Nikon vient de dévoiler son nouveau bridge, le Nikon Coolpix P950. Il vient succéder au Coolpix P900 et reprend un certain nombre de ses spécificités, comme un impressionnant zoom optique 83x équivalent 24-2000 mm. Retour sur ses principales caractéristiques techniques.

Les bridges font de la résistance

Si les smartphones contemporains intègrent un zoom dont la portée est de plus en plus longue (comme le Huawei P30 Pro), ils ne peuvent rivaliser avec les téléobjectifs des appareils photo traditionnels. Ainsi, Nikon continue de nous surprendre avec son nouveau Coolpix P950, un boîtier doté d’un zoom 83x. Mais ici, point d’hybride ou de compact expert : il s’agit bel et bien… d’un bridge. Un format dont nous n’avions plus entendu parler depuis longtemps.

Voici les caractéristiques principales du Nikon Coolpix P950 : 

  • Capteur CMOS 1/2,3 pouces de 16 Mpx
  • Viseur électronique de 2,36 millions de points
  • Écran LCD tactile orientable de 3,2 pouces avec 921 000 points
  • Autofocus par détection de contrastes
  • Sensibilité du capteur : 100 – 1600 ISO (extensible à 6400 ISO)
  • Vidéo : 4K jusqu’à 30 fps, Full HD jusqu’à 60 fps
  • Stockage : port SD/SDHC/SDXC
  • Connectivité:
    • Sans fil : WiFi 802.11 b/g, Bluetooth
    • Filaire : micro-USB 2.0, micro HDMI, prise micro 3,5 mm, griffe porte-accessoire, prise télécommande
  • Batterie : EN-EL20a
    • Autonomie photo : 290 clichés
    • Autonomie vidéo : 1h20 environ
  • Dimensions : 140 x 109,6 x 149,8 mm
  • Poids : 1005 grammes (avec batterie et carte mémoire)

À gauche, le Nikon Coolpix P950 zoom replié ; à droite, l’appareil à fond de zoom

Capteur 1/2,3 pouces et zoom 24-2000 mm

Le Nikon Coolpix P950 est doté d’un zoom d’une amplitude phénoménale, équivalente à un 24-2000 mm f/2,8-6,5. Grâce à la fonction Dynamic Fine Zoom, on peut même atteindre 4000 mm… au prix d’une certaine baisse de la qualité liée à l’utilisation du zoom numérique.

Si l’ouverture à fond de zoom n’est guère lumineuse (f/6,5), Nikon a certainement voulu faire un compromis entre l’amplitude du téléobjectif et la compacité de l’appareil. Sur ce point, notons d’ailleurs que le nouveau Coolpix P950 s’avère moins volumineux que son grand frère le Coolpix P1000 (doté, pour mémoire, d’un zoom 24-3000 mm). Son poids est aussi plus réduit (1050 g contre 1450 g).

On notera aussi la présence d’une lentille en verre Super ED, censée réduire l’apparition de distorsions. Enfin, un mécanisme de stabilisation à double détection doit permettre d’atténuer le risque de flou de bouger, permettant de photographier sereinement à main levée au maximum de la plage focale.

Le Nikon Coolpix P950 intègre un capteur CMOS rétroéclairé de 1/2,3 pouces de 16 millions de pixels. Selon Nikon, l’appareil est désormais capable de capturer des photos en RAW (format NRW), contrairement à son prédécesseur. La plage ISO, quant à elle, va de 100 à 1600 ISO mais peut être étendue jusqu’à 6400 ISO. En vidéo, le Coolpix P950 permet de filmer en 4K à 30 i/s (en en Full HD à 60 i/s) et offre aussi la possibilité de réaliser des séquences en timelapse.

La visée peut être faite depuis l’écran arrière : ce dernier est monté sur rotule, permettant un plus grand confort. Sa définition reste inchangée (921 000 points). L’appareil mise également sur un viseur électronique composé d’un écran OLED de 2,36 millions de points, identique à celui du Coolpix P1000 mais une nette progression par rapport au P900. À l’image des appareils les plus récents, le boîtier est doté d’une connexion Wifi et Bluetooth et peut communiquer avec un smartphone au moyen d’une connexion Snapbridge.

Mentionnons aussi la griffe porte-accessoires qui permettra de monter un flash ou un micro externe.

Retrouvez ci-dessous une sélection de photos capturées avec le Nikon Coolpix P950 (fournies par Nikon) : 

Prix et disponibilité du Nikon Coolpix P950

Le Nikon Coolpix P950 sera disponible à partir du 6 février 2020 au tarif conseillé de 899 €. Son grand frère, le Nikon Coolpix P1000, restera au catalogue du constructeur japonais. En revanche, son prédécesseur, le Coolpix P900, prendra sa retraite : à 449€, les derniers exemplaires peuvent être une aubaine.

Notre premier avis sur le Nikon Coolpix P950

Avec ce nouveau bridge, Nikon dévoile le digne successeur du P900, annoncé en 2015. S’il reprend certaines caractéristiques de son grand frère, le Nikon Coolpix P1000, il permet aux photographes amateurs de bénéficier d’un zoom impressionnant tout en conservant une relative compacité.

Grâce à sa plage focale équivalente 24-2000 mm, il permettra d’immortaliser facilement les sujets les plus lointains : oiseaux, avions, animaux sauvage… malgré un tarif un poil élevé.