de s’accrocher à l’appareil.

phototrend-test-courroie-peak_design-slide-summit-edition-lassen-tallac-21

En toute honnêteté, j’ai personnellement mis du temps à franchir le pas d’essayer cette courroie, de peur de retrouver mon boitier par terre.

Mais aucune crainte à avoir, Peak Design propose un système d’attache breveté très robuste, et le blocage des Anchors (on entend un petit clic) évite les détachements involontaires.

phototrend-test-courroie-peak_design-slide-summit-edition-lassen-tallac-3 phototrend-test-courroie-peak_design-slide-summit-edition-lassen-tallac-1 phototrend-test-courroie-peak_design-slide-summit-edition-lassen-tallac-2

Une solution permet de vérifier le bon état de la corde grâce à deux couleurs témoins. Lorsque la corde se dégrade et est d’apparence jaune, il faut remplacer l’attache rapide. Lorsque la couleur rouge est visible, la fixation devient vraiment dangereuse.

Indicateur de l'usure des attaches rapides

Indicateur de l’usure des attaches rapides

Capables de supporter individuellement jusqu’à 90kg, les attaches Anchor sont faites en corde Dyneema®. Les 3 couches qui composent cette matière assurent une meilleure résistance que le Kevlar tissé ou le Vectran.

De plus, lorsque la corde est sur le point de s’effilocher, la matière se durcit afin d’assurer une résistance maximale avant d’être remplacée.

Grâce au plateau ArcaSwiss fourni avec la courroie, il est possible de fixer une ou plusieurs attaches Anchor sur le dessous du boitier et faciliter le placement du boitier lorsque l’on utilise la sangle en bandoulière.

Fixation sur un côté de l'appareil et sur le plateau ArcaSwiss

Fixation sur un côté de l’appareil et sur le plateau ArcaSwiss

Il permettra d’utiliser simultanément une courroie et le clip de fixation Capture, tout en étant disponible pour être monté sur un trépied avec une tête compatible ArcaSwiss.

Les Anchors et les autres produits Peak Design sont garantis à vie et seront échangés si toute usure anormale est à constater.

Toutefois, la légende à propos du remplacement du matériel (boitier et objectif) pour une Anchor ayant cédé est bien une légende et il ne tient qu’a vous de prendre soin de contrôler vos accessoires régulièrement.

Il est possible d’acheter des fixations supplémentaires afin de pouvoir, si on possède plusieurs boîtiers, tous les équiper du système Peak Design.

phototrend-test-courroie-peak_design-slide-summit-edition-lassen-tallac-27

Anchor 4 Packs

L’emballage, très soigné, comporte la sangle, 4 attaches Anchor, un plateau ArcaSwiss (compatible avec le Capture) et sa clé de fixation. Une pochette de transport permet de tout ranger.

phototrend-test-courroie-peak_design-slide-summit-edition-lassen-tallac-18

Courroie Peak Design SL-2 Summit Edition

Conclusion

Accessoires incontournables des sacs photo, l’offre de Peak-Design en termes de courroie est très performante. La Slide SL-2 permet d’être utilisée de plusieurs façons, en bandoulière par exemple, là où la solution de Blackrapid ne permet pas d’utiliser leur sangle comme une courroie traditionnelle.

Sa fabrication en matière similaire aux ceintures de sécurité est rassurante et on sent réellement son matériel en sécurité.

Un des succès de la marque réside dans son système breveté de fixation de l’appareil photo à une courroie ou une dragonne, les Anchors, qui équipent maintenant tous nos boitiers à la rédaction.
En tout cas nous, on ne s’en passe plus !

La Slide SL-2 est disponible à 57€ pour le modèle standard sur Digit-Photo et amazon, et 63€ pour les modèles Tallac et Lassen sur Digit-Photo ou Amazon.

Test de la courroie Peak Design Slide SL-2 et variante Summit Edition
Qualité de fabricationUtilisable en courroie de cou, d'épaule ou bandoulièreSe monte et s'enlève facilement du boitierRéglage de la longueurContenu de la boite
Renfort de cou qui se casse pour pouvoir plier la courroieOn n'a rien trouvé d'autre
7.7Note finale
Fabrication / Finitions7
Confort8
Ergonomie générale / praticité8