Prix Picto 2022 de la Photographie de Mode : les trois lauréats dévoilés

Le jury de la 24e édition du Prix Picto de la Photographie de Mode vient d’annoncer les 3 lauréats de son grand concours, lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Palais Galliera, à Paris. Un véritable tremplin pour Christopher Barraja, Camille Brasselet et Antoine Henault, dont le travail sera mis en valeur au cours de plusieurs expositions à venir.

Organisé chaque année depuis 1998 par la Fondation éponyme, le Prix Picto vise à aider les photographes de mode de moins de 35 ans à débuter leur carrière. Il ambitionne ainsi de faire émerger les futurs grands noms de la photographie contemporaine.

Pour cette 24e édition, le jury était présidé par Sonia Sieff. Il comptait notamment le photographe Paolo Roversi, la conservatrice photo du Palais Gallera Sylvie Lécallier, le directeur artistique de la Maison Lesage – le 19M Hubert Barrère, ou encore Laurent Poleo-Garnier, lauréat 2021 de la dotation le 19M de la Photographie des métiers d’Art.

Christopher Barraja, Grand Prix Picto de la Photographie de Mode

Le photographe Christopher Barraja remporte le Grand Prix Picto de la Photographie de Mode. Originaire de Nice et âgé de 25 ans, il entame des études d’architecture à Marseille, mais décide de poursuivre ses études aux Arts Décoratifs de Paris. C’est dans ce cadre qu’il livre un projet nommé De Chlore et de Rosé, qui sera d’ailleurs présenté à la Villa Noailles cette année dans le cadre du festival de Hyères.

Victime d’un AVC à l’âge de 20 ans, il devient plus attentif aux choses invisibles, lui permettant de créer une discussion avec les objets inanimés de son entourage. Il remporte un boîtier Leica SL2-S, ainsi que la fabrication d’une exposition pour une valeur de 2000 €.

Camille Brasselet, Dotation le19M de la photographie des métiers d’arts

Âgée elle aussi de 25 ans, Camille Brasselet est originaire de Rouen. Après un passage à l’École des Beaux-Arts de Saint Brieuc, où elle expérimente peinture, dessin, modelage et photographie, elle s’installe à Lyon pour poursuivre son travail photo. En 2020, elle fait partie des 3 lauréats du Fotofever Prize et est finaliste du Prix HSBC pour la photographie. En 2021, elle publie son premier livre The Sound of Silence aux éditions Bessard.

Mêlant adroitement une réflexion autour du rapport au corps et des références subtiles au surréalisme, elle remporte la dotation le19M de la Photographie des Métiers d’Art. Elle reçoit une commande de 5000 €, à réaliser en partenariat avec l’une des maisons résidentes du 19M, un nouveau lieu consacré aux Métiers d’Art, placé sous l’égide de la Maison Chanel, et situé dans le 19e arrondissement de Paris.

Antoine Henault, dotation Filippo Roversi

Enfin, l’univers romantique et pictural d’Antoine Henault a su séduire le jury du Prix Picto. L’artiste est récompensé par la dotation Filippo Roversi, incluant 1000 € d’aide à la réalisation par les services Picto, un workshop d’une journée avec Paolo Roversi, ainsi qu’un tirage signé du photographe.

Guidées par les mouvements du soleil, le photographe livre des portraits contemplatifs, où transparaît un grand soin apporté à la composition. Explorant les complicités entre l’Homme et la nature, il livre un travail où transparaît un certain attachement à l’enfance. Point notable, deux de ses photos primées ont été capturées avec un iPhone 8 Plus.

Enfin, les œuvres des trois artistes primés rejoindront les collections publiques du Palais Galliera, le Musée de la mode de la Ville de Paris. À noter que ce dernier est l’un des partenaires du Prix Picto depuis 2017.

Advertisement