Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo

Kertész / Lartigue à Versailles : dialogue entre deux maîtres du noir et blanc

Transformée en espace culturel, l’ancienne chapelle de l’hôpital royal de Versailles accueille jusqu’au 14 mai Un pas de côté, une exposition célébrant le double regard de deux talentueux photographes du 20e :  André Kertész (1894 – 1985) et Jacques Henri Lartigue (1894 – 1986).

Un pas de côté
© Espace Richaud

Un pas de côté : reconnaissance et postérité

Cette rencontre, rendue possible grâce à la Médiathèque du Patrimoine et de la Photographie et le Fonds Lartigue, est une première en France. Les deux photographes s’étaient chacun vu rendre un hommage appuyé de leur vivant aux États-Unis au fil de deux expositions monographiques organisées par le MoMA en 1963 et 1964.

Celle consacrée à André Kertész avait redonné au photographe hongrois exilé aux États-Unis, surnommé « l’inventeur du photojournalisme », le goût d’une photographie plus artistique. L’exposition avait permis de redécouvrir son œuvre ; ce sera pour Lartigue le début d’une reconnaissance s’étant longtemps fait attendre.

L’exposition versaillaise rassemble 185 tirages et documents d’archives conjointement présentés au fil de 5 thématiques. Photographies emblématiques, genèse d’une œuvre, apprentissage, reconnaissance et rencontres et influences tissent une narration thématique et chronologique autour de la vie et l’œuvre des deux photographes.

Une photographie libre revisitée

Le dialogue entre les images de André Kertész et celles de Jacques Henri Lartigue met en lumière les traits communs à leur écriture photographique. C’est aussi une affirmation de leur singularité et de la capacité que tous deux ont eue à faire un pas de côté au regard des grands courants photographiques de leur époque. 

Photographe de l’inné, Jacques Henri Lartigue a immortalisé sa vie dès sa plus tendre enfance, s’illustrant pour la spontanéité de ses prises de vue comme pour son formidable œuvre d’archiviste et curateur de son œuvre. Sa reconnaissance tardive lui attribuera la paternité de ce fameux « instant décisif » commun à Jacques Henri Lartigue et Henri Cartier-Bresson.

Lartigue comme Kertész établiront tous deux une mise en récit rétrospective de leur œuvre de jeunesse en travaillant sur des tirages tardifs à partir des années 60. Ces images sont elles aussi présentées à Versailles.

L’exposition Kertész/Lartigue, Un pas de côté est à découvrir à l’Espace Richaud jusqu’au 14 mai prochain. Un ouvrage consacré à l’œuvre d’André Kertész est paru en février 2023 aux éditions Couleurs Contemporaines : il est disponible au tarif de 15 €.

Informations pratiques :
Un pas de côté – Kertész / Lartigue

Espace Richaud
Du 15 février au 14 mai 2023
78, boulevard de la Reine à Versailles
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h, et le week-end de 10h à 19h
Tarif plein : 7 €, Tarif réduit : 6 €. Gratuit pour les – 26 ans.