Test gants et moufles photo The Heat Company : à l’épreuve du (grand) froid

8.4
sur 10

Depuis près de 30 ans, The Heat Company propose une vaste gamme de gants techniques, pensés notamment pour la photographie. Parmi eux, les sous-gants Merino Liner Light ainsi que les moufles Shell ont retenu notre attention. Ils disposent en effet d’un design adapté à la photo et à la vidéo, la partie principale des moufles pouvant se replier pour mieux manipuler l’appareil photo. Ils doivent vous permettre de continuer de pratiquer la photo / vidéo, y compris dans les environnements très froids et/ou venteux. Quel niveau de protection et de confort offrent-ils sur le terrain ? Nous avons eu l’occasion de les utiliser pendant plusieurs semaines, au ski comme en Islande : voici notre test complet des gants et moufles photo de The Heat Company.

Test Phototrend Gants The Heat Company

À propos de The Heat Company et du Heat Layer System

L’entreprise The Heat Company est née en 1994 en Autriche. Sur son site, on apprend qu’elle conçoit notamment des équipements pour les armées allemande et autrichienne. Plus largement, elle propose une vaste gamme de produits visant à protéger des froids les plus rigoureux : semelles chauffantes, chaufferettes… et gants. La marque est ainsi partenaire de l’équipe officielle de snowboard d’Allemagne, ainsi que des équipes de ski suisse et autrichienne.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Pour s’adapter aux froids plus ou moins rigoureux, la marque propose un système intelligent, baptisé « Heat Layer System », très connu des alpinistes et aventuriers. Comme son nom l’indique, ce dernier repose sur un ensemble de couches, indépendantes les unes des autres.

Ainsi, la 1e couche est incarnée par les sous-gants de la gamme Liner. Ces derniers sont conçus pour allier « liberté de mouvement optimale et bonne performance thermique », indique la marque.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Les moufles Shell constituent la 2e couche. Ces derniers sont pensés pour être portés par-dessus les gants de la gamme Liner – même s’ils peuvent être portés seuls. Ils sont conçus pour des températures inférieures à 0°C.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Au-delà de la photo, ces gants sont spécialement conçus pour la randonnée ou l’alpinisme de haut niveau. La marque propose trois versions : une en synthétique avec paume en cuir (Shell), l’autre toute en cuir (Shell Full Leather), et une dont le pouce n’est pas repliable (Pro).

Enfin, pour les froids les plus extrêmes, la marque propose également ses moufles Polar Hood. Ces dernières offrent un bouclier supplémentaire contre le froid et le vent, tout en restant suffisamment minces et légers. Si vous envisagez de mener une expédition en Antarctique ou sur les pentes de l’Himalaya, le Heat Layer System devrait vous permettre de conserver une certaine dextérité, tout en gardant vos mains à l’abri des intempéries.

Présentation des gants photo Shell et Merino Liner Light de The Heat Company

Au sein de la gamme de The Heat Company, les sous-gants Merino Liner Light et les moufles Shell sont ceux qui correspondent le plus à un usage « courant » sous nos latitudes. Comme indiqué ci-dessus, ces deux solutions ne répondent pas aux mêmes besoins mais sont complémentaires.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Les sous-gants Merino Liner Light sont très fins, mais protègent efficacement des températures voisines de 0°C. Ils sont conçus de la manière suivante : 

  • Gants en laine de mérinos (38 %) mélangée à du polyester (54 %) et à de l’élasthanne (8 %) ;
  • Surface conductrice au bout des doigts pour faciliter l’emploi d’écrans tactiles ;
  • Poche arrière supplémentaire pour chauffe-mains (ou carte SD) ;
  • Anneaux et mousqueton d’accroche (pour éviter de perdre l’un des deux gants).
  • Poids : 71 g.
Test Phototrend Gants The Heat Company

De leur côté, les moufles Shell sont pensées pour des environnements plus rigoureux. Elles sont composées comme suit : 

  • Moufles en polyester (53 %) avec paume en cuir de chèvre (43 %) ;
  • Isolation Primaloft Gold et Grip Control avec 100 % de contenu recyclé ;
  • Partie supérieure et pouce repliables, maintenus grâce à un jeu d’aimant ;
  • Sangles de poignet élastiques ;
  • Poche supplémentaire pour chauffe-mains, carte SD ou clé de trépied ;
  • Anneau et mousqueton d’accroche ;
  • Poids : 342 g.
Test Phototrend Gants The Heat Company

Ces deux gants sont donc les premiers maillons du Heat Layer System. Dans l’absolu, rien n’empêche d’utiliser les moufles Shell directement sur la peau nue. Mais pour une protection optimale contre le froid, le vent et l’humidité, les sous-gants Merino Liner Light sont un allié précieux. De même, ces derniers pourront être utilisés indépendamment, en cas de froid modéré. Une solution astucieuse, et qui permet de s’adapter facilement à différentes conditions climatiques. Celles et ceux voulant continuer à capturer photos et vidéos, même par grand froid, devraient trouver ici une solution pertinente.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Pourquoi des gants pour la photo et la vidéo ?

Une question revenant souvent en matière de froid et de pratique créative : pourquoi choisir des gants spécialisés, par exemple de chez The Heat Company, plutôt que des gants de ski ou des gants classiques ?

Comme nous l’expliquions lors de notre test des gants Vallerret, ces gants ne se contentent pas de protéger du froid : ils visent à répondre pleinement à 2 problématiques que tout photographe ou vidéaste a déjà rencontré en hiver : la maniabilité et la facilité d’accès aux commandes du boîtier.

D’une part, les moufles Shell s’équipent d’une surface de la paume en cuir suffisamment flexible qui permet de tenir son boîtier plus facilement. Pour autant, aucun revêtement anti-dérapant est présent et les moufles sont avant tout là pour protéger la main du froid.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Ainsi, la grande force des moufles Shell est de permettre un accès facile aux commandes du boîtier et de l’objectif, en dénudant les deux dernières phalanges de l’index et le pouce. De plus, les sous-gants Merino Liner Light permettent d’actionner facilement roues, molettes et boutons sans exposer directement les doigts au froid. Sans oublier qu’ils disposent d’une surface conductrice, ce qui permet d’utiliser l’écran tactile sans difficulté (et sans avoir à retirer ses gants).

Test Phototrend Gants The Heat Company

En clair, les solutions proposées par The Heat dépassent (et de très loin) les gants « classiques », en offrant un compromis idéal entre accès aux commandes de votre boîtier / objectif et protection contre le froid, notamment en conditions extrêmes.

Sur ce dernier point, quel niveau de performance pouvons-nous obtenir avec la combinaison de gants fins + moufles ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans la partie suivante.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Face au froid

Nous avons eu l’opportunité de tester ce « duo anti-froid » pendant plusieurs mois, au tout début de l’année 2022 puis à partir de l’automne de la même année. Ainsi, ils nous ont accompagnés lors d’un séjour au ski, mais également lors d’un voyage en Islande au printemps dernier.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Pour la saison « intermédiaire », entre l’automne et l’hiver, les gants Merino Liner Light sont une très bonne solution, lorsque les températures commencent à descendre. Offrant un excellent coupe-vent, ils sont très pratiques pour garder les mains au chaud ou lorsque vous vous déplacez à vélo, par exemple.

Point notable, ils s’avèrent remarquablement fins et laissent très bien respirer la peau. Le tissu alliant laine mérinos et synthétique est très doux et offre un très bon confort. Nous n’avons jamais observé aucun phénomène de transpiration.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Par ailleurs, leur finesse permet d’utiliser très facilement toutes les commandes de votre boîtier. De même, leur extrémité conductrice permet d’utiliser son smartphone ou l’écran tactile de votre boîtier sans souci. Revers de la médaille : ces gants ne sont pas vraiment imperméables. En cas de grosse pluie, les gants deviennent mouillés, ce qui n’est pas spécialement pratique…

Test Phototrend Gants The Heat Company

En revanche, pour des températures inférieures à 0°C, l’usage des moufles Shell est particulièrement recommandé et vraiment efficace. Elles offrent un niveau d’isolation supérieur, permettant de rester à l’abri du froid et du vent, même en haute montagne, sur de longues durées. On apprécie notamment le col assez long qui permet au gant de couvrir la manche du manteau. Grâce à deux sangles de serrage – une au poignet et une à l’extrémité, l’air froid ne peut pénétrer à l’intérieur du gant.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Par ailleurs, les matériaux employés offrent une résistance avancée au froid et à l’eau, avec un traitement hydrofuge. Idéal pour les environnements enneigés, par exemple. De même, la fermeture éclair du rabat est étanche. En clair, ces moufles offrent un excellent niveau de protection. Couplées aux sous-gants Merino Liner Light, ils nous ont protégé efficacement du froid, tant dans les Alpes qu’à des latitudes plus hautes.

Test Phototrend Gants The Heat Company

En combinant les gants Merino Liner Light et les moufles Shell, on obtient un duo d’une grande efficacité contre le froid. Une fois la partie supérieure de la moufle repliée, les gants permettent de ne pas se refroidir les doigts trop rapidement, et de capturer des images sereinement. Par grand froid et/ou vent très prononcé, un modèle plus épais que cette version « Light » sera cependant plus adaptée, ces derniers étant assez fins.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Pour plus de chaleur, notez que les deux produits disposent d’une poche supplémentaire sur le dos de la main, conçue pour les chauffe-mains de The Heat. Un bon moyen pour disposer d’une source de chaleur d’appoint dans les environnements les plus rudes. Si vous restez en France, par exemple pour skier, l’usage sans chaufferette sera largement suffisant tant les moufles sont chaudes.

Confort d’utilisation

Au-delà de la protection face au froid, ces gants sont-ils suffisamment confortables sur le terrain ? Conçus, selon The Heat Company, pour les forces spéciales, ces gants sont conçus pour les activités qui nécessitent une grande maniabilité.

Côté sous-gants Merino Liner Light, nous sommes conquis par le niveau de confort et la facilité d’utilisation qu’ils permettent. Comme indiqué plus haut, leur finesse permet d’accéder très facilement à toutes les commandes de notre matériel, tandis que les extrémités conductrices de l’index, du majeur et du pouce sont tout à fait adaptées à nos écrans tactiles (notamment du smartphone, quel confort). Toutefois, ils sont plus épais que des sous-gants en soie et à l’extrémité du pouce on peut ressentir, selon l’ajustement du gant, une petite couture liée à la surface conductrice.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Concrètement, aucun souci de praticité n’est à noter – bien au contraire. Nous avons aussi apprécié le petit anneau ainsi que le mousqueton fourni, qui évite de perdre bêtement l’un des deux gants. Idéal pour les maladroits que nous sommes parfois !

Côté moufles Shell, nous sommes également séduits par la facilité d’utilisation. En conditions « normales », la partie supérieure des moufles vient protéger la main et les doigts, ne laissant passer ni l’air ni la neige. Pour utiliser son matériel photo plus facilement, la fermeture éclair permet de rabattre la partie supérieure des moufles.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Cette dernière se replie au-dessus du dos de la main et est maintenue fermement par un aimant puissant. Même chose du côté du pouce. À ceci près que la fermeture éclair est remplacée par une ouverture simple. Cette dernière est protégée par un rabat, maintenu en place par un scratch qui apporte une protection supplémentaire par rapport à d’autres gants photo. On évite ainsi que la protection du doigt ne s’ouvre tout seul. Petite astuce : une boucle est présente à l’extrémité de chaque moufle pour enlever plus facilement le gant.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Une fois la partie supérieure repliée, on peut utiliser librement son matériel photo. Pour éviter que nos doigts ne soient directement exposés au froid, les sous-gants Merino sont très pertinents. Sur le terrain, la solution pensée par The Heat Company est pratique. Là aussi, on apprécie la présence des anneaux (en plastique) et du mousqueton (en métal) pour conserver les gants ensemble.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Cependant, la partie repliée de la moufle est peut-être un peu grosse, ce qui peut (parfois) gêner nos mouvements. Par ailleurs, la partie dédiée au pouce se replie très (trop ?) facilement. Lorsque l’on ne porte pas les gants, les aimants s’attirent et rabattent le pouce presque automatiquement. À terme, il est à craindre que ceci ne cause une usure prématurée du cuir au niveau des aimants.

Test Phototrend Gants The Heat Company

Autre (petit) regret, la protection en plastique de la fermeture éclair est légèrement abrasive une fois le gant replié. Si vous portez les moufles directement à même la peau, le frottement peut devenir un peu irritant. De fait, l’utilisation des sous-gants est recommandée – surtout par grand froid.

Dans tous les cas, le duo sous-gants + moufles offre une solution très adaptée et confortable pour pratiquer la photo ou la vidéo, notamment dans des conditions extrêmes.

Taille et politique d’échange de The Heat Company

Les sous-gants Merino Liner Light ainsi que les mouffes Shell sont disponibles en 4 tailles différentes. Pour connaître celle qui vous correspondra le plus, il vous suffira de mesurer la circonférence de votre main (pouce non-inclus). The Heat Company met à disposition sur son site un ruban à mesurer à imprimer.

Taille de gantCirconférence de la main (en cm)
6-714-17,5 cm
8-918-22 cm
10-1122,5-26 cm
12-1326,5-30 cm

Globalement, nous sommes satisfaits par les indications de taille fournies par la marque. Les deux produits correspondent très bien aux mensurations de notre main.

Dans le cas où la taille des gants ne vous correspondrait pas, The Heat Company vous permet de renvoyer les produits dans un délai maximal de 14 jours. Les frais de renvoi sont pris en charge par l’entreprise pour toute commande supérieure à 40 € – si vous commandez via son site Internet.

Conclusion

Difficile de rester de glace face à ce duo gants Merino Liner Light + moufles Shell de chez The Heat Company. La marque autrichienne nous livre des gants confortables, bien conçus et très bien finis. Ils permettent ainsi de concilier sa pratique photo ou vidéo avec les températures les plus rigoureuses.

Dans le détail, les sous-gants Merino Liner Light forment une première couche très agréable à porter et très légère. Ils peuvent d’ailleurs servir de gants autonomes en cas de températures supérieures à 5°C. Ses extrémités tactiles deviennent vite indispensables. Seul regret : ils ne sont pas imperméables. De leur côté, les moufles s’avèrent très chaudes et protègent la main efficacement du froid et de la neige. Elles offrent même une ergonomie adaptée à la photo et la vidéo grâce à leur rabat repliable et pouce ouvertIn fine, le choix de ce modèle dépendra de votre aisance avec le format « moufle », assez différent de celui d’un vrai gant.

Ainsi, ce tandem offre une excellente résistance au froid et au vent. Si vous pratiquez de manière régulière (ou même occasionnelle) la photo ou vidéo en montagne ou dans des contrées polaires – en Islande, par exemple – ces gants et moufles s’avèrent d’une grande pertinence. Et à ce titre, nous les recommandons sans hésiter.

Les sous-gants Merino Liner Light sont disponibles sur le site de la marque au tarif de 49 €. De leur côté, les moufles Shell sont proposées au tarif de 148 € et sont également disponibles sur Amazon.

Test gants et moufles photo The Heat Company : à l’épreuve du (grand) froid
Fabrication / finitions
8
Confort
8.5
Ergonomie générale / praticité
8.2
Résistance au froid
8.9
Points forts
Gants Merino Liner très confotables, extrémités tactiles pertinentes
Très bon niveau de finitions
Haut niveau de confort
Excellente résistance au froid
Bonne dextérité avec le système de moufles : permet d'utiliser son appareil photo sans difficulté
Points faibles
Gants Merino Liner Light non-imperméables
Fermeture éclair des moufles un peu abrasive si portées à même la peau
8.4
sur 10