Un peu avant le CP+ 2016, Canon a dévoilé trois nouveautés intéressantes : un nouveau reflex APS-C, un nouvel objectif de kit et l’évolution de son compact expert. Revenons sur ces annonces.

EOS 80D, le nouveau reflex expert APS-C de Canon

Canon vient d’annoncer le remplaçant de l’EOS 70D et il s’agit tout simplement de l’EOS 80D. Depuis maintenant 2003, la gamme de reflex APS-C expert de Canon suit son cours, avec toujours un positionnement un peu plus expert que la série à trois chiffres (750D/760D actuellement).

EOS 80D_5

Avec ce nouveau EOS 80D, Canon propose une évolution tranquille du 70D qui siégeait parmi les meilleurs boîtiers reflex APS-C pour passionné/expert (face au D7200 de Nikon). La définition du capteur APS-C passe de 20 Mpx à 24 Mpx pour se placer au niveau des 750D et 760D sortis en 2015. Le capteur du 80D conserve un filtre passe-bas.

EOS 80D_3

Bien entendu, ce boîtier conserve une des plus belles innovations du 70D : l’AF Dual Pixel très efficace, notamment en vidéo avec le mode LiveView. Il s’agirait cependant d’une nouvelle version selon Canon.

Au niveau processeur, le Digic 6 vient remplacer le Digic 5+. Cela n’apporte pas d’amélioration dans la rafale, qui reste à 7i/s, mais l’appareil est désormais capable de prendre jusqu’à 110 JPEG ou 25 RAW à la suite avec une carte UHS-I suffisamment rapide.

En termes de sensibilité, le nouveau EOS 80D offre une plage allant de 100 à 16000 ISO en natif, jusqu’à 25600 ISO par extension.

Mauvaise nouvelle côté stockage : l’EOS 80D n’a toujours qu’un seul emplacement pour carte SD alors que la concurrence en offre 2 depuis longtemps maintenant. De plus, l’appareil ne supporte pas l’UHS-II, ce qui aurait pu convaincre certains que tout n’était pas si mal.

EOS 80D_4

C’est au niveau de l’AF et de la visée que l’EOS 80D fait de véritables progrès. Sur ce point, l’EOS 80D utilise un tout nouveau système. De 19 sur le 70D, on passe à 45 collimateurs AF et ils sont tous croisés. De quoi séduire les amateurs de photo sportive ou animalière. D’ailleurs, pour ces derniers, 27 collimateurs AF sont encore sensibles à f/8, ce qui autorise l’utilisation de multiplicateurs. À noter que le collimateur central est sensible jusqu’à -3 IL. Le viseur est également amélioré avec une couverture 100% (contre 98% sur le 70D), un affichage plus complet et un mode anti-scintillement emprunté à son grand frère l’EOS 7D Mark II.

EOS 80D_2

Au niveau de l’ergonomie, peu de choses changent : on retrouve un écran orientable et tactile (3 pouces et 1 040 000 points), le flash intégré (ouf !), mais toujours pas de joystick pour la sélection du collimateur AF. Canon a tout de même ajouté le WiFi et le NFC à ce boîtier, mais toujours avec une connexion USB 2.0.

EOS 80D_1

Pour les baroudeurs, il est bon de noter que l’appareil est protégé par quelques joints anti-ruissellement. Mais n’attendez pas un boîtier tout temps, cela est réservé au 7D Mark II chez Canon.

Pour les vidéastes, Canon propose quelques petites améliorations : pas de 4K, mais la Full HD passe à 60i/s. L’appareil dispose également de la vidéo HDR, pour une meilleure plage dynamique, mais seulement en qualité HD. Le boîtier dispose d’une prise micro ET d’une prise casque.

Le Canon EOS 80D sera disponible à partir de fin mars 2016 au prix de 1280€ boîtier nu.

Nouvel objectif de kit EF-S 18-135mm f/3.5-5.6 IS USM

Avec l’EOS 80D, Canon renouvelle son objectif de kit pour reflex APS-C, le zoom EF-S 18-135mm f/3.5-5.6 IS USM. En plus des versions standards et STM, on voit donc arriver un nouveau zoom, cette fois-ci USM.

18 135 USM

Ce qui change, c’est donc principalement la motorisation de l’objectif, avec l’ajout d’un moteur AF ultrasonique, mais pas n’importe lequel. Il s’agit d’un moteur Nano USM.

Pour le photographe, cela n’a pas forcément un grand intérêt, mais ce moteur est très utile dès que l’on veut passer à la vidéo, car la mise au point est plus précise et surtout « pas à pas », on n’a pas ce fameux « avant/arrière » très gênant.

La principale nouveauté est une motorisation nano USM ainsi que la possibilité d’ajouter un moteur de zoom pour la vidéo en complément.

Power Zoom Canon

En effet, avec cette nouvelle optique, Canon annonce le zoom PZ-E1, un adaptateur en option que l’on ajoute sous l’objectif et qui permet d’obtenir des zooms doux et stables en vidéo. Il est même possible de contrôler le zoom à distance avec un smartphone doté de l’application EOS Utility. Il est certain que le résultat obtenu peut être meilleur que de zoomer manuellement, mais il faudra dépenser 159,99€ pour cet accessoire, disponible à partir du mois de juin 2016. De nouvelles optiques devraient être compatibles avec ce système.

Voici un vidéo pour mieux comprendre son fonctionnement :

Le nouveau EF-S 18-135mm f/3.5-5.6 IS USM sera disponible au prix de 589,99€ et devrait être proposé en kit avec le 80D.

Canon Powershot G7 X Mark II, le nouveau compact expert

Face à Sony et son excellent compact expert, le RX100, Canon a lancé il y a un an et demi le G7X, un compact aux dimensions et poids quasi identiques. Voici la nouvelle version, estampillée Mark II, avec quelques améliorations.

GX7 Mark II_1

S’il s’agit du même capteur BSI CMOS 1 pouce de 20 Mpx couplé à un zoom 24-100mm f/1.8-2.8, le processeur de l’appareil évolue et passe au Digic 7, ce qui permet d’accélérer la rafale, qui passe de 6,5 i/s à 8 i/s (mais 5,4 i/s avec suivi autofocus), d’améliorer la réactivité de l’autofocus ainsi que la réduction du bruit numérique.

GX7 Mark II_2

Pour les amateurs de vidéo, l’appareil conserve le format HDTV 1080p jusqu’à 60ips, mais il y a une petite amélioration bienvenue. Pour plus de discrétion, il est possible de désactiver le cliquetis de la bague de réglage autour de l’objectif qui se faisait entendre en vidéo.

Autre point, la stabilisation a été améliorée : en plus du gyrocapteur, l’appareil utilise les mouvements analysés par le capteur. Selon Canon, cela devrait permettre de gagner 4 IL.

GX7 Mark II_4

Doté d’un écran toujours tactile et orientable, le G7X Mark II gagne une orientation à 45° vers le bas, pratique pour les photographies en plongée (vers le bas, pas sous l’eau).

GX7 Mark II_5

Sur le plan de l’ergonomie, le G7X Mark II gagne un grip en façade pour une meilleure prise en main, un très bon point par rapport à Sony qui vend un grip autocollant en option.

Information intéressante pour les voyageurs : il est désormais possible de recharger l’appareil directement via le port micro-USB.

Enfin, le compact expert utilise désormais les styles d’images de Canon, une fonction héritée des reflex EOS. Il sera ainsi possible d’appliquer un rendu personnalisé aux JPEG, comme pour les reflex.

Le G7X Mark II de Canon sera disponible à partir du mois de mai 2016 au tarif de 690€.

Notre avis sur ces nouveautés

Avec l’EOS 80D et le GX 7 Mark II, Canon propose de nouveaux boîtiers qui ne sont pas des révolutions (il y a les hybrides pour cela), mais plutôt des évolutions attendues par les photographes utilisant les modèles précédents.

Le G7 X avait besoin d’un petit rafraîchissement et c’est chose faite. Mais il lui manque toujours un viseur optique, surtout avec un tarif en augmentation.

Pour le 80D, le capteur gagne en résolution, mais c’est surtout l’AF qui se met à jour avec des performances attendues en forte hausse par rapport au modèle précédent ainsi qu’un confort de visée amélioré. Il y a bien sûr des absents sur ce boîtier, mais Canon ne veut pas cannibaliser son EOS 7D Mark II qui est le reflex APS-C destiné aux pros.