Le Panasonic Lumix S1H est le premier appareil photo et vidéo hybride reconnu comme apte à la production cinématographique par Netflix. Une première pour un appareil si compact et polyvalent, pensé avant tout pour la vidéo. le Lumix S1H rejoint ainsi la très sélective liste de caméras professionnelles qui doivent répondre à des critères stricts pour produire des séries et des films diffusables sur la plate-forme.

Un programme diffusé sur Netflix doit être capturé par des caméras « approuvées ». Pour le contenu non fictionnel, cette condition est plus flexible, mais toute exception doit être discutée en amont avec le chef de projet Netflix concerné. Dans cette liste, nous retrouvons des caméras ARRI, Canon, Panasonic, RED, Panavision, Sony et Blackmagic mais aucun mirrorless comme le Sony A7S, le Nikon Z 6, le Lumix GH5, etc.

Les caméras Canon certifiées Netflix, des modèles 100% vidéo

Les modèles approuvés par Netflix avaient tous en commun, jusqu’à aujourd’hui, d’être des caméras professionnelles, destinées spécifiquement à la vidéo et au cinéma et répondre à certaines exigences strictes définies par Netflix, comme une définition d’enregistrement minimale, des formats exigés, des profils d’image, etc.

Le Panasonic S1H est le premier appareil photo hybride à intégrer cette fameuse liste, preuve que la plate-forme fait confiance aux caractéristiques techniques et aux performances du nouveau boîtier Panasonic, clairement orienté pour la vidéo et dont le tarif de 3990€ est bien plus abordable que la majorité des caméras jusque-là approuvées par Netflix.

Vous pouvez retrouver la liste des caméras concernées via le lien suivant.

Pour rappel, l’hybride Panasonic S1H est équipé d’un capteur plein format de 24,2 millions de pixels sans filtre passe-bas et autorise un enregistrement vidéo en illimité (ce qui n’est pas encore le cas de tous les hybrides, même ceux dédiés à la vidéo). Il est capable d’enregistrer des vidéos en 6K/24p (au format 3:2), en 5,4/30p (format 3:2) ou 5,9K/30p (format 16:9) et propose l’enregistrement 10-bit en C4K 30p en interne, habituellement réservé aux caméras professionnelles. L’appareil peut aussi enregistrer en 4K 30p 4:2:2 10-bit et capturer un flux vidéo 4:2:2 10 bit 4K en 60/50p via le port HDMI avec une visualisation sur un moniteur externe.

D’autres fonctionnalités expertes, comme l’enregistrement V-Log/ V-Gamut ou encore le mode HLG (Hybrid Log Gamma) sont appréciées pour l’étalonnage. Et pour ceux qui souhaitent un rendu encore plus cinématographique, le Lumix S1R dispose d’un mode 4K anamorphique, sans oublier la possibilité d’enregistrer des vidéos HDR, des séquences en Slow Motion C4K/4K à 60 ips et en Full HD à 180 ips.

La double stabilisation de l’appareil, son système de double ISO natif qui permet d’étendre la plage dynamique du capteur, l’autofocus à détection de phase et à technologie DFD et sa construction tropicalisée sont d’autres atouts intéressants pour les vidéastes et participent sans doute à son éligibilité aux yeux de Netflix.

Panasonic Lumix S1H, hybride plein format avec vidéo 6K

Cette reconnaissance de la part d’une plate-forme vidéo mondialement connue accorde ainsi encore plus de crédibilité aux boîtiers hybrides orientés vidéo et quelque chose nous dit que la course technologique entre fabricants ne fait que commencer. D’ailleurs, peut-être même que Canon, Nikon ou Sony sont déjà en train de lorgner cette liste Netflix pour y faire figurer leur actuel ou prochain hybride orienté vidéo.