Face Depixelizer est un programme qui utilise l’intelligence artificielle pour transformer des images pixellisées en véritables photos. Et ainsi transformer des fichiers faiblement définis en image en haute définition.

Développé par le Russe Denis Malimonov, ce programme repose sur le principe du StyleGan, un réseau antagoniste génératif d’intelligence artificielle intitulé Pulse qui crée des visages humains photoréalistes. L’algorithme Pulse a été introduit par les chercheurs de Nvidia et est disponible depuis février 2019.

Ainsi, à partir d’une image pixellisée contenant très peu d’informations, il est possible de créer un visage qui semble être ce à quoi il devait ressembler via ce programme. Voici un GIF qui montre les différentes phases d’analyse et de recherche à partir d’une image pixellisée.

Bien que les données soient basées sur des visages réalistes, les images pixellisées n’ont pas besoin d’être réelles pour faire fonctionner l’application. Elle peut être utilisée pour générer des visages à partir de fichiers provenant de jeux vidéo, de peintures, de captures d’écran ou encore de films par exemple. Il faut toutefois à s’attendre à des rendus assez surprenants, comme le montre les résultats suivants :

Un outil encore hasardeux, qui semble toutefois mieux fonctionner avec des visages humains. Le principal problème de cette application – et non des moindres – est qu’elle a tendance à transformer les visages noirs en visages blancs, comme le montre l’exemple réalisé sur l’ancien président américain Obama. Un problème qui est dû à l’échantillon de visages utilisés pour l’analyse, majoritairement blancs, et qui manquent donc cruellement de diversité. Un problème déjà soulevé à plusieurs reprises, car il vient introduire un biais non négligeable au sein des mécanismes d’intelligence artificielle. 

Si vous n’êtes pas satisfait de l’image proposée par Face Depixelizer, sachez qu’il est possible de modifier les réglages avancés pour affiner plus ou moins le résultat final.

Si certains s’inquiètent sur la possibilité d’identifier des visages volontairement floutés, le créateur précise que c’est impossible et que l’outil est uniquement capable de créer des visages imaginaires. Dans tous les cas, Pulse n’a pas été conçu pour reconstruire l’image d’origine ni pour permettre l’identification de la personne présente sur la photo pixellisée. Il est de toute manière extrêmement difficile de faire de la reconnaissance faciale à partir d’images floues, le risque d’erreur étant bien trop élevé.

Comme l’expliquent les auteurs de ce projet, il s’agit avant tout d’obtenir facilement et rapidement des images en haute résolution. Et ainsi de pallier certains scénarios où la capture de telles images s’avère très compliqué : en médecine, en astronomie, ou même sur des photos anciennes dont les fichiers sont en basse définition. Ainsi, PULSE représenterait un progrès considérable pour la communauté scientifique comme pour l’industrie du divertissement, en permettant de restaurer aisément (et à moindres coûts) des photos ou des séquences vidéo de faible qualité.

FaceShifter : le nouvel outil de Microsoft Research pour intervertir des visages grâce à l’intelligence artificielle

L’outil pourrait également servir à améliorer la retouche photo grâce à un ré-échantillonnage plus précis par exemple pour agrandir ou améliorer la netteté des images.

Pour l’heure, Face Depixelizer est dédié uniquement aux photos d’humains. Vous pouvez accéder gratuitement au code source via la page GitHub du projet ou en ligne via un navigateur sur la page dédiée à ce projet. Seule restriction : votre image doit obligatoirement être au format carré.