En même temps que son hybride professionnel Z 9, Nikon dévoile un nouvel adaptateur FTZ II pour monture Z. Cet adaptateur, qui permet de monter des objectifs à monture F sur la monture Z apporte un nouveau design plus compact bienvenu.

Nikon FTZ, l’argument du switch

Lors de la sortie de monture Z et de ses premiers boîtiers Z 6 et Z 7, Nikon a dévoilé le FTZ, un adaptateur qui permettait de réutiliser ses anciennes optiques en monture F sur les nouveaux boîtiers, tout en conservant les performances en autofocus et mesure d’exposition mais aussi en ajoutant la stabilisation VR des capteurs à des objectifs non stabilisés.

Un objectif Tamron monté sur un Nikon Z6 avec bague FTZ

Cette bague, comme chez d’autres constructeurs, a très vite été proposée en kit par Nikon car elle offrait un atout indéniable : pouvoir réutiliser son parc optique Nikkor en un coup d’adaptateur magique, sans perte – sauf pour quelques rares objectifs qui ne sont pas compatibles, ou des optiques tiers dont la compatibilité n’était pas parfaite. Elle promettait ainsi une adaptation en douceur à ce nouveau système hybride, pour convaincre les utilisateurs reflex de sauter le pas.

Certains y ont également vu l’opportunité de s’équiper d’optiques reflex d’occasion à un tarif plus abordable que les optiques Nikkor Z qui, il faut le dire, restent relativement onéreuses, malgré une qualité optique en hausse.

La première version de l’adaptateur FTZ était constituée d’un barillet en alliage de magnésium, avec des joints d’étanchéité pour protéger votre kit contre les poussières ou l’humidité. En plus de cela, un filetage pour fixation sur trépied permettait d’offrir un très bon équilibre en utilisant des optiques Nikkor à monture F.

Une bague idéale en quelques sortes ? Oui pour les premiers boîtiers, mais certaines limites ont commencé à apparaître avec le développement de la gamme hybrides Nikon, ce qui explique la sortie aujourd’hui de la nouvelle version FTZ II.

FTZ II : nouveau design pour une utilisation plus fluide

Avec son FTZ II, Nikon vise à proposer un nouvel adaptateur plus adapté aux nouveaux boîtiers Nikon Z. Avec un redesign, cette bague dispose d’un profil plus compact.

Nikon FTZ vs FTZ II

Il devient ainsi plus facile de l’utiliser avec un grip un peu plus creusé et des optiques encombrantes, en orientation verticale ou bien avec des accessoires divers montés dessus. Nikon indique qu’il sera possible de changer d’objectif sans retirer l’appareil photo d’un trépied.

Reste que ce nouvel adaptateur semble faire l’impasse sur le pas de vis pour trépied, utile lorsque vous utilisez des optiques lourdes qui ne disposent pas d’un collier pour trépied, comme cela peut être le cas pour des zooms grand angle lumineux par exemple.

Prix et disponibilité du Nikon FTZ II

Le nouvel adaptateur FTZ II de Nikon sera disponible mi-novembre pour un tarif de 289 €. Il devrait remplacer le FTZ dans les kits, à commencer par le kit avec le Nikon Z 9.

Nikon Z 9 : l’hybride sport de Nikon casse les codes avec 45,7 Mpx, une rafale 120 i/s, la vidéo 8K et un obturateur 100% électronique

Notre premier avis sur le Nikon FTZ II

Nikon semble avoir pris en compte les remarques des photographes utilisant de manière régulière la première version du FTZ. Si celle-ci n’est pas à jeter pour autant, cette nouvelle version plus compacte – mais aussi résistante – devrait faciliter l’usage d’optiques en monture F sur les derniers boîtiers Nikon Z.

Le premier FTZ semble rester au catalogue, avec une baisse de prix de 30 €, soit à 269 €.