Man Ray : le Violon d’Ingres pourrait devenir la photo la plus chère au monde

Mise à jour 20 mai 2022 : l’œuvre de Man Ray a été acquis pour un montant de 12,41 millions de dollars, pulvérisant le record de la photo Rhein II d’Andreas Gursky.

Le Violon d’Ingres, cliché iconique de Man Ray, pourrait bien devenir la photographie la chère au monde. Créée par l’artiste en 1924, l’œuvre sera prochainement mise en vente par Christie’s à 5 millions de dollars.

Bientôt la photographie la plus chère au monde ?

Figure incontournable de la photographie surréaliste, Man Ray (1890-1976) pourrait battre un nouveau record. Son cliché le plus connu, Le Violon d’Ingres, sera mis en vente en mai prochain par la maison Christie’s à New-York. Il est estimé entre 5 et 7 millions de dollars.

Si elle parvient à trouver preneur, l’œuvre deviendrait ainsi la photographie la plus chère au monde. Elle dépasserait ainsi la photo Rhein II d’Andreas Gursky, adjugée en 2011 pour la modique somme de 4,3 millions de dollars. Notez cependant qu’un autre cliché mythique de Man Ray, Noir et Blanche, avait déjà atteint des sommets, s’étant adjugé à 2,6 millions d’euros en 2017.

Le Violon d’Ingres, cliché emblématique du surréalisme

Réalisé en 1924, Le Violon d’Ingres présente le corps nu d’une femme, dos à l’objectif. Il représente celui d’Alice Ernistine Prin, connue sous le nom de Kiki de Montparnasse, qui fut la muse et la compagne de Man Ray pendant cinq ans. Sur son cliché, l’artiste a dessiné à l’encre de Chine les ouïes d’un violon. La posture adoptée par la jeune femme, les bras repliés, n’est d’ailleurs pas sans analogie avec la forme de l’instrument.

Le Violon d’Ingres de Man Ray, 1924. Christie’s Images Limited 2022

Publiée en 1924 dans la revue Littérature fondée par André Breton, la photographie fait un jeu de mots avec l’expression « Violon d’Ingres ». Admirateur du peintre français, Man Ray fait ainsi référence à la volonté d’Ingres d’être reconnu comme peintre, mais aussi comme violoniste, son loisir préféré.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Christie’s (@christiesinc)

Le Violon d’Ingres sera présenté au sein de la collection « Le monde surréaliste de Rosalind Gersten Jacobs et Melvin Jacobs« , qui regroupe bijoux, peintures, sculptures et photographies. La vente doit se tenir dans le courant du mois de mai – la date exacte n’a pas encore été communiquée.

Enfin, notez que Le Violon d’Ingres sera exposé dans les locaux parisiens de Christie’s, avenue Matignon, du 14 au 22 mars prochain, en prévision de la vente.