Le logiciel de catalogage photo sur Windows PhotoInsight a été mis à jour en version 1.4.0 et apporte de nouvelles fonctionnalités intéressantes telles que le support de la vidéo et l’amélioration de l’interface globale afin de simplifier encore un peu plus la prise en main.

PhotoInsight est un logiciel de classement qui simplifie l’organisation et le tri de ses photos dans le but d’accélérer le workflow de retouche et de post-traitement. Disponible sous Windows au tarif de 19 € seulement, il propose une alternative intéressante à Lightroom par exemple. Une récente mise à jour en version 1.4.0 lui permet de se distinguer encore un peu de la concurrence, notamment par l’arrivée de la prise en charge vidéo.

PhotoInsight, un nouveau logiciel de catalogage photo sur Windows

PhotoInsight est un logiciel capable de trier, d’ordonner et de classer toutes vos photos. Et ce, même lorsque vos clichés sont dispersés au sein de plusieurs disques ou répertoires. Le logiciel prend en charge les fichiers JPG, PNG, BMP, GIF, TIFF – ainsi que les fichiers RAW de Canon, Nikon, Sony, Olympus, Pentax, Fujifilm, Panasonic, Samsung, Sigma, Hasselblad, Kodak ou Minolta, mais aussi les fichiers DNG. Aux abonnés absents lors de notre découverte du logiciel : les fichiers vidéo et la prise en charge des emplacements réseau.

Aujourd’hui, la nouvelle mise à jour offre finalement la prise en charge de la vidéo, dont les formats AVI, MP4, MOV, WMV et MKV. Il est ainsi possible d’organiser ses fichiers vidéo au même titre que ses photos, d’y ajouter des notes, des mots-clés, des commentaires et même une géolocalisation.

Une nouveauté non négligeable et bienvenue au regard de la concurrence qui se contente généralement de traiter les fichiers photo et vidéo de façon indépendante. Votre bibliothèque pourra ainsi ordonner toutes vos images fixes ou animées. Il vous suffit ensuite simplement d’effectuer un clic-droit et de sélectionner le logiciel de traitement de votre choix.

Le firmware améliore également l’interface globale du logiciel – de base plutôt simple et claire – afin d’assurer encore plus d’aisance au niveau de la prise en main. Les paramètres de prise de vue sont par exemple plus facilement identifiables, les séparateurs de menu ont été redessinés et il est possible de visualiser la progression d’un « scan » (d’un disque dur ou d’un dossier). La nouvelle fonctionnalité « glisser-déposer » simplifie également l’import de photos ou de dossiers au sein du logiciel tout en ayant accès à des options de filtrage.

La définition des vignettes de visualisation a également été doublée et passe de 1024 px à 2048px, s’adaptant mieux aux grands écrans. Le renommage par lot a été simplifié, notamment grâce à la prévisualisation des images via une petite vignette. De même, le logiciel permet de réordonner manuellement et plus facilement ses images dans l’ordre souhaité par un glisser-déposer.

Enfin, notons que la précédente mise à jour de PhotoInsight (1.3.0) amenait la possibilité d’ajouter la géolocalisation de vos photos. Une fonction très pratique et qui vous permettra de retrouver facilement vos photos en fonction du lieu où elles ont été capturées.

Prix et disponibilité de PhotoInsight

PhotoInsight est disponible pour Windows en licence perpétuelle et ne requiert pas d’abonnement. Pour l’heure, aucune version pour macOS n’a été évoquée. Il est accessible gratuitement en version réduite ou en version Pro au tarif de 19 € depuis le site de l’éditeur.

Simple d’utilisation, capable de supporter de très nombreux formats de fichiers variés, pourvu d’un moteur de recherche complet, de données statistiques et d’une passerelle vers les logiciels de retouche les plus connus, il permet finalement une organisation intelligente et fonctionnelle, facilitant grandement le flux de travail.

La prise en charge des fichiers vidéo nous convainc encore un peu plus et le démarque désormais plus particulièrement de la concurrence. L’optimisation de l’interface et la correction des bugs sont tout aussi indispensables pour faire évoluer le logiciel dans le bon sens. Toutes ces nouveautés ont d’ailleurs été apportée par la mise à jour 1.4.0, mais depuis, les versions 1.4.1 puis 1.4.2 ont permis la correction de plusieurs bugs. Vous pouvez donc télécharger la version 1.4.2 via le lien suivant.