© Erwin Wurm

Confinement : la MEP fait venir l’art photographique chez vous

Mise à jour du 8 juin 2020 : la MEP va rouvrir ses portes le 17 juin prochain avec des mesures sanitaires.

Comme de nombreuses autres institutions culturelles, la MEP, Maison Européenne de la Photographie, a dû garder ses portes closes en raison du Covid-19. Cependant, la MEP vous permet de découvrir les œuvres de l’artiste Erwim Wurm grâce à Instagram et Facebook, à travers une série de publications intitulée « One Wurm a Day« .

Puisque l’accès la MEP est actuellement impossible, c’est la MEP qui vient à vous ! Chaque jour, l’équipe de la Maison Européenne de la Photographie vous propose de découvrir une facette de l’œuvre protéiforme d’Erwim Wurm, artiste autrichien né en 1954.

Ce dernier recourt volontiers à différentes techniques à la croisée de la sculpture, du dessin, de la photographie, de la vidéo et de la performance. Doué d’un sens de l’absurde indéniable, il aime se mettre en scène dans des situations loufoques qui visent à interroger notre relation au corps et aux objets du quotidien.

En 2001, il réalise ainsi une série de photographies intitulée « Instructions for Idleness » (instructions pour l’oisiveté), où il prodigue une série de conseils ironiques visant à déconstruire nos attitudes paresseuses de la vie de tous les jours.

Erwin Wurm, Instruction for Idleness

Ainsi, différents posts les comptes Facebook et Instagram de la MEP vous proposent de découvrir ses œuvres – qui devaient être exposées au public à Paris du 4 mars au 7 juin 2020. Elles sont accompagnées d’une description qui vous donnera des clés de compréhension de ses œuvres ; des défis créatifs vous seront aussi proposés autour des thématiques développées par l’artiste.

Cette démarche se retrouve également dans la série de publications « un jour, une œuvre » de fotofever. La plateforme vous permet ainsi de découvrir en avant-première sur ses comptes Facebook, Instagram et Twitter les œuvres qui seront exposées par fotofever au Carrousel du Louvre en novembre 2020.

Ces initiatives devraient (un peu) compenser la fermeture – certes temporaire – des différents lieux culturels et vous permettre de découvrir de nouveaux artistes. De quoi nourrir votre curiosité et stimuler votre créativité !

Confinement : le guide de survie du photographe face au coronavirus

Et vous, connaissez-vous d’autres institutions culturelles ayant mis en œuvre une démarche similaire ? Dites-le nous dans les commentaires !