Jana Romanova s’est inspirée de ses proches pour son projet Waiting. Il y a quelques années, de plus en plus de ses amis s’apprêtaient à avoir des enfants, et c’est chez un de ces couples que cette photographe russe a eu l’idée de les photographier dans leur lit, au petit matin, encore dans leur sommeil afin de montrer le côté vulnérable et chaotique des nuits qui précédent la naissance.

jpeg-1

Chaque photo a été prise depuis une échelle (élément courant dans les appartements russes) afin de donner un point de vue aérien de la chambre et de la posture des futurs parents.

jpeg-11

Très vite, cette idée a germé dans sa tête et elle s’est mise à la recherche de couples russes, en contactant les femmes enceintes par email pour savoir si elles souhaitaient participer au projet. Le résultat, deux ans plus tard, est une série de 40 photos, comme le nombre de semaines que dure la grossesse.

jpeg-10

L’astuce pour obtenir ces portraits, c’est de passer la nuit chez le couple, et les photographier au petit matin, de préférence le weekend. De cette manière, même s’ils sont un peu éveillé, ils n’ont pas comme impératif de se lever pour aller travailler, laissant plus de temps au photographe.

jpeg-9

jpeg-8

jpeg-7

jpeg-6

jpeg-5

jpeg-2

jpeg-4

jpeg

Site internet de Jana Romanova