L’intervallomètre est sûrement l’un des accessoires les plus utiles en photographie. Il se montre indispensable pour réaliser des photographies en pose longue, pratiquer l’astrophotographie, réaliser des time-lapses et bien plus encore.

Spécialisé dans la conception d’accessoires photo et vidéo, la marque irlandaise Hähnel a récemment lancé son Captur Timer Kit. Disponible aux alentours de 80 €, ce pack comprend un déclencheur à distance et une télécommande. Il est disponible pour les boîtiers Canon, Nikon, Olympus/Panasonic, Sony et Fujifilm. Nous avons eu l’opportunité de passer quelques semaines avec cet accessoire.

Le Captur Timer Kit représente-il la solution idéale ? Quelles performances pouvons nous attendre de cet intervallomètre ? Pour le savoir, nous l’avons testé – branché à notre Canon EOS R – et voici notre compte-rendu détaillé.

Présentation du Captur Timer Kit de Hähnel

Bien souvent, les télécommandes proposées par les différents constructeurs photo s’avèrent assez limitées. Elles ne disposent en effet que d’un déclencheur, et ne sont pas programmables.

C’est pour cette raison que bon nombre de photographes se sont tournés vers les intervallomètres. Comme leur nom l’indique, ils permettent de capturer des photos à un intervalle régulier et autorisent la capture d’une série d’images en continu. Ils permettent également de pratiquer la pose longue très facilement, en définissant précisément la durée d’exposition (au-delà des 30 secondes autorisées par bon nombre d’appareils).

Hähnel Captur Timer Kit

Le récepteur Captur Timer Kit monté sur un Canon EOS 6D

Certains constructeurs tendent à intégrer un intervallomètre dans leurs boîtiers récents. Cependant, bien des boîtiers – notamment d’entrée de gamme – sont démunis de cette fonctionnalité, pourtant fort utile.

Certaines applications pour smartphones permettent également de contrôler à distance son boîtier – et, dans certains cas, de bénéficier d’une fonction intervallomètre. Malgré tout, les possibilités de réglages restent limitées. De même, votre smartphone demeure indisponible pendant toute la durée de la capture, et cela peut rapidement épuiser sa batterie.

À cette fin, le Captur Timer Kit doit représenter la solution idéale pour celles et ceux voulant réaliser de superbes photos. Ce kit est composé de 2 éléments distincts. Une télécommande sans fil (le Captur Module), dotée d’un petit écran rétroéclairé, permettant de régler les différents paramètres de déclenchement. Et un récepteur (le Captur Receiver), qui vient s’attacher à la griffe porte-flash de votre boîtier.

Tous deux communiquent par ondes radio (2,4 Ghz), offrant une portée théorique de 100 mètres. Le récepteur est raccordé au boîtier grâce au câble fourni.

On notera toutefois que la télécommande peut être branchée directement au boîtier photo. Elle pourra donc être utilisée comme un déclencheur filaire, pratique en cas de défaillance des piles du récepteur.

Le Captur Timer Kit peut être réglé de 0 seconde à 99 heures, 59 minutes et 59 secondes, et peut capturer jusqu’à 999 photos (et plus via le mode illimité).

Canon EOS R, Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM – 105 mm, f/8, 1/20s, 250 ISO

Un intervallomètre très pratique

Le Captur Timer Kit de Hähnel s’avère assez compact – et pourra donc être glissé facilement dans n’importe quel sac photo.

Hähnel Captur Timer Kit

La télécommande mesure 14,8 x 4,8 x 2 cm et pèse 120 grammes une fois 2 piles AA insérées. On y retrouve un déclencheur principal, une croix directionnelle avec un bouton central, un bouton Start/Stop et un bouton de verrouillage des commandes.

On notera bien sûr le petit écran, qui mesure environ 4 cm de diagonale. Il est surmonté par une petite diode très pratique, qui permet de voir directement si la mise au point est effectuée et/ou si la capture d’une photo est en cours. Sur les côtés, on notera la présence d’un interrupteur On/Off et d’une prise mini-jack 2,5 mm.

Quant au récepteur, il mesure 8,6 x 4,4 x 2,4 cm pour 104 grammes. Ses mensurations s’avèrent assez réduites au premier abord. Mais une fois monté sur notre EOS R, il s’avère un peu long, ce qui peut éventuellement surprendre. Malgré tout, l’ensemble est suffisamment compact pour être emporté partout et ne pas gêner la manipulation du boîtier ou de l’objectif.

À noter que le récepteur est doté d’une double-monture, qui lui permettra d’être installé sur la griffe du flash du boîtier, mais aussi sur un trépied. Il est lui-même doté d’une griffe pour flash sur la partie supérieure. Vous pourrez monter un accessoire supplémentaire, même lorsque le récepteur est déjà en place. Cependant, le récepteur n’est pas muni de contacteur, et ne pourra donc pas assurer la communication entre un flash et le boîtier.

Du reste, on notera la présence d’un bouton de déclenchement manuel, d’une lumière clignotante, d’un interrupteur On/Off et d’une prise mini-jack.

Hähnel Captur Timer Kit Canon EOS R

L’ensemble fonctionne avec 4 piles AA (2 dans la télécommande, 2 dans le récepteur), lesquelles sont fournies dans la boîte. Au-delà des 2 câbles déjà mentionnés, on y retrouve aussi une notice complète, comprenant des instructions en français. Un excellent point pour celles et ceux qui rencontrent des difficultés avec la langue de Shakespeare ou de Goethe.

Hähnel Captur Timer Kit Fujifilm X-T2

Notre Fujifilm X-T2, piloté par le Hähnel Captur Timer Kit

Hähnel propose différentes versions du Captur Timer Kit, compatibles avec les différentes marques d’appareils photo :

Notre version dédiée aux boîtiers Canon comprend un câble C1 (mini-jack) et un câble C3 (standard propriétaire utilisé par les boîtiers pro de Canon). Le Hähnel Captur Timer Kit est donc pleinement compatible avec l’écrasante majorité des reflex et hybrides Canon.

 

Si vous utilisez plusieurs boîtiers de marques différentes, pas besoin de racheter le kit complet (heureusement). Il vous suffit simplement d’acheter le câble compatible avec votre appareil, proposé sur le site de Hähnel. De même, la télécommande (Captur Module) comme le récepteur (Captur Receiver) peuvent être achetés séparément.

À l’instar du Hähnel ProCube 2, que nous avions précédemment testé, l’ensemble présente un très bon niveau de fabrication et de finitions. Ainsi, on notera le placage or des câbles mini-jack, signe d’une qualité supérieure. Le récepteur comme la télécommande s’insèrent très facilement sur le boîtier et restent parfaitement en place. Aucun jeu n’est à signaler au niveau des branchements. Seul point négatif : la peinture est très sensible aux éraflures : prudence donc quand vous rangez le kit dans votre sac.

Notre Canon EOS R, surmonté du récepteur Captur Timer Kit de Hähnel

Performances et facilité d’utilisation du Captur Timer Kit

Un intervallomètre compact et bien fini, c’est déjà très bien. Mais un intervallomètre facile et pratique, c’est mieux ! Mettons fin au suspens : le Captur Timer Kit de Hähnel est un produit de très bonne facture et permet facilement d’obtenir de superbes images.

Commençons par une première surprise : notre version du Captur Timer Kit, pourtant dédié aux boîtiers Canon, a parfaitement fonctionné avec un Fujifilm X-T2. Il est vrai que ce boîtier est lui aussi doté d’une prise mini-jack C1. Mais nous avons été agréablement surpris de voir que l’ensemble fonctionnait parfaitement.

Hähnel Captur Timer Kit - Jean-Nicolas Lehec

Sur le pont d’Avignon… Fujifilm X-T2, 7artisans 35 mm f/1,2 – 35 mm – f/11 – 20s – 200 ISO

Deuxième bonne surprise : la portée de 100 mètres annoncée par le constructeur n’est pas exagérée. Lorsque nous avons réalisé nos tests, nous avons pu nous éloigner à bonne distance (90 mètres environ) et le récepteur a parfaitement répondu. Attention toutefois : si des obstacles sont présents entre la télécommande et le récepteur, la portée sera évidemment réduite.

Hähnel Captur Timer Kit - Jean-Nicolas Lehec

Petit coin de campagne… en plein Paris, au parc Montsouris ! Canon EOS R, Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM – 24 mm, f/14, 2,5s, 100 ISO

Comme nous l’avons indiqué au début de ce test, cet intervallomètre est conçu pour la pose longue, réaliser des time-lapses ou encore pratiquer l’astrophotographie. Pour tout cela, vous pourrez utiliser le petit écran présent sur la télécommande. L’interface est peut-être un peu dense, mais reste très lisible. On apprécie le petit indicateur de batterie, toujours très pratique.

L’interface du Hähnel Captur Timer Kit s’avère simple et lisible

Le Captur Timer Kit peut ainsi être utilisé en mode Single Shot (capture unique) ou en mode Rafale. Pour cela, il suffit d’appuyer à mi-course pour effectuer la mise au point, et d’enfoncer le déclencheur pour démarrer la capture. Ceci s’avère très pratique pour de la photo de groupe sur trépied, ou encore pour capturer les traînées générées par les phares des voitures sur une route.

Évidemment, le Captur Timer Kit peut aussi être employé en mode Bulb :  il suffit d’appuyer une seconde fois sur le bouton principal pour terminer la capture de la photo.

Hähnel Captur Timer Kit - Jean-Nicolas Lehec

Canon EOS R, Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM – 105 mm – f/4 – 1,6s – 100 ISO

Mais le principal atout du Captur Timer Kit est évidemment son mode programmable à l’envi. Très facile à prendre en main, il permet de définir 2 intervalles distincts. Le but : permettre de capturer plusieurs séries de photos espacées par un temps de pause plus ou moins long.

Bien évidemment, il est possible de programmer le nombre de photos à capturer. Vous pourrez aussi définir précisément la longueur totale de la capture, ou encore le délai avant le début de la capture des images.

Hähnel Captur Timer Kit - Jean-Nicolas Lehec

Ambiance nocturne à la gare Saint-Lazare – Canon EOS R, Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM – 105 mm, f/9, 2s, 400 ISO

Plus concrètement, vous pouvez spécifier un délai d’une heure avant le début de votre shooting, et capturer une série de 20 photos, toutes espacées de 5 secondes. L’appareil fait ensuite une « pause » pendant 2 minutes, avant de reprendre la même série de 20 photos espacées de 5 secondes, puis de refaire une « pause » de 2 minutes, etc. De même, vous pourrez spécifier que ce cycle soit répété 10 fois au total, avant de s’arrêter.

Ce mode de fonctionnement est extrêmement pratique pour pratiquer l’astrophotographie. Il suffit de programmer le nombre de clichés, et l’appareil s’occupe du reste. Il ne reste plus qu’à « empiler » les images dans Photoshop pour créer de magnifiques « startrails« .

Hähnel Captur Timer Kit - Jean-Nicolas Lehec

Effet « startrail » et ciel normand – Canon EOS 6D – Sigma 24-70 mm f/2,8 DG HSM – 70 mm, f/4, 1704s, 100 ISO

De la même manière, nous avons pu capturer plusieurs time-lapses avec le Captur Timer Kit. Une fois les photos enregistrées sur l’appareil, il suffit simplement de les post-traiter et d’utiliser un logiciel adapté pour générer la vidéo du time-lapse.

Au cours de nos sorties photo, nous avons pu apprécier la simplicité de l’interface du Captur Timer Kit. Avec la croix directionnelle et le bouton « Set », on peut naviguer entre les différents « onglets » et définir le nombre d’images à capturer et leur intervalle.

À ce titre, mentionnons la clarté de la notice fournie (en français). Elle permettra aux néophytes comme aux photographes expérimentés de tirer parti très rapidement de l’intervallomètre et de capturer de superbes clichés.

Hähnel Captur Timer Kit - Jean-Nicolas Lehec

Fujifilm X-T2 – Laowa 65 mm – 65 mm, f/13, 20s, 400 ISO

À qui s’adresse le Captur Timer Kit de Hähnel ?

Disponible aux alentours de 80 €, ce pack couplant déclencheur à distance et intervallomètre s’adresse à celles et ceux qui veulent aller au-delà de ce qui est immédiatement visible à l’œil nu. Poses longues, time-lapses, astrophotographie… peuvent ainsi être capturés facilement.

Hähnel Captur Timer Kit - Jean-Nicolas Lehec

Pose longue ferroviaire – Fujifilm X-T2, Laowa 65 mm – 65 mm, f/11, 4s, 200 ISO

Avec son petit écran rétroéclairé et son interface simple et pratique, il permet de programmer aisément les séquences de photos que vous désirez. Il propose un grand nombre d’options et offre donc une grande latitude de réglages.

Avec sa portée de plusieurs dizaines de mètres (sans obstacles entre la télécommande et le boîtier), il pourra aussi servir à celles et ceux voulant capturer des photos à distance. Ce qui peut être très pratique lors d’événements sportifs, par exemple, ou à la campagne. Les photographes animaliers pourront également tirer parti de cette fonctionnalité.

Disponible pour les reflex et les hybrides Canon, Nikon, Sony, Fujifilm, Olympus et Panasonic, il s’avère un très bon compagnon pour toutes vos sorties photo nocturnes… mais pas seulement.

Hähnel Captur Timer Kit - Jean-Nicolas Lehec

Grâce à un filtre ND, il est possible de capturer des poses longues en plein jour, créant des images au rendu surprenant. Canon EOS R – Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM – 50 mm – f/13 – 1,30s – 100 ISO

Captur Timer Kit de Hähnel : simple et efficace

Nous ressortons de ce test avec une impression globale positive de ce Captur Timer Kit. Léger et compact, il pourra se glisser dans n’importe quel sac photo. Bien fini, il s’avère de bonne facture et on n’observe aucun souci de conception.

Ce kit réunit avec brio un intervallomètre et un déclencheur à distance. Grâce à son petit écran et à son interface simple et claire, vous pourrez définir précisément le nombre de photos à capturer (jusqu’à 999 images) et la durée de la capture (100 heures maximum). On apprécie beaucoup le grand nombre de réglages proposés, qui offrent de (très) nombreuses options pour vos prises de vues.

Au-delà, on note aussi la petite LED sur la télécommande, le rétro-éclairage de l’écran, la présence d’un bouton On/Off… mais aussi la possibilité de brancher directement la télécommande au boîtier grâce au câble fourni. Autant de petits détails qui rendent ce produit vraiment agréable à utiliser au quotidien.

Sa compatibilité avec les reflex et hybrides Canon (mais aussi avec notre boîtier Fujifilm) est également appréciable. De même, la disponibilité de câbles supplémentaires sur le site du constructeur est un bon point, puisqu’il vous suffira de racheter un câble pour utiliser votre Captur Timer Kit avec un boîtier d’une autre marque.

Au final, cet intervallomètre Captur Timer Kit de Hähnel ne souffre d’aucun vrai défaut, et pourra donc vous accompagner dans toutes vos aventures photographiques.

Test de l'intervallomètre Captur Timer Kit de Hähnel
Qualité de fabricationNotice en français fourniePiles AA fourniesInterrupteur On/Off sur la télécommande et le récepteurRapport qualité-prixAucun souci de compatibilité2 intervalles distincts programmablesÉcran de la télécommande rétroéclairéTrès riche en fonctionnalités mais facile à utiliser
Récepteur un tantinet longPeinture qui s'érafle facilementNe fait pas le café, quel dommage
7.8Note finale
Design / Qualité7.5
Fonctionnalités8
Performances8