Canon vient de présenter un nouveau capteur CMOS. Adoptant le format APS-H, il offre une résolution de… 250 Mpx. Toutefois, ce dernier n’est probablement pas destiné à nos boîtiers photo, mais davantage à une utilisation industrielle.

250 Mpx… pour quoi faire ?

Rien ne semble plus arrêter la résolution des capteurs d’image. Ainsi, le dernier-né du constructeur japonais atteint le cap des 250 millions de pixels. On notera le format APS-H de ce capteur, situé entre l’APS-C et le plein format, et qui mesure 29,4 x 18,9 mm. Plus concrètement, ce capteur sera capable de produire des images de 29 568 x 12 558 pixels. Les pixels, quant à eux, mesurent 1,5 µm.Capteur Canon 250 Mpx

Le capteur Canon LI8020 devrait être disponible très prochainement. Cependant, il sera réservé à des applications industrielles : surveillance, inspection industrielle, microscopes, numérisation de documents…

Ce capteur est le fruit de longues années de recherche de Canon. La première annonce concernant ce capteur remonte à 2015, avec une première présentation au public au CES 2017.

Fonctionnalité « Region of Interest »

En utilisant la totalité de ses pixels, le capteur est capable d’atteindre la cadence de… 5 images par seconde. Cependant, le LI8020 possède une « botte secrète » particulièrement intéressante. En effet, il dispose d’une fonctionnalité « Region of Interest » (point d’intérêt).

Capteur Canon 250 Mpx

Elle permet au capteur de lire une portion congrue du capteur. Ainsi, il est possible de rogner l’image pour se focaliser sur une zone spécifique. Grâce à la résolution de 250 Mpx, l’image doit être particulièrement riche en détails.

En exploitant cette possibilité, le LI8020 pourra capturer des vidéos rognées en 8K à 24 i/s, en 4K à 30 i/s ou en 1080p à 60 i/s, d’après les informations fournies par Canon. Ce zoom numérique ultra-puissant pourrait ainsi permettre de suivre le déplacement d’un objet à travers tout le champ du capteur. Et ce, sans nécessiter de zoom optique ou de mécanisme de rotation de la caméra.

Canon devrait décliner ce capteur en 2 versions. D’une part, le LI8020SAC, capable de capturer des images couleur. De l’autre, le LI8020SAM, réservé à la capture d’images en noir et blanc. En toute logique, ce dernier ferait l’impasse sur la matrice de Bayer, afin d’accroître la précision des clichés (à l’instar d’appareils comme le Leica M10 Monochrom ou le Phase One IQ3 100 MP Achromatic).

Si ce capteur reste l’apanage des domaines scientifique et industriel, la prouesse accomplie par Canon mérite d’être soulignée. Et elle ouvre peut-être la voie à un (hypothétique) Canon EOS R5s, au capteur ultra-défini.