Cette année, on arrête les bonnes résolutions générales comme « devenir un meilleur photographe », « maîtriser Lightroom », « se mettre au portrait », « vendre ses photos » et on s’y met vraiment, chiche ?

D’année en année, on se fixe toujours plus de bonnes résolutions intangibles et difficiles à tenir, car beaucoup trop grandes et vagues. Contrairement au fameux adage d’Oscar Wilde, « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles », les bonnes résolutions ne se marient pas vraiment avec les transformations radicales ou objectifs trop éloignées. C’est d’ailleurs souvent la raison de l’échec de ces bonnes résolutions, qui ne seraient respectées que dans 9% des cas, selon une étude publiée sur Statistic Brain.

Et pourtant, nous continuons de prendre des résolutions vagues comme « perdre du poids », « mieux manger », « s’améliorer », « prendre de meilleures décisions sur le plan financier », etc.

Voici nos conseils pour vous aider à prendre (et tenir) de bonnes résolutions en photo mais également sur tous les autres sujets de votre vie.

Fixez-vous des objectifs raisonnables et tangibles

Se fixer de bonnes résolutions ambitieuses est une bonne chose pour l’esprit et le moral, mais cela devient très vite difficile à atteindre, car on a justement visé un peu trop haut. Au lieu de cela, fixez-vous des objectifs raisonnables et tangibles, plus facilement atteignables et dont le progrès tout au cours de l’année peut être mesuré.

Par exemple, au lieu de prendre comme résolution de « vous améliorer en photographie », choisissez plutôt un objectif plus accessible et tangible, par exemple en vous focalisant sur une technique en particulier, ou un projet photo que vous aimeriez développer. D’ailleurs, c’est en fixant un objectif tangible et spécifique, comme « créer une série de 10 photos sur le thème des pandas dans les zoos français », que vous étudierez les possibilités techniques et chercherez donc à vous améliorer.

Si votre résolution pour cette année est de vous améliorer en photographie, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : cet objectif est trop vague et ne sera surtout jamais atteint, car tout au long de votre vie vous allez vous améliorer en photographie, pas à pas. La bonne idée serait plutôt de réduire le périmètre à une technique en particulier.

D’ailleurs, remettez-vous en tête que la photographie, bien qu’un sujet technique à maîtriser n’est qu’un moyen pour une fin : faire des images et raconter une histoire ou faire passer un message.

Comme le dit si bien Hiroshi Sugimoto : « Si j’ai déjà une vision, mon travail est presque terminé. Le reste est un problème technique. »

Ne cherchez pas à tout changer (d’un coup)

L’envie de changer de nombreuses choses en début d’année est bien naturelle. C’est ce que l’on appelle l’ « effet nouveau départ » (fresh start effect en anglais) : le 1er janvier, une date anniversaire, ou bien tous les lundis, on se sent pousser des ailes et la motivation augmente. Pour éviter de se sentir écrasé par toutes les nouvelles résolutions prises, il est important de se forcer à ne pas vouloir tout changer d’un coup. C’est un raisonnement souvent utilisé pour mettre en place de nouvelles routines : commencer petit et changer une chose à la fois.

Concentrez-vous donc sur seulement quelques petits objectifs atteignables, quitte à découper une bonne résolution en plusieurs petites résolutions qui, mises bout à bout tout au long de l’année, vous permettront d’accomplir quelque chose.

En photographie par exemple, « apprendre à utiliser Photoshop » pourrait se découper en plusieurs sous-résolutions : comprendre le fonctionnement des calques, les masques de fusion, les modes de fusion, le traitement Camera RAW, etc. À chaque élément maîtrisé, on passe au suivant (et cette formation Photoshop pourrait vous aider).

Rendez vos bonnes résolutions visibles (pour vous et vos proches)

Il est facile de ne pas atteindre un but qui n’est pas clairement identifié et explicité. C’est pour cette raison que vous devez écrire noir sur blanc vos bonnes résolutions pour l’année qui viennent.

Choisissez le support qui vous convient : des post-it dans votre bureau, un fichier Word, une liste de tâches, un tableau, un fond d’écran sur votre ordinateur ou smartphone, etc.

En plus de cela, partagez vos bonnes résolutions avec vos proches pour construire un système où vous vous sentez responsable. Comme pour un projet 365 ou 52, publiez vos photos en public ou auprès de vos proches peut vous motiver et vous forcer – d’une bonne façon – à avancer et tenir vos résolutions.

Ne vous attendez pas à la perfection

Bien souvent, on associe bonnes résolutions avec perfection. Si ces dernières ne sont pas atteintes à 100%, on a le sentiment d’avoir échoué. Personne n’est parfait. Identifier ce que vous voulez dans la vie et essayer d’y arriver, même si vous arrivez à un échec, a une véritable valeur. C’est toujours mieux de chercher à vous améliorer et ne pas y arriver complètement que de ne rien essayer et vous complaire dans votre situation.

En conclusion : continuez à vous améliorer en photographie, faites des projets et éclatez-vous, cette année encore.

Et pour vous aider à tenir vos bonnes résolutions, vous pouvez les partager en commentaire avec nous.