Panasonic dévoile sa nouvelle caméra à objectif interchangeable Lumix DC-BGH1, équipée d’un capteur Micro 4/3, de la technologie Dual Native ISO et capable de filmer en C4K/4K à 60p/50p 4:2:0 10 bits. Une caméra qui se veut polyvalente et évolutive via des dispositifs externes et des fonctionnalités intéressantes de contrôle ou de streaming.

Un capteur Micro 4/3 pour la nouvelle caméra BGH1

Pour sa nouvelle caméra, Panasonic n’a pas opté pour un capteur plein format, mais bel et bien pour son capteur d’origine Micro 4/3, plus petit mais capable de délivrer une très belle qualité d’image.

Le choix d’un capteur Micro 4/3 permet deux choses : autoriser un gabarit relativement compact à sa nouvelle venue et une compatibilité plus large d’objectifs via les catalogues Panasonic et Olympus qui partagent la même monture. Notons également que la BGH1 est compatible avec les optiques anamorphiques.

SIRUI 35 mm f/1.8 1.33x : le nouvel objectif anamorphique abordable pour hybrides Micro 4/3

Ainsi, nous trouvons un capteur Live MOS 4/3″ d’une définition de 10,2 Mpx couplé à la technologie Dual Native ISO et au processeur Venus Engine. Cette technologie, également utilisée dans les Varicam Panasonic a pour but de minimiser la génération du bruit en haute sensibilité. Cela explique aussi la définition de 10,2 Mpx, qui peut sembler un peu faible en regard des capteurs standards, mais qui gère mieux la montée en ISO, et permet d’atteindre 51 200 ISO en natif et jusqu’à 204 800 ISO en étendu.

Vidéo C4K/4K à 60p/50p

La caméra Lumix BGH1 permet de filmer en C4K/4K (4096 x 2160 px)/(3840 x 2160px) 60p/50p en interne en 4:2:0 10 bits et en externe 4:2:2 10 bits via HDMI. Le mode comprend également un profil Hybrid Log Gamma (HLG) compatible avec le HDR et V-Log L (pour une plage dynamique étendue de 13 stops) pour faciliter la post-production et avoir une plus grand marge de retouche. L’enregistrement Quick & Slow Motion est aussi possible grâce à des fréquences d’images allant jusqu’à 60 ips en C4K et jusqu’à 250 images/s en Full HD.

Suivi AF pour les humains et les animaux

Le système autofocus avec technologie DFD de la BGH1 profite de la fonction de détection des humains et des animaux se déplaçant rapidement (canidés, félidés et oiseaux), assurant ainsi aux vidéastes un bon suivi des sujets, indispensable pour la vidéo. Une fonction empruntée aux boîtiers hybrides.

Enregistrement illimité et gabarit compact

La caméra Lumix BGH1 profite d’une construction favorisant la dispersion de la chaleur, permettant ainsi l’enregistrement vidéo illimité. Un très bon point par rapport à la majorité des appareils photo hybrides qui sont souvent limités par la durée d’enregistrement vidéo, à cause d’un risque de surchauffe.

La caméra BGH1 est ainsi composée d’alliage d’aluminium et de magnésium lui assurant un gabarit relativement compact et léger (545 grammes) et opte pour une forme cubique.

Connectique et dispositifs externes

La BGH1 est équipée d’une connectique relativement complète : USB 3 Type-C, interface 3G-SDI, HDMI Type A, prise micro, casque, entrée GenLock, une entrée/sortie Time Code, alimentation Power over Ethernet (PoE+).

Le contrôle simultané d’un maximum de 12 caméras BGH1 est également possible via le logiciel Panasonic Lumix Thether pour Multicam pour des sets-up complets et variés. La caméra est également compatible avec un ensemble d’accessoires externes tels que des rigs et des stabilisateurs pour optimiser ses enregistrements.

La caméra comprend deux slots de cartes SD permettant deux sauvegardes ou l’enregistrement relais. Le Wifi et le Bluetooth sont également de la partie, notamment pour le contrôle à distance.

Enfin, une mise à jour future du logiciel prendra en charge le streaming IP filaire pour retransmettre en direct interviews, événements, etc.

Prix et disponibilité de la caméra Panasonic Lumix BGH1

La caméra Panasonic Lumix BGH1 sera disponible en noir en novembre 2020 au prix indicatif de 2099 €.

Notre premier avis sur la caméra Panasonic Lumix BGH1

La nouvelle caméra Panasonic Lumix BGH1 se destine particulièrement à l’enregistrement d’évènements en direct, pour la réalisation de plans au drone ou de plans vidéos en mouvement, sportifs, d’actions, etc. Discrète et compacte, elle peut ainsi facilement être adaptée à de nombreux setups sans alourdir l’ensemble. Une caméra simple de prime abord, mais qui s’avère particulièrement polyvalente, notamment grâce à ses nombreuses fonctions de synchronisation et de connectivité.

Panasonic dévoile donc une caméra moderne qui semble adaptée aux besoins actuels. Ce faisant, la marque rassure les amateurs éclairés et les professionnels de l’image quant à l’avenir du format Micro 4/3, avec une nouvelle orientation sans doute moins axée photo, mais bien davantage vers la vidéo.