En mars dernier, nous vous parlions déjà de cette idée qu’avait Google de séparer l’aspect photo de son réseau Google+. Voilà qui est fait suite à l’annonce de Google Photos à la conférence Google I/O 2015 orchestrée par le groupe de Mountain View pour présenter ses nouveautés.

Le géant américain remet ainsi sur le devant de la scène son service dédié aux photos, avec principalement une refonte visuelle et graphique et un nouveau nom, Google Photos.

Stockage illimité de vos photos et vidéo ou presque

Avec la nouvelle application mobile Google Photos (disponible sur iOS et Android), vous avez ainsi la possibilité de sauvegarder et stocker automatiquement et de manière illimitée toutes vos photos et vidéos prises avec vos appareils mobiles. Pareil pour votre ordinateur, à condition d’installer l’application dédiée.

Attention toutefois, comme toujours lorsque l’on parle d’illimité et de gratuit, il y a une condition : pour bénéficier du stockage illimité, vous décidez que Google ne stocke pas vos photos dans leur taille originale mais en « haute qualité ».

Google indique conserver l’image d’origine pour toutes les photos de moins de 16Mpx ainsi que les vidéos jusqu’en 1080p. Au delà, le service stocke des versions haute qualité mais compressées. Il s’agit donc de versions optimisées afin de prendre moins de place. Idéal pour les photos prises au smartphone, ce n’est peut-être pas la bonne solution pour un backup de vos photos prises avec des appareils photo à plus grande résolution.

Si vous décidez de stocker vos photos au format original, vous possédez 15 Go de stockage gratuit (partagés avec vos différents services Google tels que Gmail, Google Drive et Google Photos) et vous devriez passer à la caisse pour acheter du stockage supplémentaire.

Une détection des sujets et une recherche très intelligentes

Depuis plusieurs années, la section photos de Google+ propose des algorithmes très puissants pour vous aider dans vos recherches. Le service permet par exemple de détecter toutes les photos prises à la montagne, de votre chien, de coucher de soleil, etc. et vous les affichera si vous faites des recherches correspondantes, un peu comme ce que fait désormais Flickr. Après un premier test, c’est diablement efficace et permettra sûrement de faire remonter à la surface des photos oubliées.

Google Photos permet également de trouver facilement vos photos par date, par lieu et même en détectant les personnes présentes sur les images.

googlephotosandroid

Des outils d’améliorations automatiques

Apparu dans Google+, de nombreuses fonctions d’améliorations automatiques sont reprises dans Google Photos pour retoucher vos photos. Vous pouvez ainsi accepter que Google améliore automatiquement le contraste et les couleurs de toutes vos photos uploadées, la version originale étant bien entendu toujours conservée.

Si vous prenez une rafale de photos, Google va le détecter et vous proposera un GIF animé de manière automatique (que vous pourrez poster sur Facebook). Si vous prenez en photo un objet scintillant, comme un sapin de Noël, Google va faire scintiller les lumières du sapin. L’application permet également de recoller automatiquement plusieurs photos formant un panorama. Toutes ces options sont, heureusement, désactivables dans les paramètres, soit de manière générale, soit par photo.

Google Photos, comme dans Google+, propose également de créer des albums photos et vidéos automatiques de vos vacances ou vos weekends en se basant sur la date de prise de vue et les coordonnées GPS. Dans nos tests avec Google+, nous avons trouvé cette fonctionnalité intéressante mais il faudra souvent repasser derrière pour peaufiner l’album photo (et les animations) avant de le partager avec ses amis ou sa famille.

En conclusion, tout le travail effectué par Google dans la partie photos de Google+ est désormais accessible de manière autonome, sans forcément utiliser les fonctions sociales de Google+. Ce service, qui sera sûrement simpliste pour certains, permettra cependant à de nombreux photographes occasionnels (et au smartphone) de retoucher, conserver et partager leurs photos sans y passer tout leur temps libre.

Il y a quelques semaines, Flickr proposait d’ailleurs également une refonte de son service avec des fonctions similaires. En comparaison, iCloud Photo d’Apple semble avoir un peu plus d’un train de retard.

Plus d’informations sur le site Google Photos.