Gigapixel AI revient sur le devant de la scène. Le logiciel phare de Topaz Labs, conçu pour agrandir vos images sans perte de qualité, reçoit une nouvelle mise à jour (v5.6). Elle doit apporter plus de rapidité, un meilleur rendu des couleurs avec les fichiers RAW et DNG, et une nouvelle vue fractionnée.

Depuis son lancement en août 2018, Gigapixel AI a beaucoup fait parler de lui. Et pour cause : grâce à l’intervention de l’intelligence artificielle, ce logiciel vous permet d’agrandir vos photos, sans perte de détail. L’opération, certes très gourmande en ressources, s’avère d’une grande efficacité, et vous permet de « sauver » des images faiblement définies.

Test de Topaz Gigapixel AI : l’agrandissement de photos sans perte ?

Une nouvelle vue fractionnée fort utile

Avec cette nouvelle version 5.6, Topaz Labs inclut un certain nombre de nouveautés. En premier lieu, on retrouve une vue « fractionnée ». Elle permet ainsi de comparer les résultats produits par 3 modèles d’IA simultanément (ainsi que votre photo d’origine). Vous pourrez ainsi déterminer rapidement lequel correspond le mieux à votre image – sans avoir à effectuer à nouveau les calculs d’IA.

Un gain de temps notable, et surtout une manière beaucoup plus simple d’utiliser le logiciel. À noter que cette vue en vignettes existe déjà sur les logiciels DeNoise AI et Sharpen AI.

Un meilleur rendu des couleurs avec les fichiers RAW et DNG

Topaz Labs en profite également pour améliorer le rendu des couleurs avec les fichiers RAW et DNG. Ainsi, le logiciel doit être capable de prendre en compte le profil colorimétrique (DCP) de votre appareil photo, et d’optimiser la courbe des tonalités. Seule limite : cette optimisation n’est pas proposée lorsque vous utilisez Gigapixel AI en tant que plugin depuis Lightroom ou Photoshop.

Dans un récent communiqué, l’éditeur indique vouloir développer de nouvelles optimisations pour les fichiers RAW, afin de livrer des images au rendu colorimétrique plus fidèle à la scène telle que vous l’avez perçue.

Une nette amélioration des performances

Topaz a également profité de cette mise à jour pour une petite option aux grands effets. Par le passé, beaucoup d’utilisateurs se sont plaints des lenteurs d’exécution du logiciel, alors qu’ils possèdent une carte graphique très puissante. Dans les faits, le logiciel était réglé pour utiliser uniquement le CPU, et ignorait donc superbement le GPU.

Grâce à cette nouvelle version 5.6, Gigapixel AI dispose d’une option « Auto », réglée par défaut. Ainsi, le logiciel devient capable de détecter automatiquement le composant le plus adapté pour les tâches liées à l’IA. Ainsi paré, il devrait se montrer beaucoup plus rapide. On notera que pour les possesseurs de Mac M1, Gigapixel AI fonctionne via Rosetta 2.

Enfin, l’éditeur a peaufiné le téléchargement des modèles d’IA au sein du logiciel. Désormais, il est possible de visualiser la taille du fichier, de continuer à travailler au sein du logiciel pendant la procédure, et d’annuler le téléchargement à tout moment. Idéal pour celles et ceux dont la connexion Internet est un poil lente.

Prix et disponibilité de Gigapixel AI 5.6

Cette nouvelle mise à jour est disponible gratuitement pour les titulaires d’une licence du logiciel.

Gigapixel AI fait actuellement l’objet d’une promotion, et est affiché au tarif de 79,99 $ – contre 99,99 $. Cette offre est valable seulement jusqu’au 14 septembre 2021.

Le logiciel fonctionne comme logiciel indépendant, mais aussi comme plugin pour Photoshop et Lightroom. Gigapixel AI est disponible sans abonnement, et peut également être acheté dans le cadre du Pack « Image Quality » comprenant DeNoise AI, Gigapixel AI et Sharpen AI au tarif de 149,99 $.

Une version d’essai gratuite est également disponible sur le site de Topaz Labs. Plus d’informations sur le site de l’éditeur.