Sigma dévoile son premier zoom pour les hybrides APS-C en monture E (et L). Le Sigma 18-50 mm f/2,8 DC DN se distingue par son ouverture constante à f/2,8, mais aussi par son gabarit réduit. Il est disponible en précommande au tarif de 499 €.

Ultra-léger, compact et polyvalent

Avec son premier zoom pour les hybrides dotés d’un capteur APS-C, Sigma vise à séduire les photographes et vidéastes en quête d’un zoom léger, compact et lumineux.

Avec sa plage focale équivalente à un 27-75 mm en plein format, ce nouveau Sigma 18-50 mm f/2,8 DC DN devrait convaincre les photographes ayant besoin d’un objectif capable de les accompagner en toute circonstance, du portrait au paysage en passant par l’événementiel ou l’architecture.

Grâce à son ouverture lumineuse – et constante ! – à f/2,8, il devrait permettre de jouer avec la profondeur de champ et de capturer plus facilement des photos à main levée en basse lumière.

Conçu pour les capteurs APS-C, l’objectif est proposé en monture E pour les hybrides de Sony, mais aussi en monture L – ce qui est assez étonnant puisque le Leica CL est le seul boîtier équipé de ce type de capteur.

Il pourra cependant être monté sur un boîtier plein format en activant le mode APS-C ; cependant, l’objectif ne permettra d’utiliser qu’une portion congrue du capteur (crop factor). Si vous le montez sur un Sigma fp, son capteur passera de 24 à seulement 12 Mpx.

Voici la liste complète des caractéristiques du Sigma 18-50 mm f/2,8 DC DN : 

  • plage focale : 18-50 mm (27-75 mm en plein format)
  • objectif pour capteur APS-C
  • ouverture max : f/2,8
  • ouverture min : f/22
  • angle de champ : 76.5° – 31,7°
  • construction optique : 13 éléments répartis en 10 groupes dont 1 lentille SLD et 3 lentilles asphériques
  • diaphragme : circulaire, 7 lamelles
  • distance minimale de mise au point : 12,1 cm (18 mm) – 30 cm (50 mm).
  • stabilisation d’image : non
  • tropicalisation : résistant à la poussière et aux éclaboussures
  • grossissement max : 1:2,8 à 18 mm – 1:5 à 50 mm
  • mise au point : autofocus, motorisation STM
  • diamètre du filtre : 55 mm
  • dimensions : 65,4 x 74,5 mm (monture L) – 61,6 x 76,5 mm (monture E)
  • poids : 290 g
  • accessoires fournis : pare-soleil, bouchons d’objectif.
  • monture compatible : monture E (Sony), monture L (Panasonic, Leica, Sigma)

Simple sans être simpliste

Mais le Sigma 18-50 mm f/2,8 DC DN se distingue aussi – et surtout – par son gabarit très réduit. Malgré son ouverture à f/2,8, il réussit à rester sous la barre des 300 g. Comptez 7,45 cm de long, et 6,54 cm de diamètre (et un diamètre de filtre de 55 mm).

Pour parvenir à un objectif aussi léger, l’opticien japonais a dû faire quelques concessions. Ainsi, point de stabilisation optique. Prudence, donc, si vous comptez le monter sur un hybride non-stabilisé (comme le Sony A6400, par exemple).

De même, l’objectif se dote d’un iris circulaire à « seulement » 7 lamelles. Espérons que le rendu du bokeh se montrera suffisamment plaisant, avec des transitions assez douces.

Mais l’objectif n’est pas simpliste pour autant. Il bénéficie d’une construction optique soignée, basée sur 13 lentilles réparties en 10 groupes. Notez la présence de 3 lentilles asphériques, destinées à améliorer la qualité d’image sur les bords sur toute la plage focale. L’objectif intègre aussi un élément en verre SLD pour une meilleure gestion des effets de flare et de ghosting. Notons aussi la distance de mise au point assez courte : 12,1 cm au grand-angle (18 mm) et 30 cm à fond de zoom (50 mm).

Du côté de l’autofocus, il s’équipe d’une motorisation pas-à-pas, qui doit être efficace en photo comme en vidéo. L’objectif est compatible avec les modes de retouche du point DMF et AF+MF des hybrides en monture E et L.

Enfin, notons que la version pour la monture L est compatible avec la station d’accueil Sigma USB Dock.

Retrouvez ci-dessous une galerie de photos capturées avec le Sigma 18-50 mm f/2,8 DC DN (fournies par la marque) : 

Prix et disponibilité du Sigma 18-50 mm f/2,8 DC DN

Le nouveau Sigma 18-50 mm f/2,8 DC DN est actuellement disponible en précommande au tarif de 499 €, en monture E (Sony) et en monture L (Sigma, Leica, Panasonic).

Notre premier avis sur le Sigma 18-50 mm f/2,8 DC DN

Avec ce premier zoom pour hybrides APS-C, Sigma veut faire mentir l’adage « bigger is better« . Ultra-compact et léger, ce 18-50 mm a tout de l’objectif polyvalent par excellence, celui qui reste vissé en permanence sur son boîtier photo et qui nos suit partout.

S’il s’avère très pertinent pour les propriétaires d’un hybride APS-C Sony, la version en monture L est plus surprenante, puisque seul un hybride APS-C est proposé pour ce format de capteur.

Peut-être que Sigma déclinera ce zoom très séduisant en monture Fuji X pour les possesseurs d’hybrides Fujifilm, dont la monture est ouverture depuis mi-2020.