Le nouveau livre « Abnormally Jade » auto-édité par le photographe Olivier Brossard offre le récit photographique d’une passion amoureuse vécue en Chine, alors qu’au cours d’un déplacement il rencontre Xiaoqiong dans la banlieue de Shangaï. La barrière de la langue impose une communication par le regard, c’est la rencontre de l’Orient et de l’Occident à travers le désir, l’altérité, et la communication par les sens ; retranscrite à travers les photographies argentiques d’Olivier Brossard. Il sort en édition limitée à 400 exemplaires, les 64 premiers étant accompagnés d’un tirage signé.

Chinese woman in a bus, 2013 – © Olivier Brossard

« Un occidental rencontre une femme dans la banlieue de Shanghaï. L’absence de langue commune impose le regard comme seul entremetteur et fait de chaque apparition une énigme à préserver. La Chine se découvre alors jusque dans sa nuit électrique, là où ce qu’il y a de plus vivant scintille. Pourtant, une autre vie vient en spectre altérer le poème, jusqu’à parasiter l’imaginaire et reprendre le contrôle du temps. » Olivier Brossard

La couverture est un hommage aux couvertures d’usage des livres chinois. Le titre, « Abnormally Jade », est tiré de l’expression « Abnormally jaded » qui signifie « être exténué au-delà de la normale » et décrit le ressenti du photographe lors de sa découverte de la Chine — alors qu’il quitte femme et enfants en France. Les photographies sont entrecoupées de conversations Skype sous-titrées avec sa famille ; images brouillées par la mauvaise qualité du réseau ; participant au récit de la confusion qui gagne l’auteur sur cette terre inconnue. « Bien souvent, la connexion était si médiocre que l’image restituée se confondait avec le désordre de mes sentiments, une image incompréhensible et belle« , raconte le photographe.

Né en 1974 à Lyon, Olivier Brossard est basé à Paris. Il est membre du Studio Hans Lucas. Après avoir effectué sa première participation au Festival Circulation(s) de la jeune Photographie Européenne en 2013, il a exposé dans des festivals en France et en Europe. « Abnormally Jade » a reçu le prix du Public du Festival « La Photo se livre » à Aix-en-Provence et a été sélectionné dans 3 autres festivals.

Screen snapshot with glitch – © Olivier Brossard

« Avec beaucoup de pudeur, Olivier Brossard écrit sa photobiographie, fasciné par le corps d’une aimée dont le parfum intime est celui d’une culture radicalement autre. (…) Pour s’approcher du mystère, il ne faut pas craindre d’endurer des instants de folie, et de perdre le paradis. De la solitude partagée naît le bel amour. Olivier Brossard en a fait l’expérience. Je crois qu’il n’en est pas revenu. » Extrait- Fabien Ribery

A fence in Huangshan mountains, 2013 – © Olivier Brossard

Une photobiographie qui nous plonge dans l’intimité d’une passion amoureuse, mêlant l’Orient et l’Occident au travers d’impressions fugitives et de regards sur Shanghaï, de pérégrinations nocturnes et de photographies sublimant Xiaoqiong. À se procurer pour suivre le récit visuel d’Olivier Brossard, bordé de poésie et de style.

Vous pouvez vous le procurer sur le site du photographe pour la somme de 35,00 euros.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site d’Olivier Brossard.