Voici un conseil qui pourra sauver quelques unes de vos photos lorsque vous utilisez un trépied. De nos jours, certains objectifs sont stabilisés. Pour savoir ce que cela signifie, je vous renvoie vers notre Mercredi Pratique sur la stabilisation. Pour faire court : la stabilisation permet d’obtenir une image un peu moins floue que sans stabilisation car votre appareil travaille pour vous en essayant de compenser les mouvements que vous effectuez au moment de prendre votre photo.

Si votre objectif possède une technologie de stabilisation (VR, ou Vibration Reduction chez Nikon, contre IS pour Image Stabilization chez Canon), nous vous conseillons fortement de l’activer car elle vous permettra de gagner en temps de pose ou en ouverture. Lorsque vient la nuit, et surtout en cette période de l’année, cette fonction pourra vous aider à obtenir des clichés nets.

Malgré tout, la stabilisation optique (couplée à des techniques pour obtenir une image nette) ou numérique ne remplacera jamais l’utilisation d’un trépied. Ce dernier est essentiel lorsqu’il s’agit de stabiliser votre appareil, notamment en condition de basse lumière où vous devez avoir un temps de pose plus long que le fameux ratio de la vitesse de sécurité « Temps de pose = 1/focale ». Par exemple, je ne dois pas passer en dessous de 1/70s si ma focale est de 70mm au risque d’avoir une photo floue. En condition de base lumière, cette règle n’est pas suffisante pour avoir une photo bien exposée, et vous pouvez avoir recours au flash, ou à un trépied.

Si vous utilisez un trépied, désactivez la stabilisation de votre boîtier ou de votre objectif

Pour quelle raison, alors que cette stabilisation vous permet d’avoir une image plus nette que sans stabilisation ?

La raison est simple : la stabilisation permet de compenser les mouvements du photographe lors de la prise de vue. En utilisant un trépied, couplé à une télécommande ou à la fonction retardateur de votre appareil, vous ne devriez pas avoir de mouvement lors du déclenchement. Dans cette situation, comment le stabilisateur va-t-il se comporter ? Il va tout simplement chercher à compenser des mouvements qui n’existent pas, avec comme résultat une photo floue alors qu’elle aurait pu être nette. N’oubliez donc pas de désactiver le mode stabilisation quand vous utilisez un tripod.

Heureusement, pour les têtes en l’air, les fabricants d’objectifs ont pensé à vous : certains objectifs sont capables de détecter que vous sur un trépied par l’absence de tremblements, et vont alors désactiver la fonction qui stabilise l’objectif. Je n’ai pas la liste de ces objectifs, mais mon conseil est simple : ne jouez pas avec le diable au risque de rater votre photo, et désactivez bien le mode en utilisant un trépied.

Cela vous aidera aussi à préserver votre batterie

Si vous voulez une raison de plus pour désactiver la stabilisation optique, sachez que cette dernière utilise votre batterie pour fonctionner. En désactivant ce mode, vous économiserez peut-être quelques précieuses minutes et éviterez de vous retrouver à plat.

En conclusion, n’oubliez pas de réactiver ce mode une fois votre shopping terminé 😉 Je suis dernièrement parti en Autriche, sous un temps bien gris, et avec la stabilisation en off pendant les deux tiers du séjour, et je m’en mord un peu les doigts ;).

Photo: Flickr