Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S : téléobjectif plus léger, plus compact et plus abordable

Nikon dévoile un nouveau téléobjectif à focale fixe pour ses hybrides plein format. Le Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S se distingue par une ouverture à f/4,5, mais aussi par sa compacité et sa légèreté (1245 g). Il mise également sur une stabilisation très étudiée, avec un gain allant jusqu’à 6 stops. Ce nouvel objectif sera disponible à partir du 14 juillet 2022 au tarif de 3699 €. Retour sur ses caractéristiques. 

Un second téléobjectif 400 mm en monture Z, plus compact et abordable

La monture Z de Nikon continue sa croissance. Trois mois après le lancement de son super-téléobjectif professionnel, le Nikkor Z 800 mm f/6,3 VR S, le constructeur japonais revient sur le devant de la scène. Ce nouvel objectif, à la fiche technique ambitieuse, permet à Nikon de proposer un objectif 400 mm plus abordable que le Nikkor Z 400 mm f/2,8 TC VR S, vendu à près de 15 000 €. 

En premier lieu, ce nouveau Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S se différencie grâce à son gabarit très étudié. Mesurant 23,4 cm de long pour 1245 grammes, il devient l’un des objectifs les plus légers de sa catégorie et se rapproche de la taille du Nikkor Z 70-200 mm f/2,8 VR S . À ce titre, notez que Nikon accomplit cet exploit sans même avoir recours à une lentille de Fresnel (contrairement à l’objectif Nikkor AF-S 300 mm f/4 PF ED VR). 

Le centre de gravité de l’objectif est placé très proche du boîtier, afin d’offrir un plus grand confort à main levée. Si l’on pose l’objectif sur une table (accompagné de son collier de pied), le duo 400 mm + Z6 II penche du côté du boîtier, signe du travail accompli par la marque pour optimiser la répartition des masses

Une construction optique très étudiée

Au-delà de la longueur focale de 400 mm, on notera l’ouverture à f/4,5. Certes, cet objectif est moins lumineux que son grand frère ouvrant à f/2,8, mais ce compromis s’avère judicieux. En effet, il permet de jouer avec aisance avec la profondeur de champ, tout en permettant à l’objectif de conserver un poids raisonnable. À ce titre, notez que l’objectif se dote d’un iris à 9 lamelles. De plus, l’objectif est pleinement compatible avec les téléconvertisseurs Z TC 1,4x et Z TC 2x. On peut ainsi obtenir une longueur focale équivalent 560 ou 800 mm

Le Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S est construit autour de 19 lentilles réparties en 13 groupes. L’objectif fait la part belle aux lentilles spéciales. On dénombre ainsi 2 lentilles en verre Super ED et 1 lentilles en verre ED. Leur but : réduire les aberrations chromatiques, tant au centre qu’au bord de l’image. On note également la présence d’une lentille SR, qui agit sur les longueurs d’ondes bleues afin de réduire les aberrations. De plus, les éléments optiques reçoivent un traitement nanocristal, afin de réduire la présence des effets de flare et de ghosting.

Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S : autofocus et stabilisation jusqu’à 6 stops

Du côté de l’autofocus, ce nouvel objectif 400 mm reprend la traditionnelle motorisation STM, présente sur plusieurs autres téléobjectifs de la marque. À la clé, un AF précis, rapide et silencieux. Il doit ainsi répondre aux exigences des photographes (et des vidéastes) de sport ou d’animaux. On notera cependant que l’objectif ne reprend pas le moteur AF linéaire Silky Swift VCM du Nikkor Z 400 mm f/2,8 TC VR S. 

Sans surprise, l’objectif se dote d’un système de stabilisation optique. Ce qui est davantage étonnant, ce sont les chiffres annoncés par la marque. Nikon annonce un gain maximal de 5,5 stops, voire de 6 stops avec le Nikon Z 9 grâce à la synchro VR. De quoi répondre aux besoins des photographes évoluant en faible luminosité.

En termes d’ergonomie, l’objectif dispose de la « traditionnelle » bague de réglage, placée à l’avant. Il présente deux commande L-Fn, facilement accessibles. Outre le commutateur de l’autofocus, on retrouve le limiteur de mise au point (Full ou de 6 m à l’infini). À ce titre, notez que la distance minimale de MAP est particulièrement courte : 2,5 mètres seulement. Enfin, une commande Memory-Set permettra d’enregistrer les distances de mise au point. Toutefois, cette fonction ne sera disponible qu’après une mise à jour du firmware, disponible ultérieurement. 

Enfin, le Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S dispose de plusieurs joints d’étanchéité afin de résister à l’humidité, à la poussière et à la saleté. Un traitement au fluor permet aussi de nettoyer plus facilement la lentille frontale. 

Voici les caractéristiques complètes du Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S :

  • focale : 400 mm (600 mm en APS-C)
  • objectif pour capteur plein format
  • ouverture max : f/4,5
  • ouverture min : f/32
  • angle de champ : 6° 10′ (4° en APS-C)
  • construction optique : 19 éléments répartis en 13 groupes dont 1 verre ED, 2 lentilles Super ED, 1 lentille SR, 1 lentille avec traitement nanocristal
  • diaphragme : circulaire à 9 lamelles
  • distance minimale de mise au point : 2,5 m
  • stabilisation d’image : oui, VR et VR Synchro avec Z 9
  • tropicalisation : construction résistante à l’humidité et revêtement au fluor
  • grossissement max : 0,16x
  • mise au point : autofocus, manuelle, mise au point interne
  • diamètre du filtre : 95 mm
  • dimensions : 104 mm x 234,5 mm (D x L)
  • poids : 1,245 kg
  • compatible avec les téléconvertisseurs 1,4x et 2x de Nikon
  • accessoires fournis : pare-soleil, collier de trépied, bouchons d’objectif avant et arrière, étui pour objectif
  • monture compatible : Nikon Z

Prix et disponibilité du Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S

Le téléobjectif Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S sera disponible à partir du 14 juillet 2022, au tarif de 3699 €

L’objectif est disponible chez Digit-Photo, Miss Numérique, IPLN, Photo-Univers, Camara ainsi que tous les magasins photo spécialisés.

Notre premier avis sur le Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S

Avec ce nouvel objectif 400 mm, Nikon montre sa capacité à innover. Après un 800 mm f/6,3 VR S au gabarit et au tarif contenus, le constructeur japonais nous revient en grande forme avec ce second 400 mm pour ses hybrides plein format. 

Avec son ouverture f/4,5, son poids très maîtrisé et son tarif accessible, ce Nikkor Z 400 mm f/4,5 VR S met de nombreux atouts dans sa manche pour séduire les photographes professionnels (et notamment les indépendants) à la recherche d’un téléobjectif paré pour le sport et l’animalier

Outre son poids à peine supérieur à 1,2 kg, on apprécie beaucoup le travail apporté par Nikon à la répartition des masses. Avec un centre de gravité placé très à l’arrière, l’objectif devrait éviter la fatigue au niveau des bras, permettant (presque) de se passer d’un monopode.

Si la qualité d’image est au rendez-vous, Nikon pourrait bien réussir à proposer l’un des téléobjectifs pour hybrides les plus séduisants du moment