Développé par une start-up française, l’appareil photo Pixii lancé discrètement en juillet 2020 était une surprise que personne n’attendait. En effet, Pixii avait l’ambition d’offrir une expérience minimaliste via un boitier hybride à visée télémétrique, doté d’un nombre minimum de commandes et dépourvu d’écran. Si la référence à Leica n’était pas déjà évidente, ce boitier était dotée d’une monture M.

Cet appareil photo Pixii proposé pour près de 3500 € a étonné plus d’un acteur avec un capteur APS-C de seulement 11 Mpx ; La nouvelle version arrive cet automne – présenté simplement comme « Le nouveau Pixii » – avec des évolutions plus en phase avec le marché actuel. Retour sur un OVNI qui aimerait se faire une place.

Le nouvel hybride Pixii : évolution et conservatisme

Le nouveau Pixii (A1571) ne change pas du tout au tout. Il reprend bon nombre d’éléments qui pouvaient faire l’attrait du premier modèle. D’abord le design sobre et très épuré. La start-up française, basée en Franche-Comté, conserve un design rectangulaire et minimaliste qui peut évoquer l’ère argentique (dimensions de 138 x 79 x 33 mm pour 460g). Un petit écran d’information sur le dessus, une molette et un déclencheur sont les seules commandes disponibles.

Un choix ergonomique assez fort reste l’absence de l’écran à la façon Leica M-D. Mais contrairement à ce dernier, Pixii s’appuie sur une connectivité accrue WiFi & Bluetooth. D’après son fondateur : « Le meilleur écran est déjà dans votre poche », donc Pixii propose une synchronisation boitier-smartphone qui autorise un accès direct à ses photos et un partage fluide sur les réseaux sociaux

Le nouveau Pixii continue de s’appuyer sur une monture M, riche de propositions (pas toujours bon marché) Leica, Zeiss, Voigtlander ou plus récemment, 7artisans, Mitakon… auxquelles il faut appliquer un facteur de crop de 1,5x car le capteur est un APS-C.

Parlant de capteur, c’est ici que nous noterons la principale évolution. Le nouveau Pixii introduit un capteur APS-C rétroéclairé sans filtre passe-bas de 26 Mpx, à des années lumières de la proposition initiale de 11 Mpx et qui sera beaucoup plus confortable pour opérer des recadrages en post-traitement ou imprimer de plus grands tirages. La plage ISO avance jusque 12 800 et un obturateur électronique – uniquement – autorise des prises à 1/32 000 s de seconde. Par contre, plus aucune mention du global shutter.

Le viseur télémétrique a également fait l’objet de développement. Il propose désormais des incrustations des paramètres de prise de vue (vitesse, ouverture, ISO) en plus de lignes de cadrage pour les focales 28mm, 35mm, 40mm et 50mm façon Fujifilm X-Pro3. Il est également possible d’accéder aux réglages directement dans le viseur. Cela nous rappelle les Fuji X100 et X-Pro avec leur viseur hybride.

La dernière évolution concerne la capacité de stockage. En effet, à la façon iPhone, Pixii ne propose toujours pas d’emplacement pour une carte mémoire. Si précédemment il était possible de choisir un modèle de 32 Go en option, 128 Go est désormais disponible. L’entrée de gamme à 8 Go reste inchangée. On apprécie l’ajout d’un format RAW .GPR, équivalent du RAW compressé sans perte, qui permettra d’exploiter au maximum cette capacité de stockage limitée, en plus du format DNG. Le boîtier dispose également d’une connectique USB-C à la place du micro USB, afin de recharger sa batterie de 1000mAh. Il reste possible de vider la mémoire interne de l’appareil en y branchant une clé USB, toujours utile en déplacement.

On notera que les premiers clients de Pixii peuvent bénéficier d’un programme de mise à jour matérielle pour mettre à niveau leur boitier A1112. Il est ainsi possible de changer le port USB pour de l’USB-C (gratuit) ainsi que de modifier le duo capteur/télémètre pour tout de même 1600 €, ou encore 590 € pour passer de 8 à 128 Go. L’option est là, mais n’est pas donnée.

Prix et disponibilité du Nouveau Pixii

Le Nouveau Pixii est déjà disponible sur la boutique en ligne de la marque à partir de 2499 € pour la version 8 Go et jusque 2999 € pour la version 128 Go.

Notre avis sur le Nouveau Pixii

Nous sommes heureux de voir un acteur innovant venir bousculer les codes établis. Le repositionnement tarifaire couplé au remplacement du capteur de 11 Mpx par un de 26 Mpx en font assurément une proposition plus crédible en 2021. On peut imaginer que cet appareil s’adresse aux photographes Leica équipés en argentique qui aimerait une alternative numérique sans nécessairement dépenser les 7000 € d’un Leica M10 tout en conservant leur objectif.

Notons toutefois que Leica, plus qu’un produit, est une expérience et une image de marque. Même si proposé à un tarif bien moindre, Pixii va devoir démontrer ses capacités sur le terrain s’ils veulent espérer exister sur un marché très conservateur.