Au printemps 2021, Lowepro a présenté la nouvelle génération de sac à dos Flipside. Bien connus des photographes baroudeurs, les Lowepro Flipside III doivent reprendre les ingrédients ayant fait le succès des 2 premières versions, tout en apportant un certain nombre de nouveautés. Nouvel accès latéral, design et matériaux revus… Ils doivent ainsi apporter un plus grand confort sur le terrain – et toujours une excellente protection pour votre matériel photo en toute circonstance.

Qu’en est-il sur le terrain ? Quel niveau de confort procure ce nouveau Flipside ? S’avère-t-il toujours aussi pratique à utiliser au quotidien ? Pour le savoir, nous avons testé la plus grande des 2 versions de ce sac pendant plusieurs mois. Voici donc notre test complet du sac à dos Lowepro Flipside 400 AW III.

Lowepro Flipside 400 AW III

Le grand retour du Flipside de Lowepro

Lancée il y a presque 10 ans, la gamme de sac à dos Flipside est devenue l’un des best-sellers de Lowepro. Cette dernière est loin d’être un nouveau-venu sur le marché de la bagagerie photo et vidéo. Membre du tentaculaire groupe Vitec aux côtés de Manfrotto, Lowepro propose aujourd’hui un vaste panel de sacs et de sacs à dos dédiés à la photo.

Test du sac photo Lowepro Flipside 400 AW II

5 ans après le Flipside II (et 9 ans après la 1e génération du Flipside), Lowepro renouvelle son sac à dos phare. Dans les grandes lignes, la recette est inchangée : accès dorsal au matériel photo, poche fourre-tout à l’avant – ainsi que le compartiment pour ordinateur ou tablette ayant fait son apparition sur la 2e génération du sac.

Lowepro Flipside 400 AW III

Cette nouvelle version présente un design légèrement revu, plus longiligne, ainsi qu’un accès latéral – décidément très à la mode. Par ailleurs, deux nouveaux supports renforcés doivent offrir plus de stabilité lorsque le sac est posé au sol à l’horizontale.

Pour cette génération, Lowepro a limité le nombre de déclinaisons. Ainsi, le Flipside III se décline en 2 versions seulement :

  • Flipside 300 AW III ;
  • Flipside 400 AW III.

Ces 2 modèles se distinguent par leur capacité d’emport (17 litres sur le 300, 20 litres sur le 400). De même, la version 300 est davantage conçue pour les petits gabarits. À l’inverse, la version 400 sera plus confortable pour les photographes de grande taille, hommes ou femmes. Les deux modèles sont disponibles en noir ou en gris, à partir de 149 €.

Lowepro Flipside 400 AW III

Présentation du Lowepro Flipside 400 AW III

Extérieurement, le Lowepro Flipside 400 AW III ressemble… à un sac à dos photo. Couleur noire (ou grise), large espace de rangement compartimenté, larges bretelles et sangle abdominale.

Comparé à la 2e génération du sac, le Flipside 400 AW III se différencie par un design un peu moins arrondi, plus longiligne, aux flancs plus droits. L’ensemble doit offrir plus de rigidité, tout en gardant un bon niveau de confort grâces aux différents panneaux en mousse.

Lowepro Flipside 400 AW III

Côté finitions, le sac adopte à l’extérieur une toile polyester 600D avec des motifs triangulaires sur le dos du sac.

Lowepro Flipside 400 AW III

Comme ses aînés, le Flipside III comporte 2 compartiments distincts. D’une part, le compartiment photo principal, situé à l’arrière. De l’autre, le logement « fourre-tout », destiné à accueillir vos accessoires et autres objets personnels pour les garder à portée de main.

Voici les caractéristiques techniques des 2 versions du Flipside III :

 Flipside AW 300 IIIFlipside AW 400 III
Volume17 L20 L
Poids1,4 kg1,7 kg
Matériaux (extérieur)Polyester 600DPolyester 600D
Matériaux (intérieur)Polyester 150DPolyester 150D
Dimensions extérieures31 x 22 x 46 cm33 x 24 x 48 cm
Dimensions intérieures26 x 12 x 39 cm28 x 14 x 41 cm
Dimensions compartiment ordinateur24 x 1 x 36 cm26 x 1 x 36 cm
Dimensions compartiment tablette22 x 1 x 31 cm24 x 1 x 32 cm
Housse anti-pluieOuiOui

À l’instar des versions précédentes, le compartiment dorsal est accessible par le dos du sac. On peut ainsi ouvrir complètement le sac. Pratique pour organiser son contenu et voir en un coup d’œil où se situent ses différents matériels. Par ailleurs, deux supports renforcés en EVA moulés offrent plus de stabilité au sac lorsqu’on le couche sur un terrain accidenté.

Lowepro Flipside 400 AW III

Enfin, on retrouve un logement pour ordinateur portable, ainsi qu’une poche pour tablettes et un filet pour ses documents personnels. La version AW 300 III est capable d’accueillir un Macbook 13 pouces ou une tablette 10 pouces (comme un iPad Air ou un iPad Pro 10,5 pouces). De son côté, la version AW 400 III, plus généreuse, peut loger un Macbook Pro 15 pouces ou un iPad Pro 12 pouces. A noter que l’ordinateur est suspendu par la poche « CradleFit » qui permet d’éviter qu’il touche le sol.

Lowepro Flipside 400 AW III

À l’avant, l’espace « fourre-tout » manque d’organisation. Clairement, les pochettes étaient plus nombreuses et mieux arrangées sur les précédents modèles, permettant de mieux séparer les différents éléments que l’on peut ranger (stylos, cartes de visite, lecteurs, etc.) Sur cette nouvelle version, il n’y a que deux poches (assez profondes) ainsi qu’un espace plus large qui va jusqu’en bas du sac pour ranger les éléments les plus grands. Ce n’est pas très pratique.

Grâce au support renforcé situé en haut, le sac offre une meilleure protection des objets fragiles (un casque audio, par exemple). En revanche, la poche pour tablette migre vers le compartiment principal, aux côtés du logement pour ordinateur portable. C’est une bonne chose, car ainsi la tablette est mieux protégée. Par contre, pour y accéder il faut ouvrir le compartiment photo.

Sur les côtés, l’une des poches filetées disparaît au profit d’un accès latéral. De l’autre côté, une poche permet de loger une gourde ou un trépied. Une petite sangle permet de maintenir ce dernier à la verticale.

Lowepro Flipside 400 AW III

Un grand nombre de séparateurs permettent de compartimenter le sac à l’envi et de l’adapter à ses différents équipements photo et vidéo. Deux grands séparateurs définissent l’orientation du matériel (vertical ou horizontal). 4 petits séparateurs flexibles gris permettent de caler objectifs et accessoires, tandis que 2 séparateurs orange disposent d’un petit espace pour y ranger batterie et carte mémoire.

Lowepro Flipside 400 AW III

Enfin, mentionnons la présence d’une pochette rembourrée fixable dans la partie interne supérieure à l’aide de velcro. Elle permet de ranger quelques petits accessoires supplémentaires : un disque SSD, une poire soufflante, un stock de pellicules ou encore un chargeur et des câbles, et dispose d’une partie en filet qui permet de voir ce qu’il y a à l’intérieur.

Accès au matériel photo : le Flipside aurait-il perdu son côté « Flip » ?

Jusqu’à présent, la promesse du Flipside était simple à résumer. Avec la sangle ventrale attachée, il était possible de placer le sac devant soi, ouvert à l’horizontale, pour accéder à votre matériel photo en toute sécurité, sans avoir à poser le sac au sol. Un avantage indéniable sur le terrain par rapport aux autres sacs, et un point technique que nous apprécions.

L’accès « Flipside » sur la version précédente du Lowepro Flipside 400 AW II

Problème : avec le Flipside 400 AW III, ce mode de fonctionnement semble ne plus faire partie du programme. Et si vous glissez les 2 fermetures jusqu’en bas du sac, l’ensemble risque de basculer vers le bas, se transformant en toboggan pour votre matériel photo.

Lowepro Flipside 400 AW III

L’effet Flipside n’est plus vraiment là avec le 400 AW III et peut même mettre votre matériel en danger.

La « faute » revient aux 2 panneaux en mousse de la sangle ventrale. Cette dernière est placée 5 cm plus haut que le bas de la fermeture éclair. Qui plus est, elle est attachée au dos du sac, et n’est pas fixée sur les côtés. En l’absence de 2 petites sangles pour sécuriser le déploiement vers l’avant du sac, l’opération devient franchement hasardeuse sur le terrain et nous ne la recommandons pas.

Pour éviter de trop grosses frayeurs, vous pouvez descendre les zippers aux 2/3 seulement. Ceci évite que le sac ne bascule vers l’avant. Mais du coup, l’accès au matériel situé en bas du sac devient plus compliqué – et encore plus si vous transportez un ordinateur portable. Et surtout, il y a toujours un risque que le sac tire sur les zippers, provoquant l’effet toboggan mentionné ci-dessus.

Clairement, nous peinons à comprendre ce choix technique de Lowepro. La marque vient sérieusement amoindrir l’un des principaux points forts de son sac Flipside.

Dans sa communication, la marque présente désormais la possibilité de poser le sac à l’horizontale de manière sécurisée grâce aux 2 renforts déjà évoqués. Mais sur les terrains les plus accidentés (sur des rochers par exemple), nous préférions clairement la solution « Flip », autrement plus pratique et rapide. D’autant plus qu’à l’usage, le tissu s’abîme assez vite au niveau de ces deux protubérances.

Heureusement, ce problème concerne uniquement le modèle Flipside 400 AW III. Sur le version plus petite (Flipside 300 AW III), le sac est parfaitement maintenu à l’horizontale, la sangle ventrale étant correctement placée en bas du sac.

L’effet Flipside conservé sur le modèle 300 AW III

Praticité au quotidien du Flipside 400 AW II

Au-delà de la question de l’accès en mode « Flipside », ces deux sacs de Lowepro sont-ils faciles et pratiques à utiliser au quotidien ? Plutôt que de parler de performances, nous préférons évoquer sa praticité dans la vie de tous les jours. Et sur ce point, le Flipside 400 AW III est un compagnon agréable.

En haut du sac, on retrouve une large poignée supérieure – ainsi qu’une petite anse pour accrocher une étiquette de nom (indispensable dans les transports en commun, rappelons-le). Hélas, point de poignées latérales afin de faciliter le transport du sac à l’horizontale.

Lowepro compense ce point avec une poignée sur le panneau arrière du sac, qui permet de l’attraper facilement. Elle peut aussi servir à placer le sac sur les tiges d’une valise à roulettes… mais dans ce cas, les bretelles se balancent dans le vide et la poignée est un peu trop lâche. Pas très pratique, donc.

Lowepro Flipside 400 AW III

De leur côté, les fermetures éclair YKK 10 mm sont de très bonne facture et inspirent confiance. Les glissières coulissent parfaitement et n’accrochent jamais. Un excellent point pour ce sac qui devrait durer.

Le sac dispose d’une toile renforcée en polyester 600D qui supporte des averses de courte durée. Ce sac n’a pas été pensé pour être étanche (malgré son appelation AW, pour All Weather), tout comme ses prédécesseurs, et dispose d’une housse de pluie fournie.

On notera également que le sac tient debout lorsqu’il est rempli et le fond du sac est renforcé.

Confort du Lowepro Flipside 400 AW III

Mais au-delà de toutes ces grandes considérations, le Flipside 400 AW III sont-ils confortables ? Heureusement, Lowepro reste fidèle à ses bonnes habitudes.

Grâce à l’épais rembourrage des bretelles, le sac offre un excellent confort de portage, même à pleine charge. À vide, le Flipside 400 AW III pèse 1,7 kg. De même, le dos du sac est composé de 2 rangées symétriques de 3 panneaux rembourrés. Même en ayant le dos sensible, le sac demeure confortable à utiliser. Cependant, en plein été, impossible d’échapper aux grandes auréoles de sueur sur le dos, et celles-ci s’imprègnent facilement dans les mousses alvéolées.

Lowepro Flipside 400 AW III

Comme indiqué plus haut, la version 300 AW est davantage conçue pour les petits gabarits, tandis que la version 400 AW est plus adaptée aux photographes grands et/ou larges. Cependant, pour les personnes les plus grandes, le bas du sac peut appuyer légèrement sur les lombaires si le sac est très chargé.

Pour un plus grand confort, les deux versions du sac sont dotées d’une sangle ventrale ainsi que d’une sangle pectorale pour répartir le poids. Cependant, la version 400 AW III se distingue par les panneaux en mousse sur les côtés.

Enfin, le sac permet d’accéder au matériel photo par le côté en le faisant glisser sur l’épaule gauche. Si vous emportez beaucoup de matériel, ceci risque de tirer légèrement sur votre dos. L’accès latéral est suffisamment large pour permettre un accès à un hybride avec grip ou reflex.

Lowepro Flipside 400 AW III

Capacité d’emport du Flipside 400 AW III

Par défaut, le Lowepro Flipside 400 AW III permet de transporter un reflex plein format – accompagné d’un 70-200 mm monté dessus – accompagné de 4 à 6 objectifs. Le sac étant très épais, les focales fixes peuvent être rangées debout pour gagner de la place.

La petite housse supplémentaire, présente sur le haut du sac, est également pratique pour ranger câbles, batteries, cartes mémoires ou disque durs. À noter qu’en enlevant cette pochette, on dispose d’un plus grand espace en hauteur. On peut ainsi ranger un très long téléobjectif monté sur le boîtier

Au cours de notre test, voici le matériel que nous avons réussi à loger dans le sac :

  • Sony A7R IV + Sony FE 70-200 f/2,8 II ;
  • Nikon Z 7II ;
  • Nikkor Z 14-30 mm f/4 S ;
  • Nikkor Z 105 mm f/2,8 S ;
  • Macbook Pro 15 pouces ;
  • iPad Pro 10,2 pouces ;
  • Un disque dur externe ;
  • Deux boîtes de filtres ND.
  • Et il restait encore de la place dans la housse…

Sans oublier le trépied sur la face latérale droite du sac. Vous l’aurez compris, le sac permet de transporter une très grande quantité de matériel photo. Et, comme à l’accoutumée, il est possible de retirer tous les séparateurs pour s’en servir comme sac « à tout faire ».

À qui s’adresse le Flipside 400 AW III ?

Avec sa grande capacité d’emport et ses panneaux renforcés, le Flipside AW III saura séduire celles et ceux ayant besoin de transporter une bonne quantité de matériel photo, leurs accessoires et quelques affaires personnelles sans se bousiller le dos.

Grâce à ses supports renforcés, il pourra être posé facilement à l’horizontale, même sur les sols accidentés. Il ne s’agit cependant pas d’un « vrai » sac de randonnée. Il n’est donc pas spécialement conçu pour accueillir des vêtements et de l’équipement supplémentaire, mais pourra servir pour une sortie photo à la journée.

Comme expliqué plus haut, ce sac fait sac photo, et le logo Lowepro toujours aussi visible sur l’avant du sac ne passera pas inaperçu, à moins de le masquer comme le font certains photographes…

Ce sac de Lowepro vise donc les photographes en recherche d’une solution polyvalente et confortable. Finalement, le choix entre les versions 300 AW III et 400 AW III se fera essentiellement au niveau de votre gabarit.

Lowepro Flipside 400 AW III : rendez-vous en terrain connu

Au terme de ce test, le Flipside 400 AW III nous laisse une impression globale positive… même si le tableau n’est pas totalement idyllique. La faute au souci de conception de la version 400 AW, où la possibilité d’accéder à son sac à l’horizontale sans avoir à le poser par terre est sérieusement amoindrie. Ce faisant, cette version perd un peu son côté « Flipside », très apprécié par de nombreux photographes.

De son côté, la version 300 AW III n’est pas affectée par ce souci. Mais elle permet d’emporter un peu moins de matériel photo et surtout s’adapte mieux aux gabarits un peu plus fins.

Heureusement, Lowepro se rattrape avec le confort de portage du sac. Grâce au rembourrage généreux des bretelles, du panneau dorsal et de la ceinture ventrale (sur la version 400 AW), le sac se montre confortable sur le dos, même après de longues heures de marche.

Enfin, les deux modèles Flipside III bénéficie d’un rapport qualité-prix très satisfaisants. Les tarifs de ces Flipside reste assez raisonnable, permettant de s’équiper en matériel de qualité sans se ruiner.

Le Lowepro Flipside 400 AW III est disponible au tarif de 189 € chez Digit-Photo, Miss Numérique, Camara, Digixo, à la Fnac et sur Amazon.

Test sac photo Lowepro Flipside 400 AW III : plus design, un peu moins pratique
Capacité d'emportQualité des finitionsConfort de portagePlus esthétique que par le passéPochette amovible très pratique
Où est passé le côté "Flipside" ???Pas étanchePeu de poches dans la partie avantRessemble trop à un sac photoCeinture non-amovible
8Note finale
Fabrication / finitions8
Confort8.5
Ergonomie générale / praticité7.5