Le Festival Les femmes s’exposent, qui lutte pour l’égalité hommes-femmes dans la photographie, lance son appel à candidatures. En partenariat avec Fujifilm, l’Obs et la SAIF (Société des Auteurs des Arts Visuels et Images Fixes), le Festival comprend 3 prix. Voici les 3 thématiques de l’appel à candidature 2020 de ce festival qui, depuis 2018, offre une scène aux femmes photographes.

© Les femmes s’exposent 2019

Le Festival propose ainsi 3 prix auxquels candidater :

  • Le Grand prix Les femmes s’exposent-Fujifilm récompensera un sujet photographique en lien avec les droits fondamentaux.
  • Le prix Obs récompense un travail documentaire ou journalistique mettant en lumière un sujet original.
  • Le prix SAIF axe sa thématique sur un travail artistique proposant une réflexion sur le soin. Il en résulte un concentré de thèmes humanistes et artistiques qui laissent la place à l’innovation.

Les femmes s’exposent

Au programme de cette édition 2020 : 14 expositions en extérieur sont prévues, dont une résidence. Comme chaque année, des projections, tables rondes et visites guidées seront à découvrir tout au long du Festival.

© Les femmes s’exposent 2019

Chaque année, le Festival Les femmes s’exposent met en lumière le travail de femmes photographes — alors que les femmes restent en infériorité dans la représentation des photographes.

© Les femmes s’exposent 2019

Si la 3ème édition doit se dérouler à Houlgate, en Normandie du 12 juin au 31 août 2020, les organisateurs sont aujourd’hui encore dans l’incertitude quant au maintien des dates.

« Le confinement renforce les inégalités. L’absence des femmes photographes dans certains médias est alarmante », a observé Béatrice Tupin, Présidente du Festival. Déplorant la situation actuelle pour tous les photographes, elle espère le maintien de l’édition 2020. Elle rappelle :  « ce festival ne s’est pas construit en opposition aux hommes et à nos confrères. Il existe pour tenter de réparer, compenser le manque de visibilité des femmes. Et susciter de nouveaux talents. Pour plus d’égalité, pour permettre que vive la pluralité des regards qui enrichit chacun. »

Voici un rappel de la programmation 2019 :

Conditions de l’appel à candidatures

Pour participer, votre série doit être inédite et ne pas avoir remporté de prix auparavant. Pour candidater, vous devez être une femme photographe professionnelle et résider en France (hors Prix Obs).

Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire d’inscription présent sur le site du Festival, d’adresser votre dossier avec synopsis et photographies HD légendées, ainsi qu’une biographie avant le 10 mai 2020 à minuit.

Le Grand Prix Fujifilm sur les droits fondamentaux

Le Grand Prix récompensera un projet en lien avec les droits. S’il se focalise sur les droits humains fondamentaux, le concours englobe également les droits de la nature en replaçant dans ce cadre l’humain comme une des composantes du monde vivant. « Les projets photographiques proposés pourront traiter du respect d’un ou plusieurs de ces droits, ou de manquements, violations et contournements, en France ou ailleurs. » prévoit le Grand Prix.

Vous pouvez remporter un appareil moyen-format Fujifilm GFX 50R et un objectif GF 63 mm, d’une valeur de 6 098 €.

Le Prix OBS sur un travail journalistique ou documentaire

Tout projet journalistique ou documentaire est accepté. Les candidates seront jugées sur la présentation de leur projet : pertinence, originalité et démarche journalistique/ documentaire.

Le reportage gagnant remportera la publication rémunérée d’un portfolio de 6 pages dans le magazine l’Obs et sera exposé au salon Fotofever 2020.

Le Prix SAIF sur le soin

Le Prix SAIF met l’accent sur le talent et l’écriture d’auteur de la photographe au coeur d’un projet artistique sur la thématique du soin. « Qu’est-ce que prendre soin ? Comment le soin peut-il trouver à s’exprimer par le travail de prise de vue d’un sujet, le regard porté sur une situation ou un individu, la représentation d’un monde à la marge, sans image ? ».

À la clé : une dotation de 3 000 €, une exposition du travail primé en octobre 2020 à la Maison des Photographes dans le 10ème arrondissement de Paris, et la prise en charge de la production à hauteur de 1 500 euros.

Les lauréates de ces 3 prix recevront en complément un an d’abonnement à PixTrakk – un système de traçage de photos sur le web pour recouvrer ses droits.

Le jury composé de professionnels de l’image — du milieu de l’édition, des médias et de la création artistique — décernera les prix le 13 juin 2020 à Houlgate — si le Festival n’est pas reporté. 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Festival.