Prévus pour le mois de septembre 2021, les prochains iPhone 13 d’Apple commencent à se dévoiler. De nombreuses rumeurs nous permettent d’en apprendre (un peu) sur leurs capteurs photo et vidéo. Ainsi, les iPhone 13 Pro et Pro Max partageraient le même module photo. Tous deux bénéficieraient ainsi de la stabilisation IBIS du capteur principal.

Bloc optique de l’iPhone 12 Pro Max

Les prochains iPhone se dévoilent (un petit peu)

La prochaine génération d’iPhone ne doit voir le jour qu’en septembre prochain. Cependant, les rumeurs vont bon train. Les lignes des prochains modèles se dessinent avec une précision grandissante. Ainsi, les iPhone 13 devraient reprendre les codes esthétiques introduits avec les iPhone 12. En toute logique, on devrait donc retrouver la « fameuse » encoche (introduite il y a déjà 4 ans avec l’iPhone X). Les iPhone 13 reprendraient aussi les bords droits caractéristiques de leurs aînés.

Test iPhone 12 Pro Max, le poids lourd de la photographie mobile

La stabilisation mécanique pour les iPhone 13 Pro et Pro Max

Côté photo, Apple semble vouloir harmoniser les performances entre ses différents modèles. Selon les informations relayées par le site américain MacRumors, les iPhone 13 Pro et 13 Pro Max devraient bénéficier du même module photo dorsal. Ainsi, le « petit » iPhone 13 Pro profiterait lui aussi de la stabilisation mécanique sur son capteur principal.

Le capteur principal de l’iPhone 12 Pro Max, entouré des 4 aimants dédiés à la stabilisation du capteur (IBIS). © iFixit

Particulièrement efficace sur l’iPhone 12 Pro Max, cette technologie repose sur l’utilisation de 4 aimants, placés autour du capteur principal. Très répandu dans le monde des appareils photo hybrides, ce système exploite les micro-déplacements du capteur pour réduire les tremblements et les vibrations de l’appareil. Le but : permettre d’augmenter le temps de pose des photos (jusqu’à 10 secondes avec le « Mode nuit » avec le capteur principal) et lisser le rendu des vidéos. Ceci s’avère particulièrement flagrant dans la vidéo ci-dessous à partir de 0:08 et 1:12.

À l’heure actuelle, cette technologie est l’apanage exclusif de l’iPhone 12 Pro Max, créant ainsi une différence notable entre les versions « Pro » et « Pro Max ». Si cette rumeur venait à se confirmer, l’arrivée de la stabilisation du capteur (IBIS) serait une excellente nouvelle pour les consommateurs voulant un smartphone plus compact, sans compromis sur les fonctionnalités. D’après les informations dont dispose MacRumors, la stabilisation IBIS pourrait aussi faire son apparition sur l’iPhone 13 « classique » – mais ceci reste à prendre avec des pincettes.

Le triple module dorsal de l’iPhone 12 Pro Max, vus aux rayons X. © iFixit

Un capteur principal plus grand pour l’iPhone 13 Pro Max ?

Selon certaines rumeurs, la taille et l’épaisseur du bloc optique de l’iPhone 13 Pro seraient en forte hausse. D’une part, pour abriter le système de stabilisation IBIS évoqué ci-dessus ; d’autre part, pour héberger le nouveau capteur principal de l’iPhone 13 Pro.

© MacRumors

Ainsi, Apple ferait (enfin !) évoluer le capteur de la version « Pro », qui n’avait pas évolué depuis l’iPhone 11 Pro. Sur l’iPhone 12 Pro, on retrouvait le même capteur de type 1/2,5 pouce que sur son aîné. Certes très performant, il reste de petite taille par rapport aux cadors du marché, qui se rapprochent de plus en plus du type 1 pouce. De son côté, la version « Pro Max » se targuait d’offrir un capteur « 47 % plus grand » (que la version Pro).

© MacRumors

Dans les faits, Apple viendrait donc (enfin) gommer l’une des principales différentes entre le module photo des version « Pro » et « Pro Max ». L’arrivée d’un plus grand capteur pour l’iPhone 13 Pro serait assurément une bonne nouvelle pour les photographes et les vidéastes.

Last but certainly not least, l’iPhone 13 Pro hériterait également du zoom x2,5 (équivalent 65 mm) déjà présent sur l’iPhone 12 Pro Max. Là encore, une bonne nouvelle pour celles et ceux qui aiment capturer des sujets lointains… Ce zoom reste néanmoins assez timide face à certains modèles concurrents – parfois au prix de la qualité d’image il est vrai.

Peu d’évolutions pour l’iPhone 13 Pro Max ?

De son côté, l’iPhone 13 Pro Max subirait peu de modifications par rapport à son prédécesseur. Ce dernier conserverait son triple module photo dorsal. La taille et la résolution des différents capteurs devraient également rester les mêmes, indique l’analyste Ming-Chi Kuo, l’une des sources les plus fiables concernant les produits Apple.

Ce dernier indique cependant que l’ouverture de l’objectif principal pourrait passer de f/1,6 à f/1,5. Une modification somme toute assez marginale, et qui illustre la volonté d’Apple de rester sur une configuration similaire d’une génération à une autre. Toujours selon Ming-Chi Kuo, Apple chercherait davantage à perfectionner ses différents modèles, plutôt que d’introduire une véritable révolution matérielle, préférant se concentrer sur la partie logicielle.

Une démarche qui peut paraître résolument à contre-courant de certaines marques concurrentes, qui tentent de se démarquer en multipliant les capteurs photo et en relançant la course au nombre de millions de pixels.

Concrètement, les modules photo des iPhone 13 et 14 devraient donc rester sur des bases techniques similaires à celles que nous connaissons déjà sur les très réussis iPhone 12 Pro et 12 Pro Max. Inutile, donc, de fantasmer quant à l’arrivée de capteurs de 48, 64 ou 108 Mpx, ni sur des télézooms à très longue portée (comme le zoom x10 du Samsung Galaxy S21 Ultra).

Test Samsung Galaxy S21 Ultra : le quatuor photo qui ne déçoit pas

Quelles autres évolutions pour les iPhone de 2021 ?

Du reste, la nouvelle génération d’iPhone pourrait connaître quelques évolutions notables. Ils devraient ainsi accueillir une nouvelle puce Apple A15 et une connexion 5G plus rapide. Selon certaines rumeurs, la fréquence de rafraîchissement de l’écran passerait à 120 Hz (contre 60 Hz actuellement). L’écran pourrait en effet bien évoluer, comme Apple l’a montré avec l’iPad Pro 2021 et son écran Liquid Retina.

De même, l’encoche pourrait se montrer un peu moins large que par le passé. Effet « masque » oblige, Apple plancherait également sur la (ré)intégration du lecteur d’empreinte Touch ID, mais cette fois au sein de l’écran, à l’image de ce que propose la concurrence depuis un moment déjà. Au bas de l’appareil, le port Lightning serait toujours de la partie, et ne serait pas remplacé par un port USB-C, sûrement pour conserver une continuité avec les nombreux accessoires disponibles pour l’iPhone.

Selon certaines rumeurs, le lecteur Touch ID ferait son grand retour, et serait intégré au bas de l’écran des iPhone de 2021.

Bien évidemment, toutes ces rumeurs sont à prendre au conditionnel. Il nous faudra encore attendre quelques mois avant que les caractéristiques réelles des nouveaux modèles ne soient dévoilées par Apple, en septembre prochain. Ces derniers devront faire face à une concurrence particulièrement féroce, incarnée par Samsung, mais aussi par les différents acteurs chinois (Xiaomi en tête).

Enfin, même le nom des prochains iPhone reste soumis à caution, en raison de la possible triskaïdékaphobie de certains consommateurs. Certaines personnes ayant la phobie du nombre 13, il est plausible qu’Apple cherche à l’éviter pour l’appellation de ses iPhone made in 2021.