© Nikos Aliagas

Nikos Aliagas en Ulysse contemporain à l’Abbaye de Jumièges

La suite après cette publicité

Mise à jour : l’exposition est prolongée jusqu’au 7 janvier 2024.

Avec « Le spleen d’Ulysse », Nikos Aliagas confirme sa maîtrise du noir et blanc au travers d’un sujet très personnel ; en Ulysse contemporain, il compose le récit de l’ailleurs, de l’absence, du retour. La Méditerranée, mais surtout sa Grèce natale se retrouvent au cœur d’une exposition qui mêle autant de portraits, de paysages que de natures mortes. Les images du photographe franco-grec investissent l’Abbaye de Jumièges, en Seine-Maritime jusqu’au 31 octobre 2023 7 janvier 2024.

© Nikos Aliagas

Des photographies uniquement en noir et blanc, un rendu très contrasté presque pictural… l’esthétique marquée de Nikos Aliagas n’enlève rien à la force poétique de ses images et au propos qu’il veut soutenir. C’est ainsi qu’il tente de transmettre un sentiment si difficile à dépeindre, ce sentiment qui a habité Ulysse pendant tout son périple dans l’épopée d’Homère : la promesse d’un retour malgré un voyage sans véritable destination, la promesse d’un retour au pays. Pour Nikos Aliagas, c’est la photographie qui lui permet ce retour, la possibilité de retrouver son ancrage, ses racines.

© Nikos Aliagas

C’est pourquoi son projet s’inscrit dans une démarche qui mêle subtilement photographie documentaire et une forme de fiction, pour composer quelque chose d’intime que seul l’alliage du réel et d’imaginaire peut permettre.

Nikon Aliagas dit qu’Ulysse ne survit pas parce qu’il est le plus valeureux, mais parce qu’il se souvient, ce qui lui permet d’affronter la peur de sa propre destinée. Se souvenir, revenir chez soi : voilà bien deux choses indissociables. Et la photographie est sans doute la pratique artistique idéale pour Nikos Aliagas pour ancrer le souvenir sur une surface sensible – voilà aussi sans doute pourquoi ses images sont teintées d’une sensation d’intemporalité.

Pas d’hier ni d’aujourd’hui, mais plutôt n’importe quand. Combien de temps a véritablement duré l’expédition d’Ulysse ? Un temps long, celui qui marque et laisse des traces sur son passage. Peaux, mains, rituels, Nikos Aliagas capture toutes les choses les plus susceptibles de se transformer lors d’une longue absence, avec tout ce que ça peut inclure de culpabilité – qui dit retour dit départ. Pourquoi part-on de là d’où l’on vient ? Sous quelle contrainte agissons-nous ? L’œil du photographe regarde cela en pleine face, avec quelque chose de presque pasolinien dans la manière de prendre ses portraits : au plus près. Toujours au plus près, pour qu’à l’heure du départ, le souvenir subsiste, et nous rappelle que le travail de mémoire est sans fin.

© Nikos Aliagas

Le livre photo de ce projet Le spleen d’Ulysse (éditions La Martinière) a été publié en juin 2023 et est disponible au tarif de 32 €.

La suite après cette publicité

Informations pratiques :
Le spleen d’Ulysse, Nikos Aliagas
Abbaye de Jumièges
Du 8 juin au 31 octobre 2023, prolongée jusqu’au 7 janvier 2024
24 Rue Guillaume le Conquérant, 76480 Jumièges
Entrée libre, exposition en plein air