Partir en voyage, ça se prépare, surtout lorsque vous souhaitez réussir vos photos. Comme tout préparatif, c’est bien souvent l’étape la moins excitante du voyage. Mais elle est pourtant essentielle afin d’être prêt et opérationnel le jour J et durant toute la période de votre voyage et ainsi ramener de magnifiques photos de voyage.

Choisir le bon matériel et les accessoires photo indispensables, étudier sa destination, mettre toutes ses affaires en ordre (pour le voyage mais également chez vous) et trouver l’inspiration : voici les sujets de ce Mercredi Pratique dédié à la photo en voyage.

Quels appareil photo et objectifs choisir ?

La question que tout le monde se pose avant de partir en voyage est « Quels appareil photo et objectifs emporter avec soi ? ». À cette question, il n’y a pas de véritable réponse. Derrière cette question se cachent d’ailleurs d’autres questions :

  • que souhaitez-vous photographier ?
  • est-ce que vous faites ce voyage pour vous reposer ou pour faire des photos que vous souhaiteriez vendre par la suite ?
  • allez-vous imprimer vos photos ou simplement les publier en ligne ?

Si vous ne disposez que d’un seul appareil photo que vous connaissez bien, prenez-le et ne réfléchissez à rien d’autre. Si vous n’avez qu’un smartphone et être à l’aise avec et voulez juste documenter votre voyage avec quelques photos, cela peut également suffire.

Devez-vous choisir un compact, un hybride, un reflex APS-C ou bien un reflex plein format ? Ici, la réponse serait celle d’un normand : cela dépend. Comme souvent en photo, le matériel n’est qu’un moyen et non une fin. Il vous sera utile pour réaliser telle ou telle image mais selon votre personnalité, votre vision, votre connaissance de la technique, votre porte-feuille, vos épaules, votre choix sera différent.

Chargeur USB Sony A6000

Sony A6000 et une batterie externe pour le charger, très pratique

Aujourd’hui, nous recommanderons volontier un appareil photo hybride (ou mirrorless) à quelqu’un qui souhaite faire des photos en voyage : ces appareils sont légers et de plus en plus performants. Ils permettent également de changer d’objectifs pour s’adapter aux conditions. Par contre, leur autonomie est un gros point faible et il faudra bien penser à s’équiper de batteries supplémentaires.

Le reflex (APS-C ou plein format) n’est bien entendu pas mort et constitue encore la solution de choix pour réussir ses photos, notamment en conditions difficiles. Lors de mes derniers voyages en Islande et en Argentine, j’ai emporté un reflex full frame (D800 en Argentine et D810 au cours d’un test en Islande). Ces boîtiers étaient lourds, mais m’ont permis de réaliser les photos que je souhaitais, même dans des conditions extrêmes grâce à leur robustesse et leur polyvalence.

Lors d’une randonnée d’hiver en montagne, j’ai également emmené avec moi uniquement mon compact expert, le Sony RX100. Ce dernier m’a suivi à tous les moments et m’a permis de réaliser de belles photos sans ajouter un poids important à mon sac à dos, qui était déjà bien rempli par du matériel d’alpinisme.

Une cordée en direction de l'Aiguille du Tour - © Damien Roué

Une cordée en direction de l’Aiguille du Tour – © Damien Roué

Comme vous le voyez, le choix du matériel dépend de beaucoup de choses : poids, qualité d’image, encombrement, facilité d’usage, autonomie, résistance aux intempéries, etc. Il n’y a pas de mauvais appareil photo, mais plutôt des appareils plus ou moins adaptés à certains types de voyage.

Si vous comptez faire des tirages ou des expositions avec vos photos de voyage, pensez également à la définition du capteur de l’appareil photo : plus elle sera grande, plus vous aurez de marge pour recadrer ou imprimer vos photos en grand format.

Parlons maintenant des objectifs photo. Pour le voyage, nous vous conseillons d’emporter 3 objectifs complémentaires : un zoom polyvalent, un objectif grand-angle et une focale fixe lumineuse. Avec ce trio de tête, vous couvrirez 90% des cas qui se présenteront à vous.

Nous avons déjà écrit un article complet à ce sujet : MP #138 : trois objectifs photo indispensables pour partir en voyage.

De manière générale, et vous en avez sûrement déjà fait l’expérience, l’amateur de photographie a tendance à trop se charger. On emmène toujours trop de matériel, simplement pour se prémunir de toute situation qui pourrait se présenter et finalement il y a toujours quelque chose qui reste au fond du sac pendant tout le voyage.

Choisir son matériel pour un voyage c’est forcément renoncer à quelque chose. Au moment de faire votre choix, pensez donc au matériel qui va vous aider à réaliser vos photos, plutôt qu’au matériel qui va augmenter le poids de votre sac photo.

Voici un conseil très utile : étalez tout le matériel photo que vous souhaitez prendre sur le sol ou sur une table et analyser chaque élément : ai-je vraiment besoin de ceci, ai-je vraiment besoin de cela ?

Trépied ou pas trépied ?

Faut-il que vous preniez votre trépied photo pour ce voyage ? Est-ce que cet accessoire, encombrant et souvent lourd, va vous aider à faire de meilleures photos ? Si vous partez dans un endroit avec comme idée de photographier la vie nocturne, des paysages en pose longue, ou bien tout autre sujet qui nécessite l’usage d’un trépied, alors oui, un trépied va vous aider. Choisissez par contre un modèle de voyage, léger et compact, au lieu d’un trépied dédié à un usage sédentaire.

Chute d'eau de Skogafoss en Islande - © Damien Roué

Chute d’eau de Skogafoss en Islande – © Damien Roué

Lors d’un voyage en Islande, je me suis posé la question du trépied photo. À l’époque, j’avais une idée bien claire de ce que je souhaitais photographier : les paysages islandais mais bien entendu les nombreuses cascades que l’on peut retrouver un peu partout dans le pays, notamment sur la côte sud. J’ai donc décidé d’emporter mon trépied photo. Point important : durant tout le voyage, j’ai utilisé un véhicule de location, je n’ai donc pas eu à transporter le trépied sur mon dos. Dans une configuration différente, j’aurais peut-être renoncé, ou trouvé une autre solution.

Choisir le sac photo adéquat

Pour transporter votre matériel photo, il va vous falloir choisir le sac à utiliser. Selon la situation, vous n’utiliserez sûrement pas le même sac photo, ou bien même choisirez de partir avec un sac classique dans lequel vous aurez mis un insert photo pour plus de discrétion. La majorité des photographes ont plusieurs sacs photo qu’ils utilisent en fonction de leurs voyages : un sac à dos dédié à la photo quand il faut emporter beaucoup de matériel, un sac à dos classique avec un insert photo pour les visites à la journée et même des solutions spécialisées, par exemple pour la randonnée avec le Loka UL de F-Stop. Le sac parfait n’existant pas pour le moment, vous serez sûrement obligé de jongler avec différents sacs afin d’avoir le meilleur dans chaque situation.

Sac Loka UL - lire notre test

Sac photo Loka UL – lire notre test

Ne faites pas l’impasse sur l’assurance

Enfin, n’oubliez pas l’assurance de votre matériel photo si vous avez des boîtiers et objectifs qui valent plusieurs milliers d’euros. En voyage, même si vous camouflez votre matériel pour éviter d’attirer les regards, vous êtes plus exposé aux vols ou même aux accidents. Parmi les assurances reconnues pour le matériel photo, la société Pixel-Assur est une solution. Attention à bien lire les conditions de couverture et de remboursement qui ne couvrent généralement jamais 100% de la valeur et tiennent compte de l’usure dans le temps.

N’oubliez pas les accessoires

Au-delà du matériel principal et lourd (boîtier, objectifs, trépied), il faut penser à préparer tous les accessoires dont vous allez avoir besoin durant votre voyage. Batteries, cartes mémoires, chargeurs, kits de nettoyage, filtres, etc. Chaque accessoire a son importance et un oubli peut vite vous gâcher vos photos ainsi que votre voyage.

Pour les batteries, il est recommandé d’avoir au minimum une batterie supplémentaire afin de pouvoir remplacer la batterie principale lorsqu’elle est à plat. Petit conseil : pensez bien à recharger vos batteries la veille de votre départ et équipez-vous d’un chargeur autonome plutôt que d’avoir à brancher votre appareil photo pour recharger sa batterie. Si vous partez à l’étranger, vérifiez systématiquement si les prises sont au même format qu’en forme (Type C, E & F) ou pensez à vous équiper d’un adaptateur.

Batteries-D800

Emportez plusieurs cartes mémoires afin de ne jamais vous retrouver à court d’espace. Ici, mieux vaut utiliser plusieurs petites cartes mémoires plutôt qu’une grosse afin de vous protéger contre la perte ou le défaut de cette dernière. Voici quelques conseils pratiques avant d’acheter vos cartes mémoires, notamment pour leur rangement, un point important lorsque l’on voyage.

Avec tout le matériel électronique que l’on emporte, il est aussi très facile d’oublier un câble ou un chargeur. Comme pour le matériel photo, pensez à étaler tous vos accessoires et à établir une liste pour vérifier que vous avez bien le bon chargeur et que vous n’oubliez rien.

Il vous sera toujours possible d’acheter du matériel photo sur place (dans les fameuses boutiques photo avec le logo Kodak…) mais vous le payerez au prix fort et pourrez faire de mauvaises surprises, surtout s’il ne s’agit pas d’un produit de marque.

Et pourquoi ne pas emporter un appareil photo polaroid en voyage ? Imprimer ses photos sur place (et les partager) vous permet de vivre votre voyage d’une tout autre manière, dans le partage avec les gens que vous rencontrez. Si vous préférez le numérique, il existe aussi de petites imprimantes portables connectées comme la Fuji SHARE-SP-2 qui permet d’imprimer sur des films Instax Mini au format carte de crédit.

phototrend-guide-achat-instantanes-fuji-instax-share-sp2-1

Sauvegardez vos données avant de partir en voyage et pendant le voyage

En voyage, il y a les photographes qui emmènent de nombreuses cartes mémoires, et il y a ceux qui emportent un ordinateur et un disque dur externe. Dans tous les cas, il est important que vos photos soient bien en sécurité durant votre voyage. Idéalement, et c’est ce que j’explique dans mon guide sur la sauvegarde en photo, il est recommandé d’emporter un ordinateur portable ou bien un videur de cartes mémoires afin de pouvoir disposer d’au moins deux copies de vos images, dont une qui ne vous quitte jamais.

Même si vous ne partez qu’une semaine, à la fin de votre séjour vous aurez accumulé de nombreuses images et vous les mettez en péril en ne les gardant que sur un seul support.

Si vous prenez un ordinateur portable, vous pourrez également faire autre chose que simplement sauvegarder vos photos : regarder et trier vos photos de la journée le soir, ajouter des commentaires, prendre des notes, tenir un journal de bord, faire des recherches pour la suite de votre séjour, etc.

Avant de partir avec votre ordinateur, il est conseillé de faire une sauvegarde ou un clone du disque afin d’être certain que toutes vos données soient bien dupliquées si vous perdiez votre ordinateur.

Enfin, pensez également à faire une copie à distance de vos données présentes sur votre ordinateur à la maison. Vous ne savez jamais ce qu’il peut se passer durant votre absence et disposer d’une copie en dehors de votre domicile est une habitude à prendre pour conserver vos données (et toutes vos photos) en sécurité.

Pour explorer ce sujet plus en détail, je vous recommande le guide sur la sauvegarde photo qui couvre tous ces aspects et bien plus.reuses cartes mémoires ou un ordinateur

Check-up complet du matériel photo

Avant le départ, prenez l’habitude de faire un check-up complet de votre matériel photo. Cela consiste à charger toutes les batteries, nettoyer son matériel photo (optique, capteur, viseur, etc.) et reformater ses cartes mémoires (vos photos doivent avant cela sauvegardées plusieurs fois).

Pour vous y retrouver et ne rien oublier, je vous conseille également de réaliser une checklist du matériel dont vous disposez et de cocher ce que vous emmenez et ce que vous mettez dans votre sac. Ainsi, vous pourrez partir les yeux fermés.

Faites vos devoirs avant le départ

Sans parler photo, il est important que vous prépariez votre voyage. Même avant de prendre vos billets, je vous invite à consulter les guides de voyage, les forums en ligne afin de connaître la bonne saison pour aller à tel ou tel endroit dans le monde. Cette information sera également essentielle pour vous aider à choisir quel matériel photo choisir pour ce voyage.

guide voyage

Vous allez forcément chercher sur Internet les lieux photogéniques là où vous partez en voyage. C’est une très bonne idée pour vous faire une première idée de ce qui vous attend, mais attention ici à garder un œil neutre et ne surtout pas essayer de calquer vos photos sur celles que vous voyez en ligne. Il est important que vous conserviez votre propre style photographique, car sinon quel est l’intérêt de reproduire une photo à l’identique ?

Si vous souhaitez utiliser une technique photo particulière, pensez bien à la maîtriser en vous entraînant avant votre départ, car sur place vous n’aurez probablement pas toute la journée pour réaliser une photo.

S’imprégner du lieu

Avant et pendant le voyage, voici un conseil très important pour vous préparer à un séjour : livres photo, films, romans, essayez au minimum de consulter une ou deux œuvres sur le lieu de votre voyage, de préférence par un auteur local. Sans vous aider forcément à faire de meilleures photos, cela vous permettra de vous donner une autre vision sur la culture et le pays que vous allez découvrir. Et s’il y a bien quelque chose qui compte lors du voyage, c’est la découverte de l’autre.

Cuesta de Lipan - Argentine - © Damien Roué

Cuesta de Lipan – Argentine – © Damien Roué

Et vous, quelles sont vos méthodes et techniques pour vous préparer photographiquement à un voyage ?

  • Pymphoto

    Bonjour

    article intéressant qui me rappelle que durant un mois je suis allé en Islande avec ma femme et je rejoins ce qui est écrit. A l’époque un canon 1100d, un 10-24 Tamron, le 35-105 Canon et un 70-300 Sigma ; 3 batteries ; un déclencheur à distance (y-a pas toujours du monde pour prendre la place du photographe) ; 3 cartes (SD 32 et 64Go), 1 disque dur externe de 1to en 2,5″ et un PC Lenovo d’occasion X61 Tablet et surtout le sac photo un lowepro 200. Gros avantage de ce sac : il se porte à la ceinture ou à l’épaule et se protège très bien de la pluie avec son système bien pensé (ou presque).
    Mais je ne recommencerais pas : trop lourd et mine de rien encombrant. Changer d’objectif sous la pluie, quelle galère. de plus, bien qu’ayant amené un pied, il a très peu servi….Et en regardant les photos, je le regrette car je n’ai pas pu jouer avec les cascades…..
    Mon prochain voyage c’est l’écosse avec un Lumix G7 équipé de son 14-140, un 35mm et j’épère le 100-300mm le tout avec un filtre avec revêtement hydrofuge. Je vais le commander et surtout le tester pour voir si c’est vraiment efficace.

  • Je rentre tout juste d’un voyage de 2 mois en Nouvelle Zélande. 1 mois auparavant j’avais peaufiné mon road-book à partir d’infos glanées dans le Petit Futé, sur Internet, dans le Routard.com et suivi quelques conseils de photographes rencontrés dans divers blogs.
    Mon sac à dos, forcément en bagage cabine (pas question de mettre mon trésor dans la soute!) était donc limité à 8 kg pour ce vol. Pas question non plus d’emmener un PC portable.
    Mon réflex (5D-II) et un G16 au cas ou (en fait il n’a servi qu’a faire de petites vidéos)
    J’avais donc emmené pour le reflex 6 batteries (2 par 2 dans le grip de mon 5D) et 9 cartes mémoires (2X16 Go et 7X32 Go), pour optimiser je n’ai shooté qu’en RAW.
    2 chargeurs dont 1 qui pouvait se brancher sur l’allume cigare.
    Côté trépied, je n’avais emporté qu’un mini trépied, sachant que j’allais faire principalement du paysage, il y a toujours la possibilité de trouver un support pour le poser.
    Une télécommande filaire (donc pas de pb de pile)
    Une petite poire-brosse, quelques chiffons à lunettes, des filtres de protection sur tous mes objectifs, un polarisant et des filtres gris-neutres de diverses densité.
    Question objectifs, un 24-105 F 1:4 série L et un 70-200 f 1:2.8 série L + un doubleur de focale pour le 70-200.
    Nous avons fait du camping-car pendant 50 jours, je n’ai jamais été à cours de batterie ni manqué de place mémoire.
    Avant de rentrer en France j’avais sauvegardé l’intégralité de mes cartes mémoires (G16 et 5D-II) sur un disque dure externe (Transcend StoreJet 1To) que j’ai placé dans ma valise en soute.
    Rien n’a été inutile dans mon sac à dos, et je rejoins complètement le contenu de cet article dont je conseille vivement le lecture, relecture et analyse pour bien cerner ses besoins, notamment si on doit prendre l’avion.
    Merci Damien

  • Pingback: Concours photo Tamron : gagnez le nouveau meqazoom 18-400mm avec le "voyage"()