Instax mini Evo : l’appareil photo instantané / imprimante connecté de Fujifilm

En novembre dernier, Fujifilm dévoilait un nouvel appareil instantané séduisant : l’Instax mini Evo. Désormais disponible en France, ce boîtier « hybride » réunit les fonctions d’appareil photo instantané et d‘imprimante portable, le tout de manière connecté et avec de nombreuses possibilités créatives pour personnaliser vos photos. Retour sur cet appareil Instax compact au look délicieusement rétro.

instax mini Evo Tutorial video/ FUJIFILM

Instax mini Evo : un appareil instantané hybride (au sens propre)

Dans le paysage des appareils photo instantanés, l’Instax Mini Evo décroche la palme de l’originalité. Ressemblant à s’y méprendre à un appareil argentique des 70s, il vise à proposer une solution très complète pour qui veut capturer des photos – et les imprimer – différemment. À l’instar de l’Instax Mini LiPlay (lancée en 2019) ou du Polaroid Snap Touch, il vient coupler un appareil photo numérique « classique » à une imprimante instantanée.

Au dos de l’appareil, un grand écran LCD TFT de 3 pouces (460 000 points) permet de viser et de cadrer ses clichés – beaucoup plus précisément qu’avec les habituels viseurs décentrés des appareils instantanés. Par ailleurs, l’appareil est muni d’une (petite) mémoire interne, capable de stocker jusqu’à 45 images. Heureusement, on trouve aussi un slot pour cartes micro SD, permettant par exemple de stocker 850 images sur 1 Go.

Fujifilm met beaucoup en exergue l’aspect créatif de son boîtier. Ainsi, deux molettes permettent d’ajouter une multitude d’effets créatifs à vos images. On compte ainsi 10 effets de lentille différents (vignette, flou, fisheye, fuite de couleurs, miroir, double-exposition…) à choisir en tournant l’objectif. De même, 10 effets de films sont proposés (vif, pâle, monochrome, sépia, jaune, rouge, bleu, rétro, etc.) pour personnaliser le rendu de vos clichés. Bien sûr, ces effets d’objectif et de film sont cumulables, offrant 100 combinaisons différentes.

L’appareil permet également de régler l’exposition, la balance des blancs, d’activer ou non le flash et dispose même d’un macro et d’un retardateur. Un petit miroir sur la face avant de l’appareil permet de réussir vos selfies.

L’Instax mini Evo dispose de deux boutons déclencheurs : un à l’avant et un sur la tranche supérieure, pour faciliter la prise de vue en mode portrait et paysage. Etant donné que l’appareil permet de vérifier sa photo avant de l’imprimer, un petit clin d’oeil est fait aux boîtiers argentiques : l’impression se fait en tirant sur le levier situé à droite de l’appareil.

Adoptant un format très compact (8,7 x 12,3 x 3,6 cm) et léger (285 g), l’appareil s’équipe d’un capteur CMOS de type 1/5 pouce de 4,9 Mpx (2560 x 1920) et d’une optique 28 mm ouvrant à f/2,0. La sensibilité ISO est réglée de manière automatique, entre 100 et 1600 ISO. Contrairement à d’autres modèles de la famille Instax, il est doté d’une batterie rechargeable (via un port USB type B…), devant offrir une autonomie de 100 impressions.

Un appareil / imprimante photo connecté

Le constructeur met aussi en avant les fonctions connectées de son nouvel appareil. Grâce à la nouvelle application Fujifilm Instax mini Evo (disponible pour iOS et Android), vous pourrez sauvegarder vos images sur votre smartphone afin de les partager sur les réseaux sociaux.

L’application permet également de transférer des clichés depuis votre smartphone, transformant l’Instax mini Evo en imprimante photo portable. Si le cœur vous en dit, vous pourrez même transférer une image depuis votre boîtier photo « classique » sur votre smartphone, avant de l’imprimer avec l’Instax mini Evo.

Enfin, il est également possible d’utiliser son smartphone comme déclencheur à distance.

Comme son nom l’indique, l’Instax mini Evo imprime les photos sur du papier au format Instax mini (6,2 x 4,6 cm). La résolution de l’écran en charge d’insoler le film a notamment bien progressé par rapport aux modèles précédents comme la Mini LiPlay, puisqu’elle atteint les 600 dpi, pour une impression à la plus haute résolution sur un film Instax Mini à ce jour.

Deux modes d’impression sont proposées : « Instax-Natural » et « Instax-Rich », ce dernier offrant un rendu plus contrasté, aux couleurs plus éclatantes. Comptez environ 16 secondes pour l’impression d’une photo en Instax-Natural et 23 en Instax-Rich.

Prix et disponibilité de l’Instax mini Evo

L’Instax mini Evo de Fujifilm sera disponible à partir du 1er février 2022 au tarif de 199 €.

Comptez 9,99 € pour une recharge de 10 films Instax Mini, et 16,99 € pour une recharge de 20 films.

La marque profite du lancement de ce nouvel appareil pour dévoiler un nouveau pack de films, nommé « Stone Gray », vendu 10 € pour 10 films.

Notre premier avis sur l’Instax mini Evo

Avec l’Instax mini Evo, Fujifilm propose un appareil « hybride » franchement séduisant. Mixant adroitement boîtier photo « classique », imprimante photo connectée et appareil instantané, cette solution « 3-en-1 » bouscule les codes du genre… et s’avère plus cohérente et facile à utiliser que la Canon Zoemini S2 (qui impose l’usage du smartphone pour cadrer correctement).

Malgré un tarif assez élevé, ce boîtier met plusieurs atouts dans sa manche pour conquérir le cœur (et le portefeuille) des photographes en voyage. Et il nous tarde de l’utiliser lors de nos prochaines vacances pour vérifier ses performances.