Votre guirlande lumineuse est sûrement autour de votre sapin, mais saviez-vous que vous pouvez vous en servir comme arrière plan pour vos portraits avec la technique du bokeh ?

Nous avons déjà partagé de nombreux exemples dans de précédents articles, comme cette sélection de bokehs pour Noël. Cette fois-ci, nous allons vous expliquer simplement comment réaliser ce type de photo pour de magnifiques portraits de Noël.

© James Jordan - Flickr

© James Jordan – Flickr

Matériel nécessaire

Pour réaliser ce type de photo, il vous faut simplement une guirlande lumineuse et un objectif suffisamment lumineux pour obtenir une faible profondeur de champ et donc réaliser de beaux bokehs. Un 50mm f/1.8 est idéal, mais vous pouvez aussi utiliser une optique moins lumineuse, comme un 18-55mm standard, mais dans ce cas il faudra ruser.

En effet, l’effet de bokeh est influencé par 4 éléments :

  • l’ouverture de votre objectif (plus elle est grande, mieux c’est, d’où l’avantage du 50mm f/1.8)
  • la focale de votre objectif (plus elle est longue, mieux c’est, donc préférez un télé-zoom à grand angle)
  • la distance avec votre sujet et l’arrière plan (plus vous êtes proche de votre sujet et plus il est loin de l’arrière plan, mieux c’est)
  • la taille du capteur (plus il est grand, mieux c’est et il sera plus simple de réaliser cet effet avec un reflex qu’avec un compact)

Réglages et positionnement

Pour réussir un bokeh, vous devez utiliser votre appareil photo en mode manuel (priorité ouverture) et choisir la plus grande ouverture possible, par exemple f/1.8 pour un 50mm f/1.8.

Placez ensuite votre sujet le plus éloigné possible de votre guirlande lumineuse tout en gardant à l’idée que les lumières doivent remplir votre cadre pour une belle composition. Placez vous également le plus près de votre sujet pour accentuer l’effet.

Faites enfin la mise au point sur votre sujet qui se trouve au premier plan. Si vous n’avez pas assez de lumière, ce qui est parfois le cas, vous pouvez utiliser une source lumineuse extérieure (une lampe) ou bien augmenter la sensibilité de votre boîtier.

Un des points les plus importants ici est la distance entre votre sujet et le fond lumineux : plus cette distance est grande, plus l’effet de flou et de bokeh sur vos lumières sera prononcé. 

Vous pouvez aussi choisir de placer votre sujet en arrière plan et vos lumières en premier plan pour réaliser un effet bien différent, comme sur cet exemple.

© Andrés Nieto Porras - Flickr

© Andrés Nieto Porras – Flickr

Résultats

Voici quelques exemples d’images réalisées avec cette technique.

© Ryan Anger - Flickr

© Ryan Anger – Flickr

© Sharon Drummond - 500px

© Sharon Drummond – Flickr

© Simon Keeping - Flickr

© Simon Keeping – Flickr

© Bethan Phillips - Flickr

© Bethan Phillips – Flickr

© George Thomas - Flickr

© George Thomas – Flickr

Si vous n’obtenez pas la photo parfaite du premier coup, ne vous découragez pas pour autant. Cette technique nécessite un peu d’entraînement, mais le résultat est souvent étonnant et très flatteur.

N’hésitez pas à partager vos photos en commentaire de cet article.