Les photographies de Mabeye Deme surprennent. Après les textures intrigantes de « L’envers du décor » en 2017, il revient avec sa nouvelle série « Gudi Dakar / Dakar la nuit ». Le photographe de rue dévoile les gestes et habitudes des habitants, par le biais des ilots de lumière qui parsèment la capitale plongée dans la pénombre. Une photographie de rue onirique et expérimentale, à découvrir à la Galerie Art-Z, dans le 11ème arrondissement de Paris, du 30 janvier au 27 février 2021.

Gudi Dakar/Dakar la nuit © Mabeye Deme

La photographie contemporaine africaine à la Galerie Art-Z

Depuis 20 ans, la galerie Art-Z accompagne les créateurs africains prometteurs en leur donnant les moyens de développer leur photographie contemporaine. Elle a été fondée en 1999 par Olivier Sultan, commissaire d’exposition spécialisé en art contemporain africain. En faisant la promotion d’artistes de toute l’Afrique, de l’Ouest, centrale et australe, il participe à démêler les façons de voir l’art africain, autour desquelles se forme parfois une confusion entre artisanat et art

Au travers d’expositions et de missions de coopération, il éclaire d’un gros coup de projecteur les zones d’ombres de la création africaine. Précurseur de ce genre de galeries à Paris, il a rebaptisé l’endroit « Galerie Art-Z »en 2013, en référence au Zimbabwe, pays pour lequel il voue un attachement particulier.

Gudi Dakar/Dakar la nuit © Mabeye Deme

Mabeye Deme et le clair obscur de Dakar

De la capitale plongée dans la pénombre — par manque d’éclairage public — ressortent ces îlots de lumière formés par les échoppes. Alors, Mabeye Deme nous plonge, à travers l’embrasure des portes, dans un univers clair-obscur intimiste, racontant les gestes et habitudes du quotidien.

En flâneur nocturne, et allant au contact des situations et des personnes, il dépeint des métiers du quotidien, des lieux-refuges et des rencontres nocturnes. En effet, chaque soir, durant des mois, le photographe de rue part à la tombée de la nuit, avec Kader Ndong qui l’assiste dans son travail. Ils discutent avec les commerçants de leur approche photographique et obtiennent leur autorisation pour les photographier.

« Je recherchais des clairs-obscurs, en décalage avec les scènes surexposées de la ville, les clichés de couleurs vives. Ici tout est atténué et mis en valeur, par la lumière à la fois étouffée de la nuit et contrastée. »

Mabeye Deme

Né en 1979 à Tokyo, d’une famille sénégalaise, Mabeye Deme a passé sa jeunesse entre Dakar et Paris. Il étudie le cinéma à La Sorbonne Nouvelle. En 2012, il devient photographe de plateau et est publié dans les Cahiers du Cinéma.

C’est en 2015 qu’il rejoint le collectif d’artistes Black Containers, dédié à la création, la promotion et la diffusion des images artistiques contemporaines. Mabeye Deme a été exposé à l’Unesco à Paris (dans le cadre de la semaine africaine), à la Biennale des Arts Off, au Sénégal, à la Galerie Trajectoire à Marseille, et au Musée de l’Abbaye Saint Germain à Auxerre.

Gudi Dakar/Dakar la nuit © Mabeye Deme

Gudi Dakar/Dakar la nuit © Mabeye Deme

Informations pratiques :
Mabeye Deme : Gudi Dakar / Dakar la nuit
du 30 janvier au 27 février 2021
Galerie Art-Z
27 rue Keller, Paris 11e
du mercredi au samedi de 14h à 19h
ou de 12h à 18h en période de couvre-feu
Entrée libre

Pour plus d’informations sur l’exposition, rendez-vous sur le site de la Galerie Art-Z. Pour découvrir d’autres photographies de Mabeye Deme, rendez-vous sur Instagram.