Ces derniers jours, une photographe de boudoir a partagé sur sa page Facebook une histoire intéressante à bien des égards pour les photographes retoucheurs ainsi que pour les couples d’amoureux. La leçon : il faut savoir célébrer l’autre pour toutes ses imperfections.

La photographe Victoria Caroline, spécialisée dans les photos de boudoir, a reçu une cliente de 45 ans qui souhaitait réaliser des photos sexy pour son mari. L’une des requêtes de la cliente était que Victoria retouche toutes les imperfections présentes sur son corps : sa cellulite, ses marques rouges, son surpoids, ses rides, etc.

Le résultat était bien entendu un ensemble de photos visuellement réussies et qui ont véritablement transformé cette femme. Mais trois jours après que cette femme offrit l’album photo à son mari, la photographe reçut l’email suivant (nous avons mis certaines parties importantes en gras) :

Bonjour Victoria,

Je suis le mari de…. Je vous écris car j’ai récemment reçu un album avec les photos que vous avez prises de ma femme. Nous sommes ensemble depuis nos 18 ans et nous avons deux beaux enfants. Au fil des années, nous avons eu beaucoup de hauts et de bas. Je pense que ma femme a fait ces photos pour pimenter les choses. Elle se plaint parfois que je ne la trouve pas assez séduisante et dit qu’elle ne pourrait pas me blâmer si je trouvais quelqu’un de plus jeune.

Quand j’ai ouvert l’album qu’elle m’a offert, mon cœur s’est serré. Ces photos sont très belles et vous êtes manifestement une photographe de talent… mais ce n’est pas ma femme. Vous avez fait disparaître chacun de ses « défauts ». Même si je suis sûr que c’est elle qui vous a demandé de le faire, vous avez enlevé tout ce qui a fait notre vie.

Lorsque vous enlevez ses vergetures, vous enlevez le souvenir de ses grossesses et de nos enfants. Lorsque vous enlevez ses rides, vous enlevez deux décennies de rires et de soucis. Lorsque vous enlevez sa cellulite, vous enlevez son amour pour la cuisine et pour tous ces plats que nous avons partagés.

Je ne vous dis pas cela pour vous faire sentir mal. Vous avez juste fait votre travail. Je vous écris pour vous remercier. En voyant ces images, je me suis rendu compte que je ne disais pas assez à ma femme à quel point je l’aime et que je l’adore comme elle est. Elle l’entend si rarement qu’elle pensait que ces photos photoshopées étaient ce que je souhaitais. Je dois faire mieux pour le reste de notre vie et la célébrer dans toute son imperfection. Merci pour le rappel.

Il s’agit, selon la photographe, d’un véritable email et non d’une histoire inventée de toute pièce. Ici, il est important de rappeler que lors de retouches photo, les imperfections ne doivent pas être prises à la légère et balayées d’un revers de Photoshop. Elles font l’histoire d’une personne, sa particularité et son caractère. Les enlever équivaudrait à nier la vie de la personne.

Cette vidéo déjà partagée sur Phototrend devrait d’ailleurs vous aider à retoucher la peau de votre modèle sans supprimer ses imperfections :

En conclusion : si Photoshop permet de faire toutes les corrections possibles, il est important d’y réfléchir à deux fois avant de passer à l’acte, au risque d’obtenir le résultat inverse.

Crédit photo : Victoria Caroline Boudoir