Apprendre la photo strobism
Techniques photo, Test 0

Test de l’atelier « Apprendre la photo strobist – photo au flash » avec Nicolas Vallet

Maîtriser la lumière et le flash est un sujet qui revient souvent dans les discussions et questions que l’on nous pose. Qu’elle soit naturelle ou artificielle, ponctuelle ou continue, la lumière est à la source de toute image.

Dans le Mercredi Pratique #166, nous avons abordé le sujet du strobisme et flash déporté : comment débuter pour obtenir un rendu avec très peu de matériel.

Pour approfondir ce sujet, nous avons décidé de tester une formation en ligne Elephorm sur la photo strobist dirigée par Nicolas Vallet.

Niko Vallet, photographe flasheur et fondateur du site strobi.fr

Hasard ou pas, avant de découvrir cette formation je connaissais déjà Nicolas Vallet, alias Niko Vallet. Photographe professionnel, il est notamment le cofondateur du site Strobi.fr. Il adore utiliser les flashs et sources de lumière déportées pour créer des rendus réalistes, un point important dans sa philosophie du flash. Ce dernier ne doit en effet pas apparaître au hasard sur une image, mais correspondre à une histoire : remplacer un soleil absent, la lumière d’une vitrine, les phares d’une voiture, etc.

Nicolas Vallet

J’ai eu l’occasion de découvrir Nicolas Vallet lors de la première édition des Journées Pep’s (compte rendu ici) dans un workshop un peu similaire (bien que condensé) sur les bases du strobisme. Avec cette formation, je redécouvre ainsi un photographe et formateur expérimenté et qui souhaite partager sa connaissance de la photo strobisme.

2h17 de cours en 29 leçons

Disponible sur la plateforme de formations en ligne Elephorm, Apprendre la photo strobist Ateliers Photo au Flash (19,99€) est une formation en vidéo de 2h17 découpée en 29 leçons et 7 chapitres.

atelier-strobist-elephorm_2

Ici, on parle bien du strobisme, technique issue de l’anglais « strob » qui désigne l’éclair court et répété d’un flash. Il s’agit de l’usage d’un ou plusieurs flashs photo en mode déporté à l’aide d’un système de déclenchement à distance. Un flash déporté est un flash qui n’est pas fixé directement à l’appareil photo, à l’opposé d’un flash intégré ou d’un flash cobra placé sur la griffe de l’appareil.

Avec 2h17 de cours vidéo, la formation est suffisamment longue pour couvrir tous les aspects du strobisme et de la gestion de la lumière tout en étant suffisamment courte pour être regardée en une ou plusieurs fois, quitte à revenir ensuite sur des points importants, puisqu’une fois achetée, il est possible de la visionner de manière illimitée sur ordinateur, tablette ou smartphone.

Le prérequis pour bien comprendre cette formation est de connaître et savoir utiliser un reflex numérique. Si les notions d’ouverture, de vitesse, d’ISO et de stops ne sont pas claires pour vous, l’apprentissage sera sûrement un peu plus difficile.

Ce que vous apprendrez avec cet atelier strobist

L’objectif de cette formation est de vous apprendre les fondamentaux de la photo strobisme. Elle est divisée en 7 chapitres, eux-mêmes divisés en sous-chapitres :

  • Introduction
  • Les différents types de lumières
  • Contrôler ses sources
  • Principes de lumière
  • Réglages du boîtier
  • Façonner ses sources
  • Ateliers en extérieur

De manière générale, l’approche de la théorie à la pratique se prête bien à cette formation. Après une introduction qui présente le mouvement strobisme et le matériel de base (transmetteurs, flashs, trépieds, rotules avec quelques références qu’il utilise), on passe à un chapitre sur la lumière. Le formateur revient ici sur les composants de la lumière (puissance, température et angle d’illumination) ainsi que la manière de la mesurer.

atelier-strobist-elephorm_3

Dans le chapitre suivant, Nicolas Vallet explique comment contrôler ses sources de lumière. C’est le principe même du strobisme : utiliser à la fois la lumière ambiante et le flash dans sa composition. Il faut ainsi penser sa photo en deux expositions : une exposition pour le fond et une exposition pour son sujet, avec un flash. Le bon équilibre vitesse, ISO et ouverture permet de gérer cela.

Ensuite, la fameuse loi du carré inverse et toutes les conséquences qui en découlent sont abordées, avant de passer à des réglages plus avancés, comme la balance des blancs ou les contraintes de puissance liées au flash (nombre guide, piles et temps de rechargement).

atelier-strobist-elephorm_8

Enfin, afin de façonner ses sources de lumière, Nicolas Vallet présente les différents modeleurs utilisables en strobisme : boîte à lumière, parapluie, bol beauté, nid d’abeille, snoot, etc.

La formation est parsemée de nombreux conseils et astuces : matériel économique à utiliser, astuces de bon sens, conseils pour s’équiper sur le long terme – ne prenez pas un trépied à 10€ pour supporter du matériel flash d’une valeur de 500€ – et faire les bons choix. La petite astuce du scotch papier pour positionner les gélatines devant le flash afin de modifier la température de couleur est bonne à prendre.

Enfin, la dernière partie de la formation – environ 30 minutes – est consacrée à des ateliers en extérieur avec un modèle. L’objectif : appliquer ce qui a été vu durant la formation pour réaliser des photos réalistes en utilisant les contraintes du terrain : forts contrastes, recréer une lumière naturelle, réchauffer une scène et création d’une ambiance spécifique.

atelier-strobist-elephorm_1

Voici quelques photos réalisées par le formateur dans cette formation :

atelier-strobist-elephorm_6 atelier-strobist-elephorm_7 atelier-strobist-elephorm_4

Test de l’atelier « Apprendre la photo strobist – photo au flash » avec Nicolas Vallet
8 avril 2016
8.5/10

Après 2h17 de formation, soit le temps que vous auriez pu passer devant votre télé à regarder le film Shutter Island, on ressort de cette formation vidéo avec une vision complète et de nombreuses clés à disposition pour se mettre à la photographie strobisme ou parfaire sa pratique. Les explications du photographe sont très accessibles, on sent qu’il réalise des workshops de manière régulière. Son discours est clair et nous donne envie de pousser la porte du strobisme.


Si vous comptez vous mettre au strobisme, notre Mercredi Pratique ainsi que cette formation, plus bien sûr de nombreux ateliers pratiques, sont faits pour vous.


La formation Apprendre la photo strobist Ateliers Photo au Flash est disponible via le site de formations en ligne Elephorm au prix de 19,90€.

8.5 Note globale
Atelier Apprendre la photo strobist avec Nicolas Vallet

Après 2h17 de formation, soit le temps que vous auriez pu passer devant votre télé à regarder le film Shutter Island, on ressort de cette formation vidéo avec une vision complète et de nombreuses clés à disposition pour se mettre à la photographie strobisme ou parfaire sa pratique. Les explications du photographe sont très accessibles, on sent qu’il réalise des workshops de manière régulière. Son discours est clair et nous donne envie de pousser la porte du strobisme.


Si vous comptez vous mettre au strobisme, notre Mercredi Pratique ainsi que cette formation, plus bien sûr de nombreux ateliers pratiques, sont faits pour vous.


La formation Apprendre la photo strobist Ateliers Photo au Flash est disponible via le site de formations en ligne Elephorm au prix de 19,90€.

Articles qui pourraient vous intéresser

  • Guides d’achat 300×300