Le Festival MAP Toulouse présente jusqu’au 5 juin prochain l’exposition inédite « In the same boat » de Francesco Zizola. À bord du Bourbon Argos, un bateau de sauvetage en mer, le photographe italien a documenté le sauvetage de migrants aux côtés de Médecins sans frontières. Sa série s’empare de l’actualité et plonge au coeur de la détresse des réfugiés traversant la Méditerranée. Le World Press Photo lui a décerné un Prix dans la catégorie « Enjeux contemporains ».

© Francesco Zizola

In the same boat, de Francesco Zizola

Dans le péril se dévoilent les faces obscures de l’être humain, mais aussi, des conduites héroïques nées de ces situations qui poussent à un dépassement de soi inattendu. Le psychosociologue Gustave-Nicolas Fischer, spécialiste des comportements types de la survie, a expliqué ainsi les réactions de l’humain qui s’y trouve confronté. « Devant le péril, c’est toujours un autre visage de l’être humain qui, soudain, se révèle » avait-il déclaré à propos de naufrages.

Alliant engagement éthique et esthétique singulière, Francesco Zizola a dépeint ces situations de l’extrême, lors du naufrage de migrants en Italie, à bord du Bourbon Argos, un navire de sauvetage en mer opéré par Médecins sans frontières. La série a reçu le second Prix du World Press Photo, dans la catégorie « Enjeux contemporains ». C’est d’ailleurs un habitué, car il a reçu pas moins de 10 Prix au concours World Press Photo. Son style tranché et son récit puissant nous saisissent au premier regard.

© Francesco Zizola

Depuis le printemps 2015, l’afflux de migrants a provoqué un bouleversement de la politique d’asile de l’Union européenne. En effet, si la question migratoire n’était pas nouvelle pour le continent européen, il faut dire que les « printemps arabes » de 2011 ont remis cette question au centre des préoccupations.

« Poser un regard plus proche sur ces réfugiés. Puiser, à partir de cette tragédie collective sans précédent, des histoires individuelles susceptibles de toucher les Européens. » Francesco Zizola.

Car depuis, on assiste à une émigration massive de personnes en provenance du Maghreb, du Machrek ainsi que d’Afrique subsaharienne, fuyant les guerres, les dictatures ou encore la misère. Tandis que la politique de l’Union européenne gère ces afflux avec difficulté, les morts en Méditerranée atteignent des nombres records.

Depuis la Tunisie et la Libye, les exilés embarquent sur des installations vétustes dans lesquelles ils s’entassent jusqu’aux côtes italiennes. C’est lors d’un naufrage de 3 000 personnes que Francesco Zizola embarque sur le Bourbon Argos de Médecins sans frontières pour documenter une expédition de sauvetage en Méditerranée. Il est accompagné de deux autres bateaux, le « Phoenix » et le « Dignity ».

D’août à septembre 2015, le photographe est en immersion. Cette intégration du terrain sur le long cours lui permet de dépeindre le vécu des migrants. Les moments d’espoirs et de détresse mais aussi, l’intensité de l’opération de sauvetage. Plongé au coeur de la détresse, le photographe a su capter des moments intenses. Ses photographies criantes d’authenticité sont transpercées par des vérités humaines.

Francesco Zizola

Photographe italien basé à Rome, Francesco Zizola a couvert les conflits et crises majeurs de notre époque. Son attention se porte sur les enjeux sociaux et humains.

Ses commandes photographiques autant que ses projets personnels l’ont transportés aux quatre coins du monde. Dès lors, il a dépeint en images les crises oubliées, ainsi que les problématiques actuelles que les grands médias ont tendance à laisser dans l’ombre.

Fondateur de 10b photography, un centre dédié à la photographie numérique à Rome, qui promeut la culture photographique au travers d’expositions, workshops et lectures, il a également reçu plusieurs prix photo. Notamment, 10 Prix au Concours World Press Photo, et 4 Prix au Picture of the Year International Awards (POYi).

Et puis, celui dont la photographie a été sélectionnée par Henri Cartier-Bresson parmi ses 100 photos favorites, a déjà publié 7 livres photo. Ils nous font voyager au coeur des problématiques actuelles, en Irak, mais aussi de l’Angola à la Thaïlande, du Kosovo à la Colombie, et du Japon à la Californie. Aussi, son ouvrage « Etats d’enfances » publié aux Éditions Photo Poche Société, traite des formes multiples de l’exploitation des enfants à travers le monde.

Durant le Festival MAP Toulouse, un film retraçant son travail sera projeté.

MAP Toulouse 2021, dédié à l’Italie

Pour sa 14e édition, le Festival MAP Toulouse est dédié à l’Italie. Du 18 juin au 11 juillet 2021, il mettra en avant les travaux de photographes italiens et internationaux qui posent leur regard sur ce pays. À cette occasion, SOS Méditerranée proposera des temps d’information et de médiation.

La manifestation artistique toulousaine dédiée à la photographie vise à démocratiser le medium, et à sensibiliser le public à la discipline. Depuis sa création en 2008, elle a exposé plus de 75 photographes de renom. En même temps, c’est un tremplin qui déniche chaque année de jeunes talents de la photographie.

MAP Toulouse c’est aussi un lieu de vie où se déroulent médiations, brunchs et concerts. L’occasion de visiter le patrimoine toulousain, au travers de cette exposition nomade.

L’exposition « In the same boat » de Francesco Zizola est à découvrir à La galerie 3.1 (7 Rue Jules Chalande à Toulouse) du 8 mai au 5 juin 2021.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Festival MAP Toulouse.