Nan Goldin, Nan and Brian in bed, New York City, 1983 Série « The Ballad of Sexual Dependency » Collection MEP, Paris © Nan Goldin / courtoisie Marian Goodman Gallery

Nan Goldin, une récompense et un film à l’affiche en 2023 pour la photographe américaine

Le printemps 2023 est décidément celui de Nan Goldin. Alors que le documentaire mettant à l’honneur son engagement est actuellement en salle, la photographe américaine vient de recevoir à Berlin le prestigieux prix Käthe-Kollwitz, qui lui avait été décerné en 2022.

La reconnaissance de l’Académie des Arts de Berlin

Après Maria Eichhorn (2021) et Timm Ulrichs (2020), la photographe américaine est la dernière lauréate du prix Käthe-Kollwitz remis par l’Académie des Arts de Berlin pour son travail exceptionnel en matière de photographie documentaire. Le travail de Nan Goldin a été exposé dans les plus grands musées et galeries du monde, et son influence sur la photographie contemporaine est aujourd’hui incontestable. 

Nan Goldin, qui a commencé sa carrière dans les années 1970, a gagné une renommée internationale pour son approche personnelle de la photographie. Guidée par la documentation de sa vie, de celle de ses amis et plus largement de la contre-culture aux États-Unis, Nan Goldin a permis de briser de nombreux tabous.

Son style honnête, vif et riche en émotions met en scène des sujets controversés, toujours abordés avec une grande sensibilité. Drag queens, membres de la communauté LGBTQ+ et de personnes atteintes du VIH ont permis à Nan Goldin de donner une voix et un visage à celles et ceux longtemps tenus dans l’ombre de la nuit underground.

Une exposition est organisé à l’Académie des Arts de Berlin jusqu’au 16 avril 2023 avec des clichés en noir et blanc et en couleur retraçant ses premières années de photographe ainsi que des œuvres actuelles.

En salle obscur, une présence incontournable

Les engagements plus récents de la photographe, en faveur des victimes de la crise des opioïdes et son combat pour sensibiliser le monde de l’Art à la responsabilité de la famille Sackler dans cette crise, sont au cœur d’un émouvant documentaire. Toute la Beauté et le Sang Versé, réalisé par Laura Poitras, est actuellement en salle.

La réception de ce prix est une reconnaissance méritée de l’importance et de l’influence du travail de Nan Goldin sur la photographie documentaire. Une rétrospective ainsi qu’un catalogue d’exposition permettant d’apprécier 5 décennies de pratique photographique lui sont pour l’occasion consacrés.

La suite après cette publicité