Annoncé en janvier 2017 et disponible depuis le mois de mars, le Fuji X-T20 est le dernier appareil photo hybride APS-C de Fujifilm. Il vient compléter le X-T2 et le X-Pro2 dans la gamme X et remplace ainsi le Fuji X-T10 sorti en juin 2015 et que nous avions testé.

Cette sortie est l’occasion pour nous de revenir sur la stratégie de gamme de Fujifilm : qu’est-ce qui différencie le X-T20 du X-T2 dont il reprend une grande partie des caractéristiques techniques ?

Le X-T20, un mini X-T2 ?

Sans avoir encore pu tester le X-T20, nous pouvons déjà dire que ce boîtier est, tout comme le X-T10 l’était pour le X-T1, une version mini de son grand frère le X-T2. Il reprend ainsi le même capteur APS-C X-Trans III de 24,3 Mpx sans filtre passe-bas, accompagné du dernier processeur d’image X Pro. D’ailleurs, ce processeur équipe également le X-Pro2 et le nouveau X100F.

DSCF9149

Fuji harmonise ainsi l’ensemble de sa gamme X avec le même capteur et processeur sur quatre boîtiers : le X100F, le XPro2, le X-T20 et le X-T2. De cette manière, le photographe qui passe d’un boîtier à un autre retrouve la même image. Cela peut paraître un détail, mais pour un photographe qui utilise plusieurs boîtiers, savoir que l’image sera la même est un véritable plus.

Qui dit même capteur et processeur, dit également même sensibilité, de 200 à 12800 ISO, ou étendue de 100 à 51200 ISO.

Le X-T20 reprend également le nouveau système autofocus hybride du X-T2, avec 91 zones AF (et jusqu’à 325 points AF). Les performances de mise au point et suivi du sujet sont donc identiques sur les deux boîtiers. En manuel, l’assistant Manual Focus Digital Split Image aide à faire la mise au point, reproduisant les mêmes repères que les verres de visée des prismes argentiques.

Capteur, processeur et autofocus sont donc le trio que se partagent le X-T2 et X-T20, permettant à ce dernier de disposer des performances et de la qualité d’image de son grand frère à un tarif plus accessible.

Mais alors, quelles différences ?

Si les X-T2 et X-T20 se ressemblent tant sur le plan des spécifications techniques, qu’est-ce qui les différencie ?

Les différences sont présences au niveau de l’ergonomie mais aussi des fonctions avancées, qui clivent davantage les usages entre le X-T2 et le X-T20.

xt2-xt20

Le X-T20 dispose d’une ergonomie plus accessible et grand public, avec notamment une roue donnant l’accès aux différents modes créatifs de l’appareil, là où le X-T2 ne dispose que du mode 100% manuel (les modes A, P et S étant accessibles via les bagues de l’objectif et du boîtier). Cette différence permet au X-T20 d’être plus facile à prendre en main.

A l’arrière, les deux boîtiers sont très proches, et le X-T20 dispose d’un écran tactile de 3 pouces inclinable sur deux axes (le X-T2 permet d’incliner l’écran sur 3 axes, mais n’est pas tactile). Le viseur électronique 0,62x est un peu plus petit que celui du X-T2 mais offre une visée rapide et confortable.

Pour les amateurs de haute vitesse, le X-T20 se limite à une vitesse d’obturation mécanique maximum de 1/4000s là où le X-T2 va jusqu’à 1/8000s. Les deux boîtiers disposent cependant d’un obturateur électronique pouvant aller jusqu’à 1/32000s, avec les limites que ce type d’obturateur possède.

Pour la photo studio, le X-T20 offre une synchro flash jusqu’à 1/180s alors que le X-T2 pousse jusqu’à 1/250s. le X-T20, loin d’être inutilisable en studio, a également l’avantage de disposer d’un flash intégré ainsi que d’une griffe pour utiliser un flash cobra si nécessaire.

En termes de stockage, le X-T20 se contente d’un simple slot SD UHS-I contre un double slot SD UHS-II pour le X-T2. L’appareil, connecté en Wifi, peut être contrôlé par l’application Fujifilm Cam Remote et permet de transférer les images, directement depuis le boitier, sur son téléphone ou sa tablette.

Avec ses 333 grammes boitier nu et sans batterie, le Fujifilm X-T20 est un boitier très léger héritant des hautes performances de son grand frère le X-T2, plus lourd de 120 grammes. Un embonpoint justifié par sa construction en magnésium et le traitement tout temps WR, que le X-T20 ne peut revendiquer.

Les deux boîtiers utilisent la batterie NP-W126 équipant désormais une grande partie de la gamme Fuji X, et permet de prendre environ 350 photos sans devoir sortir une seconde batterie de votre poche. Le X-T2 et son grip permet d’atteindre une autonomie de 1000 photos.

Ce grip offre également l’accès au mode Boost du X-T2, qui permet de passer d’une rafale de 8 à 11 i/s en obturateur mécanique et améliore grandement les performances autofocus et passe le rafraichissement de l’EVF de 60fps à 100fps.

Chez Fuji, X-T2 pour les pros et experts, X-T20 pour amateurs éclairés

Nous pourrions continuer cette comparaison sur de nombreux autres points, mais vous l’aurez compris, les Fuji X-T2 et X-T20, bien que proches, ne s’adressent pas au même public.

Là où le X-T20 joue la carte de la simplicité, de la compacité et de la légèreté, tout en disposant des dernières avancées de Fuji, le X-T2 mise sur sa robustesse, ses options avancées et les performances améliorées, notamment en mode Boost lorsqu’on lui ajoute un grip additionnel.

Pour les photographes souhaitant faire de la photo loisir sans concession, le X-T20, alors que le X-T2 tombera entre les mains d’un photographe professionnel ou amateur avancé qui souhaite se faire plaisir et pousser son appareil dans ses retranchements.

Mais n’oublions pas le principal ici : ces deux boîtiers, pas encore testés sur Phototrend, s’annoncent comme d’excellents outils afin de vous permettre de réaliser les images que vous souhaitez.

16mm - f/1.4 - 1/250 - ISO 800 ©Fujifilm

Fujifilm X-T20 – 16mm – f/1.4 – 1/250 – ISO 800 – © Fujifilm

35mm - f/2.0 - 1/500 - ISO 800 ©Fujifilm

Fujifilm X-T20 – 35mm – f/2.0 – 1/500 – ISO 800 – © Fujifilm

X-T20, boîtier performant et accessible

Vous l’aurez compris, le X-T20 est un boitier milieu de gamme dédié aux photographes qui recherchent des performances et qui pourront évoluer par la suite dans leur pratique photo. Il dispose de la même qualité d’image que le X-T2 mais dans un format plus compact et discret. Sans oublier que le X-T20, comme tout les boîtiers mirrorless de Fuji, dispose d’un parc optique grandissant, comme le montre la dernière roadmap des optiques Fujinon.

X-T20_Silver_Front_XF50mmF2S

Reste le prix, le Fuji X-T20 est bien plus accessible que le X-T2, avec un boîtier disponible aujourd’hui aux environs de 899€ nu ou 999€ avec l’objectif de kit 16-50mm II, là où le X-T2 est vendu aux environs de 1699€ nu. Si vous cherchez une optique avec une qualité supérieure, le kit avec le 18-55mm f/2.8-4 est à considérer, disponible à 1199€.

Le X-T20 est disponible chez certains revendeurs en petites quantités. On peut notamment en trouver chez Digit-Photo en ce moment.

En savoir plus sur le Fuji X-T20 sur le site de Fujilm.