C’est dans une galerie d’art à ciel ouvert que Vilnius s’est déconfinée. En effet, la municipalité de la capitale lituanienne a mobilisé 100 panneaux d’affichage pour exposer 100 artistes à travers la ville — et leur permettre de vendre leurs oeuvres. Du coup, la ville prend un autre visage.

Oeuvre de Egle Ulcickaite, Dzageris (2020) @Saulius Ziura

Un soutien aux artistes en sortie de confinement

Fermeture des galeries et lieux culturels, activités non priorisées par les aides de l’État : le confinement a fait perdre beaucoup de leur activité et de leurs revenus aux artistes. Leurs nouveaux projets n’ont pas pu toucher le public et les collectionneurs durant cette période. Alors, chacun cherche des solutions pour venir en aide au monde artistique.

En effet, Vilnius, la capitale lituanienne est restée confinée durant 3 mois jusqu’à la mi-juin. Pour aider à remettre la vie locale sur pied, l’opération « Art Needs No Roof » offre une vitrine urbaine pour espérer ainsi booster la visibilité et les revenus des artistes.

L’art se répand dans les rues

Désormais, l’art quitte les espaces clos des galeries et se répand dans les rues de Vilnius. Accessible de jour comme de nuit, l’art n’a plus de toit et est rendu visible par tous. « Art Needs No Roof » a donné à la ville d’autres couleurs.

En partenariat avec JCDecaux qui a mobilisé ses panneaux d’affichage, la municipalité a sélectionné 100 artistes parmi les 500 candidatures reçues. Néanmoins, les artistes non sélectionnés peuvent exposer et vendre leurs oeuvres grâce à une galerie virtuelle prévue par la municipalité.

Peintres, sculpteurs, photographes, artistes vidéo ont dévoilé leurs oeuvres au grand jour durant quelques semaines et les ont proposées à l’achat. L’opération est un succès. Le site du projet contient une carte répertoriant les oeuvres à travers la ville. Dès sa première semaine de lancement, il a été visité plus de 8 000 fois.

Un projet qui pourrait devenir courant

D’ailleurs, le succès du projet a donné envie à Remigijus Šimašius, directeur de l’agence de tourisme officielle Go Vilnius, de réitérer l’opération. Ce n’est pas la première initiative en faveur de l’expression artistique (sous Covid-19) que propose l’agence. Ils avaient par exemple lancé la « Mask Fashion Week », qui encourageait les habitants à dévoiler leurs créations de masques sur une route prévue à cet effet ou en envoyant leurs photographies.

Dorénavant, l’agence ne se laisse plus démoraliser par la pandémie, et utilise le biais de l’art pour donner des couleurs au quotidien. « Toutes ces initiatives mises ensembles, Art Needs No Roof inclus, ont aidé à transformer les espaces publics en des espaces encore plus vivants qu’avant la pandémie« , a déclaré Remigijus Šimašius.

Le projet éphémère a donc des chances de revoir le jour. Comme quoi la Covid-19 en nous poussant à rechercher des solutions fait naitre des initiatives qui pourraient changer le paysage citadin de la Lituanie. On se laisser aller à imaginer des villes où les publicités seraient remplacées par des oeuvres d’art.