La crise économique liée au coronavirus (COVID-19) touche actuellement tous les secteurs. Les photographes auteurs ne sont pas épargnés et demandent des mesures d’urgence pour survivre financièrement. L’Union des Photographes Professionnels, les organisations professionnelles et les syndicats d’auteurs ont envoyé un communiqué de presse au ministre de l’Economie afin que les auteurs puissent bénéficier du fonds de solidarité ouvert aux indépendants et aux TPE.

D’un point de vue économique, les temps sont durs pour tout le monde. Le statut d’auteur, déjà malmené par de nombreux changements récents entre le basculement sur le nouveau site de l’Urssaf et le défaut de prélèvement des cotisations d’assurance vieillesse par l’Agessa durant près de 45 ans, subi à présent l’ignorance du gouvernement. Pour faire face, l’UPP, ainsi que de nombreuses associations et syndicats d’auteurs artistes, dessinateurs, sculpteurs, peintres, plasticiens, compositeurs, écrivains, designers ont diffusé un communiqué de presse au ministre de l’Economie afin d’être entendu et de bénéficier d’aides financières.

Voici le communiqué dans son intégralité que nous relayons sur Phototrend :


COMMUNIQUÉ du 25 mars 2020

À l’occasion du compte-rendu du conseil des ministres, le ministre de l’économie a déclaré « Nous ne laisserons personne sur le côté et chacun doit trouver réponse à la situation difficile que traverse aujourd’hui le pays ». A l’initiative de l’UPP, les organisations professionnelles et les syndicats d’auteurs diffusent aujourd’hui un communiqué de presse commun afin que les auteurs puissent bénéficier du fonds de solidarité ouvert aux indépendants et aux TPE.

Monsieur le Ministre, les auteurs attendent l’extension à leur statut des mesures prévues pour les indépendants et les petites entreprises. Il en va de leur survie !

COMMUNIQUÉ COMMUN DES ARTISTES-AUTEURS

Les activités professionnelles des artistes-auteurs d’œuvres graphiques, plastiques, photographiques, littéraires, dramatiques, cinématographiques, musicales,… sont gravement touchées par la crise sanitaire au même titre que les autres travailleurs indépendants, les professions libérales, les auto-entrepreneurs, etc.

La majorité des diverses institutions, entreprises et associations qui font habituellement travailler les artistes-auteurs sont fermées. Nos commandes et nos engagements s’annulent les uns après les autres.

L’impact économique visible de la crise sanitaire sur les divers lieux de diffusion et de programmation culturelle ne doit pas occulter en amont, les conséquences immédiates sur le secteur de la création lui-même, c’est-à-dire sur l’ensemble des créateurs et des créatrices grâce à qui ces lieux de diffusion existent et vivent.

Nous demandons au gouvernement de prendre d’urgence toutes les mesures nécessaires pour que les artistes-auteurs puissent eux aussi bénéficier du fonds de solidarité nationale à destination des Très Petites Entreprises et des travailleurs indépendants. Les artistes-auteurs et autrices constituent le cœur d’un secteur d’activité de premier plan dans la vie économique française, à ce titre, ils doivent nécessairement être intégrés dans le dispositif national énoncé par le gouvernement à l’intention des travailleurs non salariés. Il en va de leur survie.

Nos derniers chiffres d’affaires annuels (pour les revenus en Micro-BNC – formulaire 2042 C-Pro ou en BNC déclaration contrôlée – formulaire 2035) ou nos derniers montants annuels de droits d’auteurs (déclarés en traitements et salaires assimilés dans le formulaire 2042) sont connus, tant de nos organismes de sécurité sociale que de la Direction générale des finances publiques. Les conditions du dispositif général peuvent et doivent être adaptées aux artistes-auteurs dont les revenus ne sont pas mensuels.

UPP – Union des Photographes Professionnels

AdaBD – Association des auteurs de Bandes Dessinées
AFD – Alliance France Design
CAAP – Comité Pluridisciplinaire des Artistes-Auteur·trices
Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse
Guilde Française des Scénaristes
Ligue des Auteurs Professionnels
SELF – Syndicat des Ecrivains de Langue Française

SMdA CFDT – Syndicat Solidarité Maison des Artistes CFDT
SNAA FO – Syndicat National des Artistes-Auteurs FO
SNAC – Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs
SNAP CGT – Syndicat National des Artistes Plasticiens CGT
SNP – Syndicat National des Photographes
SNSP – Syndicat National des Sculpteurs et Plasticiens
UNPI – Union Nationale des Peintres Illustrateurs

En soutien aux organisation professionnelles d’artistes-auteurs

ADAGP – Société des Auteurs dans les Arts Graphiques et Plastiques
EGBD – États Généraux de la Bande Dessinée
ESA – Économie Solidaire de l’Art
FFPMI – Fédération Française de la Photographie et des métiers de l’image
SAIF – Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe
SCAM – Société Civile des Auteurs Multimédia


Comme le soulève le communiqué, les artistes auteurs doivent eux aussi faire face aux annulations de commandes, d’événements, d’exposition, de parutions au même titre que les autres travailleurs indépendants, les professions libérales et les auto-entrepreneurs qui eux, pourront normalement profiter de la mesure de fonds de solidarité annoncée. L’annulation des grands salons et festivals photo est une preuve concrète de l’impact de la crise sur le monde de la photographie.

Le maintien des rémunérations de tous les artistes-auteurs pour des événements culturels annulés avait déjà été réclamé au gouvernement par plusieurs signataires présents dans ce communiqué. Au vu de la non réactivité, il s’agit ici de savoir si les auteurs pourront donc eux aussi profiter de ce fonds de solidarité nationale.

CP+, Photography Show, NAB Show, Photokina : le coronavirus fait mal aux salons photo

Reporter ou moduler ses cotisations

En attendant que les différentes institutions proposent des solutions, il existe des « alternatives » pour reporter ou moduler ses cotisations. L’URSSAF, qui vient tout juste de récupérer la branche des auteurs et qui a déjà beaucoup de mal à gérer, va également devoir faire face à de nombreuses demandes. Il est aussi possible de modifier son taux de prélèvement à la source pour tenir compte de la baisse à venir et pour alléger ses fiscalités.

Idem du côté de la retraite, puisqu’il est possible de demander à l’IRCEC une modulation de ses cotisations ou un report, directement depuis son espace privé. Si les auteurs pensent être dispensés des prestations sociales liées au logement, au RSA ou famille, ce n’est pas le cas. Le traitement de la demande et la calcul sont souvent plus complexes, mais les auteurs peuvent être éligibles.

Pour les auteurs inquiets vis-à-vis de leurs contrats annulés, des remboursements de frais engagés ou tout autre questionnement lié à une commande annulée, peuvent consulter la fiche juridique de Joëlle Verbrugge, avocate et photographe également auteure de plusieurs livres Checklist dans le but d’aider les photographes auteurs.

Les freelances et les indépendants peuvent également retrouver de nombreuses informations pour faire face à la crise sur cette page créée par l’équipe d’Acasi pour demander les aides nécessaires.

Alléger ses frais annexes

N’oubliez pas que vous pouvez également alléger votre abonnement Adobe Creative Cloud pour réduire tous vos frais annexes et profiter de ce moment plus calme pour travailler sur des projets de long terme, de la comptabilité, votre site web et vous former.

N’hésitez pas à partager avec nous toutes les astuces qui peuvent donner un coup de pouce aux artistes et créateurs en attendant que des mesures plus concrètes soient mises en place.