Quelle-focale-fixe-choisir
Mercredi pratique 36

MP #117 : quelle focale fixe choisir : 35mm, 50mm ou 85 mm ?

Lorsque l’on parle de focales fixes, c’est pour vanter les mérites de ces objectifs de qualité. Nous avons d’ailleurs dédié une grande partie de notre guide d’achat sur les objectifs aux focales fixes. Mais très souvent, la question qui suit est la suivante : quel objectif choisir entre un 35mm, un 50mm ou un 85mm ?

Ce Mercredi Pratique sera donc un élément de réponse pour vous aider à y voir plus clair.

APS-C ou 24×36 ?

La première question qu’il faut se poser c’est de savoir si vous êtes sur un capteur APS-C (ou plus petit comme sur certains hybrides) ou sur un capteur full frame (plein format, ou 24×36).

Depuis le format 35mm (que l’on appelle 24×36 en photographie), on parle de focale standard pour désigner le 50mm. C’est une focale qui, selon de nombreux photographes, est très proche de ce que voit l’oeil humain : c’est pour cette raison qu’elle est appréciée des photographes. En 24×36, le 35mm est plus adapté à la photographie de rue, et le 85mm est une excellente focale pour le portrait.

Rappelez-vous cependant qu’au format APS-C, il existe un coefficient multiplicateur de la focale (d’environ 1,6x selon les constructeurs), ce qui fait qu’un 50mm sur APS-C donnera plutôt un 85mm en équivalent 24×36.

© Max Khokhlov - Flickr

© Max Khokhlov – 50mm f/1.8 – Flickr

Avec un 35mm sur APS-C, on arrive à un 50mm en équivalent 24×36, ce qui donne donc LA focale standard la plus proche de l’oeil humain. Le 50mm sur APS-C donnera quant à lui une focale un peu plus resserrée que l’oeil humain.

Enfin, en APS-C, un 85mm donnera l’équivalent d’un 135mm en 24×36, soit un très grand zoom difficile à manier en intérieur.

Lequel choisir ?

Ces explications sont claires pour vous mais vous ne savez toujours pas quel objectif choisir ? Savez-vous quel sera votre besoin ? Quel type de photos souhaitez-vous prendre avec cette focale fixe lumineuse ?

50mm pour le portrait

Sur APS-C, en achetant un 50mm, vous cherchez sûrement à avoir un objectif lumineux pour faire du portrait dans des conditions de basse lumière.

Et c’est le cas : le 50mm sur un APS-C est un 85mm en équivalent 24×36, soit l’objectif portrait de référence. Il vous permet de cadrer serré votre portrait sans avoir à vous coller à votre sujet.

© Jimmy Baikovicius - Flickr

© Jimmy Baikovicius – 50mm f/3.5 – Flickr

En revanche cela commence à être plus compliqué si vous voulez photographier des plans un peu plus large. Combien de fois avez-vous butté contre un mur en reculant pour essayer d’avoir plusieurs personnes dans le cadre ? Dans ces conditions, le 35mm est plus polyvalent.

35mm pour plus de polyvalence

Comme nous l’avons vu plus haut, le 35mm en APS-C correspond à un 50mm, focale de légende proche de la vision humaine. Cet objectif, comparé au 50mm, est plus polyvalent dans ses usage. Il est d’ailleurs souvent utilisé pour des portraits… dans la rue.

Gonzalo Díaz Fornaro - 35mm f/1.8 - Flickr

Gonzalo Díaz Fornaro – 35mm f/1.8 – Flickr

Quelle différence avec les portraits du 50mm ? Avec le 35mm, vous pourrez plus facilement capturer une atmosphère en plus de votre sujet. Attention d’ailleurs à ne pas trop vous approcher de votre sujet avec cet objectif : il est plus proche du grand angle que du zoom et les perspectives sont accentuées sur les éléments proches. Le 35mm est également souvent utilisé pour faire de la photo de rue ou de la vie quotidienne en général.

Si vous utilisez un capteur 4/3 ou micro 4/3, sachez que le coefficient multiplicateur est de 2x. L’objectif pancake 20mm f/1.7 permettra donc d’obtenir un 40mm en équivalent 24×36, entre le 35 et le 50mm.

85mm pour prendre de la distance

Le 85mm, monté sur un APS-C, donne un 135mm en équivalent 24×36. C’est beaucoup, et pour faire du portrait en intérieur cela peut vous jouer des tours. En effet, le recul nécessaire pour photographier avec un 85mm sur APS-C risque même de vous empêcher de photographier un visage entier en intérieur, sauf si vous avez de l’espace.

© Andy Malmin - 85mm f/1.8 - Flickr

© Andy Malmin – 85mm f/1.8 à f/3.2 – Flickr

En extérieur, cet objectif est parfait si vous souhaitez prendre de la distance et vous éloigner un peu de votre sujet, par exemple en portrait. Il/elle sera moins impressionné(e) par votre présence et en prime vous obtiendrez un portrait serein, sans les déformations liées à la perspective que l’on retrouve sur les objectifs grands angles.

Les différences de prix

Maintenant que vous avez une petite idée de l’objectif qu’il vous faut, il faut aborder le prix. Entre un 35mm f/1.8 et un 50mm f/1.8, l’écart de prix n’est pas très important, mais l’avantage est en faveur du 50mm f/1.8A moins de 100 euros chez Canon, le 50mm fait souvent mouche pour s’initier à la photographie à la focale fixe (basses lumières autorisées et faible profondeur de champ). Le 35mm f/1.8 le moins cher est chez Nikon pour 180 euros (compatible APS-C uniquement). Quant au 85mm f/1.8, il faut compter au moins 340 euros pour s’en procurer un.

Selon les constructeurs, les prix varient, et vous pouvez aussi trouver ces optiques sur le marché de l’occasion très facilement.

Le choix de la focale peut donc être impacté par le prix, mais ces objectifs (35mm, 50mm et 85mm) sont tous les trois d’excellents « cailloux », capables de vous suivre durant de longues années et surtout avec une qualité d’image supérieure à tous les zooms standards sur le marché.

Ce qui doit vous décider n’est pas le prix, mais la focale qui vous correspond le plus, car cela ne sert à rien d’acheter l’objectif le moins cher si c’est pour réaliser des images qui ne vous parlent pas, ne vous font pas vibrer, et surtout ne correspondent pas à vos besoins.

f/1.4 ou f/1.8 ?

Les focales fixes sont par défaut très lumineuses grâce à leur grande ouverture (petit numéro de diaphragme, par exemple f/1.8). Il existe des versions f/1.4 et f/1.8 de ces objectifs, et la principale différence est l’ouverture maximale, qui est plus grande à f/1.4 et permet donc de faire entrer plus de lumière.

A f/1.4 il est possible de photographier dans des conditions de lumière plus faible par rapport à f/1.8, et la profondeur de champ sera également réduite. Cela permet d’obtenir un très bel effet de flou d’arrière plan sur vos portraits.

© Antoine Robiez - 35mm f/1.4 - Flickr

© Antoine Robiez – 35mm f/1.4 – Flickr

Attention cependant à la mise au point, le moindre décalage risquant de rendre votre image floue. D’ailleurs, les possesseurs de focales à f/1.4 ne les utilisent pas tout le temps à pleine ouverture, mais plutôt à des ouvertures plus petites telles que f/2.8 ou f/4, permettant d’obtenir un piqué de haut vol sur l’ensemble de l’image tout en augmentant la profondeur de champ.

Enfin, la différence se trouve bien sûr au niveau du prix. Ces 0.4 d’ouverture coûtent très cher, et les objectifs f/1.4 coûtent souvent plus du double que les objectifs f/1.8, si ce n’est parfois plus.

Conclusion et comment se décider

Pour résumer, si vous souhaitez une optique de très grande qualité à l’aise dans de nombreuses conditions, bien que plus tournée vers le portrait, notre conseil est de choisir le 50mm. Si vous voulez une optique encore plus polyvalente, permettant d’ouvrir votre photo sur une scène plus large, le 35mm sera la focale fixe idéale. Le 85mm, quant à lui, est réservé au portrait de par sa longue focale. Ici bien sûr, nous parlons pour le format APS-C.

© Damien Roué - 85mm f/1.8 full frame

© Damien Roué – 85mm f/1.8 full frame

Pour du full frame, les conseils sont les mêmes, sauf qu’il faut remplacer dans ce guide 50mm par 85mm et 35mm par 50mm (vous me suivez ?). Nous n’avons pas parlé du 35mm monté sur un capteur 24×36. Ce dernier sera résolument grand angle, sans pour autant être inutilisable lors de session portrait, si vous êtes prêt à intégrer votre sujet dans son environnement. C’est d’ailleurs pour cette raison que cet objectif excelle dans la photo de rue une fois monté sur un full frame;

Si vous avez du mal à vous décider, voici quelques astuces :

  • emprunter l’objectif à un ami photographe : étant donné que ces focales fixes sont très populaires, ce ne sera pas trop difficile.
  • aller dans un magasin photo et demandez s’il est possible de tester l’objectif. Certains accepterons, d’autres non.
  • si vous avez un zoom transstandard, bloquez-le quelques temps sur 35mm, 50mm ou 85mm (à l’aide de ruban adhésif type gaffer, facile à enlever sans faire de traces) et vous verrez quelle vision vous préférez.

Si vous désirez vous équiper d’une focale fixe 35mm, 50mm ou 85mm rendez-vous sur notre guide d’achat dédié aux objectifs. Ce guide sera mis à jour de manière régulière selon les nouveautés.

Livre sauvegarde – end article

Articles qui pourraient vous intéresser

  • Michel D

    Y a une erreur dans la compréhension du systeme de comparaison de focale avec les coef… Objectif standard d’un APS-C c’est 28mm et pas 35mm.

  • Michel D

    Pour mieux être compris : un objectif 35mm sur un APS-C est bien équivalent à un 50mm 24×36. Ce qu’il faut comprendre dans mon propos c’est la focal standard de l’appareil, c’est-à-dire la focale qui ni n’éloigne ni ne rapproche, en somme la focale qui vous permet de voir ce que vous voyez réellement.
    Quand on parle de focale standard de 50mm pour un 24×36, ce n’est une préférence des photographes mais simplement la focale de leur appareil (du capteur précisément). Pour un APS-C c’est 28mm et c’est d’ailleurs le ratio de c’est deux focales qui vous donne le fameux coef multiplicateur…

    • jean luc

      Je ne comprends rien a votre commentaire, qu est ce que c est le focale du capteur (« simplement la focale de leur appareil (du capteur précisément) )-

      L article me parait au contraire fort clair
      pour un Canon 50MM divise par 1.62 = 31 mm
      pour un Nikon 50mm divise par 1.57 = 32 mm

      Le coefficient multiplicateur est donne par le ratio des dimensions entre le capteur utilise et un capteur au format 35mm,pris arbitrairement comme reference, et le capteur considere. pas par le ratio des focales,
      en fait utiliser un capteur de plus petite taille que le capteur de référence 35mm revient a découper portion de l image au centre de celui ci, comme le ferait un Zoom digital.

  • Mathias

    Sujet toujours sympa,mais ce trio est un peu trop récurent…
    Élargir au 24mm et 135 mm, qui pour moi ne sont pas encore des extrêmes, aurait été intéressant. Surtout pour le 24 mm. Photo de rue et reportage en général.
    Le 135 est plus limité mais cela aurait quand même été intéressant, ne serait ce que pour citer le 135mm F/2 canon qui est une tuerie.

    • En effet Mathias, je pense qu’on fera plus tard un article sur ces focales. Au fait, petite question, tu es APS-C ou Full Frame ?

  • Mathias

    Full Frame

    Pour le 135 outre son utilisation « one shot « , je pense qu’il serait aussi une bonne recrue pour des créations usant de la méthode Brenizier.
    D’ailleurs cela me fait penser que vous pourriez même suggérer une utilisation des objectifs à l’inverse de leur appréhension première. En effet on tombe très vite dans le portrait serré à la longue focale et le portrait en pied au grand angle car c’est « plus facile « . Mais un Portrait plutot sérré (avec épaules) au 35 mm peut vraiment être percutant, un autre au 85/135 en pied ou américain avec un peu de matière autour peu l’être tout autant, mais cela demande un peu plus de travail /faire poser le sujet.

  • Essayez Carl Zeiss /50mm/planar.f1.8
    …vous m’en direz des nouvelles…!!!

  • Nicolas

    Très intéressant votre site, je dispose d’ Aps-C avec un 50mm fixe 1.8 (Canon). J’hésite à investir dans un 24mm 2.8 pour les photos urbaine.. ou alors me tourner vers un 10-22 mais à 4… Votre aide serait la bienvenue dans ce choix. Merci !

    • Entre le 10-22mm et le 24mm il y a une différence : le premier est résolument un très grand angle tandis que le 24mm est plus adapté pour de la photo de rue, sauf si vous voulez faire des photos d’architecture.

  • Pingback: Quelle focale fixe choisir ? - Sequencesphotos()

  • Christian.clem

    Merci pour vos conseils
    Je me prends la tête actuellement pour investir dans un nouveau caillou
    J ai actuellement le 50 F1.8 de chez canon et j aimerai avoir une focale plus petite avec un petit zoom
    Je penche vers un 17- 55 f2.8 qu en pensez vous ?

    • Cet article traite des focales fixes et vous voulez un zoom ? 😉
      Le 17-55 2.8 de Canon est une bonne optique, allez-y.

  • Christian.clem

    Désolé
    Je ne suis pas au bon endroit mais merci quand même pour la réponse !!

  • ariane

    Bonjour!
    que pensez-vous du pancake 20mm pour le lumix GM1? Je cherche à faire des bokeh sympas (je suis débutante) mais surtout de la photo de nuit (ciel, étoiles, paysages); je n’ai pas 500€ à mettre dans un objectif mais cette focale de 1,7 me tente… et sa compacité, également.
    Pensez-vous que l’investissement sur ce caillou vaut la peine?

  • Marine

    Je n’ai rien compris haha
    Mais je pense que le 35mm me conviendrait mieux que le 50mm que je n’aime pas utiliser car l’angle est trop rapproché par rapport à ce que je vois
    est-ce que le 35mm serai plus proche alors?
    j’ai un très vieux canon (je crois 300D ? 😉 un des tout premier)

    • Parfait, tu as donc tout compris finalement si tu sais quelle focale choisir en fonction de ce que tu vois.

  • Alexandre

    Bonjour à vous !

    Superbe article !

    Je voudrais m’acheter l’hybride A6000 de chez Sony, mais au dire du kit 16-50mm je partirais sur un autre objectif.
    Je pars au Kenya et je vais réaliser des safaris photos, rando, aller sur la côte pour voir les plages etc…

    Que me conseillerez vous comme objectif ? J’avais pensez à prendre un fixe de 18 ou 20 mm pour les paysages et les animaux que l’on verrait de loin et un objo de 35mm pour les portraits etc…
    Il fera beau et lumineux à-bas, aussi, ai je besoin d’avoir forcément une focale à 1.4 ?

    Pouvez vous m’aider, me conseiller ?

    Merci d’avance ! Cordialement

  • Bruno

    Bonjour Damien,
    Bravo pour ce super article, je me perd un peu du fait que l’on parle de FF et d’APSC. Je possède un A6000 avec 3 objectifs fixe, un 24mm, un 35mm et un 50mm. Pouvez me confirmer l’utilisation principale de ces focales, 24 pour la photo de rue ? le 35 le portrait large ?, le 50 le portrait serré ? En vous remerciant par avance

    • Alexandre Verbeke

      Bonjour,
      le coefficient à appliquer est clair: 24 sur APSC=36 sur FF (38.4 sur FF canon), 35 sur APS-C=52.5 sur FF (56 sur FF canon), 50 sur APS-C=75 sur FF (80 sur FF canon). Dans l’absolu, l’utilisation principale c’est la tienne;) tu peux t’amuser à faire une série de portraits serrés au 24 ou au 35 et de la photo de rue au 50. Autrement, les utilisations que tu décris selon la focale sont ce que la plupart des photographes tendent à privilégier.

  • Marianne

    Bonjour,
    Que pensez-vous de l objectif Nikon 40mm DX? Est -ce un objectif macro pour photographier les fleurs et les petits animaux?
    Merci pour la réponse!

    • Alexandre Verbeke

      Bonjour,
      le 40mm micro DX est un objectif macro, pour les fleurs il est très intéressant, par contre pour les petits animaux les macro aux focales plus longues sont préférables car ils sont plus vite effrayés face à des courtes focales qui obligent le photographe à se rapprocher d’eux.

  • Pingback: MP #138 : trois objectifs photo indispensables pour partir en voyage()

  • Pingback: MP #26 : Le piqué()

  • Pingback: MP #100 : La profondeur de champ()

  • sgaze

    C’est beaucoup affaire de goût car sur un FF, le 35mm est pour moi la focale polyvalente. 50 un peu trop étroit…

  • Antoine Lardant

    bonjour,

    je cherche un objectif a focale fixe pour l’anniversaire de ma copine mais je ne sais pas trop quoi choisir car je ne m’y connait pas du tout. Une ami m’a conseille le 50mm f/1.8 aui selon elle est LA reference mais au vue de votre article, je m’orienterai plus vers un 35mm.
    En effet, meme si nous prenons des photos du style portraits, l’envirronement reste aussi important que la personne je pense, et nous allons aussi bien prendre des photos de paysages, de street art (elle adore prendre des tags et ce genre de chose en photo) que des macro. Qu’en pensez vous ?
    Encore une fois nous ne sommes que des debutants, elle possede un Canon EOS 550D, cela serait le prenait objectif au’elle aurait, excepte celui vendu avec l’appareil…

    • Antoine, je vois que tu as bien pesé le pour et le contre du 50mm. Si elle recherche un objectif plus polyvalent pour également faire de la photo de rue ou du paysage, le 35mm est un meilleur choix que le 50mm, surtout sur un APS-C car le 50mm équivaut plutôt à un 80mm. Lorsque j’avais un APS-C, je me retrouvais souvent bloqué en intérieur pour faire des portraits qui respirent. Aujourd’hui, je suis sur un full frame et le 50mm est donc devenu un vrai 50mm.
      Avec le 550D, il faut donc te tourner vers le 35mm voire même un 24mm si c’est pour faire du paysage et du portrait.

      Voici les options :
      Canon 35mm f/2 (Canon ne fait pas de 35mm f/1.8) : http://amzn.to/1RyXMAu
      Canon 24mm f/2.8 : http://amzn.to/1POACJ3
      Yongnuo (marque chinoise qui copie Canon) 35mm f/2 : http://amzn.to/1RyY22o. Attention ce modèle est disponible à un prix imbattable mais l’homogénéité de l’image n’est pas assurée. Pour moi, je l’achèterai, mais pour offrir je ne sais pas 😉
      Canon Pancake 40mm f/2.8 : http://amzn.to/1RyYb5Y. Une bonne alternative au 35mm f/2, moins cher, moins encombrant, mais avec une moins bonne ouverture et une focale un peu plus longue (40 au lieu de 35mm)

      Et bien sûr, le sacro saint 50mm f/1.8 : http://amzn.to/1RyXMAu

      Dans tous les cas, je pense que l’un de ces objectifs lui fera très plaisir étant donné la qualité des focales fixes et le bokeh très agréable (surtout à f/1.8 f/2, un peu moins pour f/2.8).

    • Antoine Lardant

      Merci beaucoup pour toutes ces informations je vais regarder tout ca 🙂

    • Antoine Lardant

      Excuse moi de te rederanger mais je m’y perd un peu au niveau des prix :/ avec un budget de 200 euros environ, penses tu que le canon 35mm f/2 est accessible ? sinon vaut-il mieux s’orienter vers le yongnuo ou coller a la marque Canon en optant plus pour le 40mm ?
      parce qu’il est vrai qu’au niveau des rendus et de ce que j’ai vu je pense aue le 50mm f/1.8 offre des prises de vue peut etre trop serres, et excluera peut etre trop le sujet du contexte.

    • Avec un budget de 200€, on exclut le 35mm f/2. A ce moment là, si ta copine n’a pas besoin d’un objectif ultra lumineux, le 40mm f/2.8 fait l’affaire. Voici quelques photos réalisées avec cet objectif https://www.flickr.com/search/?tags=canon40mmf28

    • Antoine Lardant

      Merci beaucoup pour toutes ces informations tres utiles 😀

  • Guillaume Castaigne

    Bonjour Damien,

    Alors apres avoir epluche nombre de forums, site de photographie et autres, il y a encore des questions qui restent en suspend.
    Si je comprends bien, chaque objectif a une distance focale qui lui est propre (12mm, 35mm, 50, 85mm etc.) et qui ne depend en rien du boitier sur lequel l’objectif est monte.
    – Si on monte un objectif (disons une focale fixe 50mm) concu pour aller sur du full frame. Alors la distance focale sera belle et bien de 50mm et l’image sera entierement recue par le capteur full frame.
    – Si on monte un objectif fixe 50mm concu pour un capteur APS-C sur un boitier a capteur APS-C. Alors on applique le coeffcient de 1.5 ou 1.6 sur la distance focale (qui passe donc aux alentours de 80mm) et l’image est entierement recue par le capteur APS-C.
    – Si on monte un objectif fixe de 50mm concu pour de l’APS-C sur un boitier full frame. Si je comprends bien, alors on n’applique pas le coefficient de 1.5 mais l’image sera rognee sur les cotes. et donc il y aura « du noir » sur le contour de l’image car le capteur est trop grand pour ce que l’objectif transmet.

    Donc pour terminer, si je monte un objectif fixe grand angle de 8mm concu pour du full frame sur un boitier APS-C, cela veut dire que non seulement j’applique le coefficient (donc le 8mm devient un 12mm) mais en plus l’image recu par le capteur APS-C n’est pas la totalite de l’image transmise par le grand angle 8mm (car le capteur est APS-C et non full frame).

    Donc cela signifie que l’image que je recevrais sur le capteur sera une image obtenue non pas sur un 8mm mais sur un equivalent 12mm et en plus elle ne sera pas entiere. Du coup l’interet d’un grand angle full frame sur un capteur APS-C est nul ?
    (Je vais acheter un nikon D5500 et j’hesite entre un rokinon 8mm f3.5 concu pour FF et samyang 8mm f3.5 concu pour APS-C).

    J’espere que j’ai ete clair dans mon message ? ! 🙂 Ton aide serait tres appreciee !

    Guillaume

    • Tu as très bien résumé le problème.
      Sur un APS-C l’intérêt d’un objectif full frame est réduit, sauf à vouloir ensuite passer sur du plein format et ainsi disposé d’un parc optique déjà compatible.

  • Pingback: MP #156 : 10 façons de retrouver l’inspiration et l’envie de photographier()

  • Pingback: Mon nouveau jouet - Dans le Cocon de June()

  • Guides d’achat 300×300